Audit SEO : les bons moments pour le faire

Audit SEO : les bons moments pour le faire
(Mis à jour le: 1 août 2019)

 

Comme dans toute entreprise, un site web a besoin d’un audit régulier. On parle dans ce cas d’audit SEO lequel va se pencher sur le référencement de la page. Il est d’une importance capitale puisque permet à un webmaster de faire le bilan de son travail. A-t-il suffisamment travaillé pour accroître la visibilité de son site ? Sur quels points doit-il doubler d’efforts ? Aurait-il négligé certaines facettes de son site ? Quelles améliorations doit-il mettre en place ? … L’audit permet d’obtenir des réponses à toutes ces questions, mais quand exactement doit-il être fait ?

Quels points doit-on vérifier au cours d’un audit SEO ?

Pour comprendre l’importance de cette mission, il faut d’abord connaître les différents points qu’elle va vous permettre d’analyser en profondeur. Ce sont :

  • les erreurs 404 qui impliquent des redirections à faire
  • le poids des images
  • la vitesse de chargement des pages
  • des titles et méta descriptions uniques
  • le nom de domaine
  • les contenus
  • le netlinking incluant les backlinks
  • le fichier sitemap
  • les pages indexées par Google

Grâce aux données que l’audit de ces pages vous affichent, vous pourrez adopter les mesures d’améliorations qui s’imposent.
Quand faire un audit SEO ?

Il n’y a pas de bon moment ou de mauvais moment pour faire un audit SEO. Vous pouvez le faire quand vous en avez envie, même tous les jours si cela vous chante. Ce qu’il faut garder en tête c’est qu’un site n’est jamais « terminé ». Il y aura toujours des choses à faire, à mettre à jour, à renforcer, à corriger, … d’où la nécessité de l’analyser régulièrement. L’algorithme changeant des moteurs de recherche renforce davantage cette nécessité pour ne pas chuter dans le positionnement des résultats de recherche.

Mais si on doit préciser les choses, sachez qu’il y a des moments, dans la vie d’un site web, où l’audit n’est plus simplement nécessaire, mais vital. Il est donc conseillé d’en faire :

A la création d’un site :

Audit SEO

Pourquoi s’en donner la peine alors que le site n’est même pas sur pied ? Justement pour le bâtir sur des bases solides. De ce fait, avant même d’entamer sa construction proprement dite, pensez à analyser :

  • le site de pré-production. Quel en est l’intérêt ? Déterminer si les robots peuvent y accéder trop facilement ou pas et bien sûr, pouvoir prendre les précautions adéquates.
  • les URLs : il faut s’assurer que votre site n’est affecté qu’à une seule URL et que chaque contenu de votre site n’ait droit qu’à une seule URL. Dans le cas de votre page d’accueil, pensez à vérifier qu’elle n’est accessible que par une seule URL. Parfois, on retrouve des pages d’accueil accessibles aussi bien avec un nom de domaine sans www. et avec www. Il faut comprendre que cela donne naissance à deux URLs différentes et que le risque de duplicate content est très élevé.
  • les contenus en optimisant aussi bien les textes que les images. La qualité du contenu joue un rôle majeur dans le SEO. Il faut donc respecter les règles de référencement certainement déjà bien maîtrisées par les rédacteurs et les webmasters. Il en va de même pour les images.
  • l’indexation mobile : normalement, tous les nouveaux sites sont automatiquement orientés vers l’Indexation mobile, mais si cela n’est pas le cas pour le vôtre, assurez-vous qu’il soit mobile–friendly.
  • les balises : la rédaction des balises title et méta description est très importante et ces derniers doivent bien se distinguer du reste du contenu.
  • anticiper le netlinking : certes, vous ne disposez pas encore de contenus pour pouvoir établir un bon maillage interne et externe, mais il faut y penser dès la création du site. Pour le maillage interne, pensez à rédiger des contenus en kit qui gravitent autour d’un même sujet principal ou d’une même thématique tandis que pour le maillage externe, pensez déjà à contacter des partenaires potentiels. Une bonne astuce consiste aussi à publier une page « à venir » sur la page d’accueil du site en construction pour que les premiers liens que vous obtenez puissent déjà y rediriger les internautes.

Avant et après la refonte d’un site :

La refonte d’un site n’est jamais à prendre à la légère puisqu’une seule erreur peut nuire aux efforts de référencement que vous avez fait depuis des années. Avant de l’entamer, il convient de faire un audit de pré-refonte. Cela va vous permettre d’identifier les erreurs à ne plus commettre, les objectifs que vous devez atteindre, les points dont votre site a besoin, … En gros, faire l’état des lieux du site va vous aider à établir une toute nouvelle ligne éditoriale.

Une fois la refonte faite, vous devez, une fois encore, lancer un audit pour vous assurer que tout s’est bien passé ou non. L’audit post-refonte peut alors vous donner l’un des diagnostics suivants :

  • refonte réussie : félicitations, vous avez réussi cette étape haut-la-main. Il ne vous reste plus qu’à établir une comparaison entre votre site d’avant refonte et celui d’après refonte. Il faudra vous intéresser particulièrement à leur positionnement respectif.
  • refonte échouée : malheureusement, vous avez fait une erreur quelque part et la refonte ne s’est pas bien passée du tout. Rassurez-vous, car tout n’est pas encore perdu. Vous devez toutefois faire un nouvel audit et être plus attentif aux résultats qu’il va afficher. Prenez ensuite le temps d’analyser chaque point pour trouver la bonne solution.

Etude de la performance d’un site :

Tous les webmasters doivent étudier, régulièrement, la performance de leur site surtout si celui-ci n’a jamais été optimisé. Cela permet de déterminer les blocages qui restent et à y remédier rapidement. Gardez en tête qu’un site non optimisé n’a aucune chance d’apparaître dans les résultats de recherche donc vous pouvez dire adieu à votre visibilité.

Aussi, une non-optimisation signifie tout simplement que vos efforts de référencement ne suffisent pas. Grâce à l’audit, vous saurez exactement où vous avez failli à votre mission.

Chute de position du site :

Cela peut arriver à tous les sites, même aux meilleurs. La seule différence c’est que les meilleurs sites réagissent très vite dès qu’une baisse de position survient puisqu’ils gardent en permanence un œil sur les chiffres indiqués par Google Analytics. Ainsi, quand le taux de visite dégringole, ils lancent immédiatement un audit pour comprendre ce qui s’est passé.

Les raisons peuvent être très variées et vous le découvrirez au fil des ans. Dans tous les cas, vous devez toujours rester réactif et savoir apporter la bonne solution à chaque problème.

Par exemple, si la dégringolade est due à une mise à jour de l’algorithme de Google, il faudra mettre votre site à jour pour répondre aux nouvelles exigences du moteur de recherche. En cas de pénalité de Google, il faut comprendre pourquoi votre site a été pénalisé et y apporter les corrections adéquates. Et bien d’autres encore …

Une chute de position peut survenir à tout moment. C’est pour cela que les webmasters doivent surveiller leur site en permanence et lancer, de manière régulière un audit SEO.

Aussi, il ne faut pas attendre qu’un évènement suspect survienne pour faire l’audit. Vous pouvez le faire à tout moment et cela décuple encore plus votre réactivité et la performance de la page. Si vous réagissez à temps, votre référencement s’en sortira bien. Par contre, si vous attendez de trop longtemps avant d’agir, remonter la pente sera difficile.

Comments (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *