10 astuces pour maintenir une bonne productivité

10 astuces pour maintenir une bonne productivité
(Mis à jour le: 10 octobre 2019)

Quand on commence à cogiter à un nouveau projet, on est très emballé, on se lance très motivé et on finit par abandonner sans l’avoir achevé. Nous avons tous vécu cela et nous sommes encore nombreux à le revivre tous les jours. Il suffit pourtant d’une bonne stratégie pour avancer jusqu’à ce que les objectifs soient atteints. Il en va de même pour la productivité au travail. Il faut trouver les bonnes méthodes pour rester productif et surtout maintenir cette productivité sur le long terme. Voici quelques astuces qui vous peuvent vous aider.

Un coin de travail en ordre

Pour pouvoir se concentrer, on a besoin d’un endroit bien à nous et surtout d’un coin travail bien ordonné. On évite donc d’installer son bureau dans la chambre des enfants ou encore dans la salle à manger où il y a toujours du monde. On choisit un coin tranquille où vous pourrez travailler sans être dérangé.

Une fois votre coin trouvé, aménagez-le pour en faire un bureau douillet et pratique. A part votre table et votre chaise, placez à portée de main tout ce dont vous pouvez avoir besoin pour travailler. Si vous utilisez des documents sur papier à part l’ordinateur, pensez à bien ranger les dossiers, à bien les répertorier afin de les retrouver facilement le moment venu.

Un bureau en ordre est propice à une bonne concentration.

Se fixer des objectifs réalistes

Il est important de fixer vos objectifs avant même de mettre votre blog en ligne. Demandez-vous combien de texte par jour, par semaine, par mois, … vous souhaitez mettre en ligne. Quel taux d’audience souhaitez-vous atteindre en combien de temps ?

Il faut rester réaliste dans ses objectifs pour pouvoir les atteindre facilement au lieu de s’imposer des buts irréalistes comme attirer un million de visiteurs en une journée alors que vous venez tout juste d’ouvrir votre blog.

Même si on a tous un objectif principal, il est conseillé de se fixer quelques petits objectifs afin de rester productif et de progresser. En atteignant un petit objectif, vous serez plus motivé à atteindre le suivant et ainsi de suite jusqu’au grand but final.

Commencer le travail

Alors que certaines personnes foncent tête baissée dans leur projet, d’autres se limitent à l’imaginer sans passer à l’action. Vous devez vous situer entre les deux c’est-à-dire mener une réflexion mûre sur le sujet puis commencer à avancer. Si vous ne commencez pas, il n’y aura pas de production et pas de résultat.

N’ayez surtout pas peur d’échouer, car vous rencontrerez des obstacles en chemin, mais sans eux, l’aventure ne serait pas aussi passionnant. L’important c’est que vous vous décidez à avancer, car cela vous rapproche déjà de votre objectif.

Et quand vous commencez, basez-vous sur un projet déjà bien établi au lieu de foncer sans savoir où vous mettez les pieds. Le manque de réflexion vous mène directement à l’échec tandis qu’un projet bien posé vous aidera à toujours trouver des solutions productives aux obstacles.

Établir un planning

Quel que soit votre travail, il est essentiel de dresser un planning de travail clair et concis. Il vous encadrera durant le projet.

Pour que votre planning vous aide à rester productif, il est conseillé de planifier les tâches les plus dures au début du calendrier ou au début de chaque journée. Cela vous permet d’avoir l’esprit très clair pour les réaliser sans trop de difficultés puis le reste de la journée, vous vous consacrerez aux tâches plus simples.

Si vous êtes blogueur, vous pouvez, par exemple planifier l’écriture tôt le matin ainsi que la publication puis le reste de la journée, vous vous contenterez de promouvoir vos billets et de communiquer avec vos followers. Retenez bien que votre travail ne consiste pas seulement à rédiger et à mettre des articles en ligne. Vous vous devez également d’être présent pour vos lecteurs, d’interagir avec eux, …

Ensuite, s’il vous reste d’autres tâches à réaliser, planifiez-les à la suite. Ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas urgentes qu’il faut les négliger.

Si vous n’arrivez pas à établir un plan productif, essayez de trouver de l’aide auprès de vos collègues ou en suivant une formation courte.

Ne pas oublier le calendrier éditorial

Cela fait partie du planning à établir, mais il est important de le souligner, car votre travail de blogueur ou de webmaster repose là-dessus.

Sur ce calendrier, vous trouverez tous les sujets que vous avez écrits et que vous devez encore écrire. Vous trouverez également le lien entre un pack d’articles pour permettre le netlinking et vous saurez exactement quand vous devez écrire et mettre en ligne tel ou tel sujet en fonction des saisons ou des évènements.

C’est un emploi du temps qui vous aide à rester productif et qui vous permet de ne jamais être à court d’idées.

Quand vous remplissez ce calendrier, ne vous limitez pas à insérer le sujet, mais pensez aussi à préciser les mots-clés sur lesquels vous devez vous focaliser ainsi que les idées générales que vous devez retrouver dans le texte. Il servira ainsi de pense-bête puisque parfois, à force de trop écrire, on finit par oublier des informations importantes.

10 astuces pour maintenir une bonne productivitéSe focaliser sur l’essentiel

La plus grande erreur des personnes qui n’arrivent pas à être productives c’est qu’elles ont plein de choses en tête qu’elles ne savent plus par où commencer. Bien sûr, on aimerait tous écrire un article en béton tout en terminant de ranger la maison, mais ce sont deux tâches qui n’ont rien à faire ensemble.

La meilleure astuce que l’on puisse vous donner c’est d’y aller petit à petit et de vous focaliser sur l’essentiel. Commencez par déterminer les tâches et actions qui sont vraiment urgentes et qui pourraient vous permettre d’avoir de bons résultats.

Si travailler dans un endroit en ordre vous aide à mieux travailler, commencez par ranger rapidement puis installez-vous, l’esprit tranquille devant votre ordinateur. Mieux vaut y aller par échelon que d’essayer de tout faire ensemble pour ensuite tout rater.

Prendre son temps pour écrire

Ce n’est pas parce que vous avez passé toute une journée sur un seul article que vous êtes un piètre blogueur. Chacun a son rythme et cela ne signifie pas que vous n’êtes pas productif. La productivité varie d’une personne à une autre. Dans votre cas, cela peut se traduire par un article par jour ou par semaine, mais un article très bien écrit et où on sent qu’il y a vraiment de la recherche tandis que chez d’autres, cela peut se définir par cinq articles tous les jours, mais peu profonds.

Entre les deux, les lecteurs préfèreront sûrement celui qui propose le plus d’informations pertinentes donc cessez de vous morfondre, car un article par jour, ce n’est pas de l’échec, c’est votre rythme à vous. De toute façon, si vous arrivez à habituer vos lecteurs à cela, ils ne vous le reprocheront pas puis qu’eux-mêmes n’auront pas le temps de lire cinq articles par jour.

Attention toutefois, ce n’est pas parce que vous devez prendre votre temps que vous allez passer toute une semaine sur un article court. Il ne faut pas abuser non plus, car votre site a besoin d’être alimenté à fréquence régulière pour ne pas décevoir vos lecteurs.

S’arrêter quand il le faut

Le fait d’arrêter n’est pas de la contre-production. Mais on ne vous demande pas d’arrêter définitivement non plus. Il s’agit de faire une petite pause de temps en temps afin de décrocher un peu et mettre sa matière grise au repos.

Même si vous vous dites que vous n’en avez pas besoin, sachez que vous n’êtes pas un robot non plus. Le fait d’arrêter vous aidera à faire le point, à prendre du recul sur vos écrits et sur l’état global de votre blog, sur votre thématique en général … Vous pourrez ainsi trouver de nouvelles idées et adopter une nouvelle vision pour la suite.

Mais quand devez-vous arrêter ? Quand vous vous asseyez devant votre ordinateur, que sur la nouvelle page vous n’avez que le grand titre et que cela fait des heures que vous n’arrivez pas à aligner une phrase. Mieux vaut le laisser là, sortir prendre l’air, vous vider un peu la tête puis revenir au bout de quelques heures plus motivé et avec plus d’idées en tête.

Savoir arrêter et dire non fait partie intégrante de la productivité. Si vous persistez alors que c’est mal parti, vous arriverez à écrire, mais la qualité ne sera pas au rendez-vous et au final, c’est le référencement de votre blog qui en prendra un coup.

10 astuces pour maintenir une bonne productivitéBien dormir et faire une sieste

Pour les mordus du travail, dormir et faire la sieste ne sont que perte de temps. Grosse erreur puisque si vous ne dormez pas suffisamment, vous aurez du mal à rester productif. Sachez que le fait de dormir signifie repos pour le corps, mais surtout pour le cerveau qui en a bien besoin à force d’être trop sollicité.

Et pour que dormir vous aide vraiment à garder la forme, voici quelques bonnes techniques à adopter :

  • se coucher, tous les jours, avant 23h ;
  • dormir pendant une durée de 6h30 minimum et 8h au grand maximum ;
  • faire une petite sieste de 20 mn après le déjeuner ;
  • ne pas rester devant l’écran au cours des deux heures qui précèdent le sommeil.

Chasser le stress

Le stress est l’ennemi n°1 de la productivité. Il faut savoir le chasser et autant que possible d’éviter. Pour ce faire, relâcher un peu la pression au travail et offrez-vous de petits moments de plaisir pour vous relaxer.

Alors que d’autres font un peu de yoga pour rester serein, d’autres s’offrent une petite promenade dans le parc pour souffler. A chacun sa manière d’évacuer le stress. L’essentiel c’est de savoir le chasser pour rester productif et motivé.

Si possible, essayez de déléguer les tâches que vous n’arrivez pas à faire si cela peut vous permettre de bien vous focaliser sur les tâches prioritaires. Si besoin est, vous pouvez faire appel à des coachs qui vous aideront à mieux gérer le stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *