Comment créer un site e-commerce avec WooCommerce ?

Créer un E-COMMERCE avec WORDPRESS
(Mis à jour le: 31 mars 2020)

Vous disposez d’un site créé sous WordPress qui marche plutôt bien et souhaitez désormais y rattacher un site e-commerce ? Pas de problème, cela est désormais possible sans que vous ayez à changer de compte. Il vous suffit de télécharger et d’installer le plugin WooCommerce sur votre compte WordPress. Ce dernier vous permettra de concevoir votre site marchand facilement. Voici comment ça fonctionne.

Un petit rappel sur WordPress

WordPress est le CMS (Content Management System) ou Système de gestion de contenu le plus utilisé à travers le monde. C’est un CMS Open Source que tout le monde peut utiliser gratuitement, mais qui propose néanmoins diverses extensions ou plugins. Parmi ces derniers, certains sont payants, mais d’autres restent gratuits comme WooCommerce. Autrement dit, vous n’aurez pas à acheter l’extension et pourrez concevoir votre site e-commerce à moindre frais. Sachez toutefois que le plugin propose aussi diverses extensions qui sont, cette fois-ci, payantes.

Pour en revenir à WordPress, il est opérationnel depuis 2003. Au fil des années, il s’est beaucoup amélioré et propose aujourd’hui une personnalisation très poussée des sites. En tant que système Open Source, tout le monde peut l’utiliser même lorsqu’on n’est pas un pro de programmation. La prise en main est donc assez facile, mais si vous avez encore quelques appréhensions, pensez à relire notre article Apprendre WordPress : les étapes incontournables à ne pas sauter.

Vous en aurez sûrement besoin surtout que pour pouvoir utiliser WooCommerce, vous devez déjà avoir un site conçu sous WordPress. Même si on ne va pas entrer dans les détails, la création d’un site WordPress nécessite quelques impératifs comme l’achat du nom de domaine et le choix de l’hébergeur. Le CMS, vous l’avez déjà donc créez votre site et lisez la suite pour apprendre à utiliser WooCommerce.

WooCommerce en quelques mots

Site e-commerce

Guide complet pour créer un site ecommerce avec Woocommerce

WooCommerce est l’une des meilleures extensions e-commerce de WordPress. Ce dernier en possède plusieurs comme WP Shop, Wp eCommerce, Jigoshop, MarketPress … Ces plugins se montrent aussi efficaces, mais pas aussi performants.

Il faut bien noter que WooCommerce est une extension ou un plugin qui permet de concevoir un site e-commerce. A contrario, Prestashop est, lui, un CMS spécialement conçu pour le e-commerce. Les deux poursuivent le même objectif, mais les étapes de création de site marchand diffèrent. Pour mieux les comparer, vous pouvez lire notre Tuto : créer un site e-commerce avec Prestashop après avoir appris (à la suite) comment en créer un avec WooCommerce.

Même si Prestashop est leader sur le marché français, WooCommerce se place juste derrière lui. Ce dernier affiche d’ailleurs de belles performances lesquelles peuvent être boostées davantage grâce à l’achat d’autres extensions liées au plugin.

Vu que Prestashop domine le marché, pourquoi devrez-vous choisir WooCommerce à la place ? Tout simplement parce que grâce à l’extension de WordPress, vous pouvez :

  • Disposer d’un site deux-en-un c’est-à-dire d’un site e-commerce rattaché à un blog personnel. Notons que cette astuce est très efficace en matière de SEO puisque l’un permet de mieux référencer l’autre et vice-versa.
  • Gérer l’ensemble de votre site : puisque WooCommerce est conçu depuis votre site WordPress, vous disposez d’un seul et unique tableau de bord pour gérer et votre blog et votre site marchand. Ainsi, à tout moment, vous pouvez apporter des modifications, des améliorations … sur l’une ou l’autre de ces plateformes sans devoir changer d’interface.
  • Progresser au fil du temps : puisque vous utilisez un simple plugin, vous pouvez débuter par un petit site e-commerce et le développer au fil du temps en fonction de vos besoins. Vous n’avez donc pas besoin d’investir beaucoup d’argent dès le départ puisqu’au début d’une activité e-commerce, la version gratuite de l’extension pourra vous suffire. Un petit conseil toutefois, si à la création de votre site web, le projet de concevoir plus tard un site e-commerce se crée déjà en vous, choisissez, auprès de votre hébergeur une offre extensible. Pensez aussi, dès le départ à un hébergement dédié pour avoir toute la place dont vous aurez besoin plus tard.
  • Développer votre chiffre d’affaires sans dépenses spécifiques : lorsque vous créez un site e-commerce par le biais de ce plugin, vous n’avez ni abonnement mensuel ni commissions sur ventes à payer. Cela n’est pas le cas avec un logiciel propriétaire.

Enfin, un autre avantage de WooCommerce est aussi sa prise en main facile. Son utilisation est à la portée de tout le monde, même des débutants.

Étape n°1 : Téléchargement et installation du plugin

Commençons par le téléchargement de l’extension. Pour ce faire,

  • Rendez-vous dans le tableau de bord de votre site WordPress ;
  • Cliquez sur l’onglet Extensions puis sur « Ajouter » ;
  • Allez dans la barre de recherche puis saisissez WooCommerce et lancez la recherche ;
  • Cliquez sur le bouton « Installer maintenant » une fois le plugin affiché et ensuite sur « Activer » ;
  • Lancez maintenant l’extension pour pouvoir commencer à l’utiliser.

Lorsque vous cliquerez pour la première fois sur le plugin WooCommerce, une fenêtre avec un message de bienvenu vous accueillera. Une fois le message lu, cliquez sur « C’est parti ! » pour commencer les choses sérieuses. Voici les différentes étapes à suivre, dans l’ordre :

  • Installation des pages :

Quand vous aurez cliqué sur « C’est parti ! », l’extension va générer des pages, de manière automatique. Pour l’heure, acceptez-les, patientez le temps qu’elles soient installées puis cliquez sur « Continuer ». Vous pourrez revenir sur leur paramétrage plus tard. A ce stade, évitez de supprimer des pages, car celles proposées automatiquement par le plugin lui sont indispensables.

  • Emplacement de la boutique :

Une fois l’installation des pages complète, une nouvelle fenêtre s’affiche avec un formulaire à renseigner. Celui-ci demande des informations concernant l’emplacement géographique de votre boutique, la devise que vous utilisez ainsi que les unités de mesure que vous allez utiliser pour le poids et les dimensions des articles en vente. Quand vous aurez rentré ces informations, cliquez sur « Continuer » pour passer à l’étape suivante.

  • Livraison & TVA :

Puisqu’il s’agit d’un site de vente en ligne, il est logique que vous proposiez des services de livraison. Le formulaire qui s’affiche vous demande d’ailleurs de confirmer que la livraison fait bien partie de vos prestations. Il vous demande ensuite si vous souhaitez appliquer la TVA. Si tel est le cas, vous devez préciser si les prix que vous allez afficher sur votre site sont en HT ou en TTC. Après le bref résumé fait par le formulaire, vous cliquez à nouveau sur « Continuer ».

  • Paiements :

Sur la page se référant au paiement,  différents systèmes s’affichent par défaut tels que PayPal ou Stripe. Pour débuter, commencez d’abord vos activités avec PayPal qui reste le plus simple à utiliser. Vous pourrez, plus tard, configurer d’autres modes de paiement. Sachez tout simplement qu’à part PayPal et Stripe, le formulaire vous suggère d’autres modes de paiement à savoir le paiement standard, le paiement par chèque, le paiement par virement bancaire et même le paiement à la livraison. Une fois que vous aurez choisi les systèmes souhaités, cliquez sur « Continuer ».

  • Prêt :

Vous atterrirez sur une dernière page avec la mention « Votre boutique est prête ». Avant d’ajouter des produits toutefois, nous vous invitons à paramétrer le magasin en ligne pour que le tout se déroule ensuite facilement.

Lire aussi – E-commerce : les mots à privilégier pour vendre

Étape n°2 : Configuration de base de l’extension

Pour configurer la boutique en ligne, retournez sur le tableau de bord de WordPress, pointez sur WooCommerce puis cliquez sur Réglages. Vous atterrirez alors sur une page affichant les onglets suivants : Général, Produits, TVA, Expédition, Commande, Comptes, E-mails et API. Vous allez devoir prendre votre mal en patience pour les paramétrer un à un.

  • Général :

Dans cet onglet, on vous demandera de renseigner la zone géographique au sein de laquelle vous allez œuvrer et la forme de prendra les tarifs affichés sur le site. Cliquez sur « Enregistrer les changements » une fois le formulaire bien renseigné.

  • Produits :

Cet onglet propose trois sous-onglets à savoir :

  • Général : ici, on vous demandera de préciser vos préférences en termes d’affichage, d’avis clients et des dimensions des produits.
  • Inventaire : cette rubrique vous permet de gérer votre stock. Elle vous envoie une notification en cas de rupture de stock.
  • Produits téléchargeables : cette option permet à vos clients de télécharger des vidéos, de la musique ou des livres depuis votre site. Au cours du paramétrage, optez pour « forcer le téléchargement » qui est l’option par défaut affiché. Ce dernier vous évitera d’avoir un serveur tout saturé.

Dans cette rubrique, il est conseillé de cocher sur la case indiquant « Activer la lightbox pour les images produit ». Grâce à cette fonctionnalité, les internautes pourront cliquer sur les images que vous insérez dans vos pages produits afin de les agrandir sans avoir à quitter la page. Toujours concernant ces dernières veillez à bien configurer leurs dimensions et assurez-vous qu’elles s’affichent correctement. La vérification doit être faite au niveau de la page produit, des catalogues et du site. Passez du temps sur chaque image et sur chaque page produit avant de passer aux suivantes. Cela vous demandera un peu de temps au début, mais vous en fera gagner par la suite, une fois que vous aurez déterminé ce qu’il convient de faire réellement à chaque stade.

  • TVA :

On y trouve deux principales sections à savoir :

  • Options TVA : une fois encore, on vous demandera de préciser comment les tarifs vont s’afficher sur votre site : en hors-taxe (HT) ou en toute-taxe-comprise (TTC). D’autres précisions concernant la TVA vous seront également demandées comme le mode de calcul, l’ajout de classes additionnelles si vous comptez en utiliser, …
  • Taux standards : vous devez choisir le taux de TVA appliqué sur votre magasin en ligne.
  • Expédition :

Le but est ici de préciser des zones de livraison spécifiques pour lesquelles vous allez appliquer des tarifs préférentiels et des méthodes d’expédition précises.

  • Commande :

Bien remplir cette étape est important puisqu’elle permet de renforcer la sécurité de votre boutique en ligne. On vous demandera notamment d’utiliser le protocole « Https » pour mieux protéger le site. Si vous avez les compétences nécessaires pour exécuter cela, vous pouvez y aller. Dans le cas contraire, sollicitez l’aide d’un professionnel pour son installation.

  • Compte :

Cet onglet doit être paramétré pour que vos futurs clients puissent obtenir un compte client personnel avec leur identifiant et leur mot de passe. C’est notamment grâce à cette fonctionnalité qu’ils pourront gérer, plus tard, leurs commandes.

  • E-mails :

Ici, on parle de configuration d’email et on liste les différents mails qui vont être envoyés automatiquement à vos clients à chaque étape de la commande. Vous pourrez ainsi définir un mail standard pour une nouvelle commande, pour une commande échouée, pour une commande annulée, pour une commande en cours, pour une commande remboursée, pour la réinitialisation du mot de passe …

  • API :

Il faut, ici, veiller à ce que la case « Activer l’API REST » reste cochée, car il influe sur le fonctionnement du site.

WooCommerce

Comment créer une boutique en ligne avec WordPress et WooCommerce ?

Étape n°3 : Création de la structure de la boutique en ligne

Avant de commencer à entrer des produits sur le site, il vous faut aussi définir la structure de votre e-magasin. Divers points sont à voir concernant cela :

  • La structure des permaliens ou Urls permanentes :

Le but est ici de paramétrer la forme des Urls de chaque page de votre site de sorte à ce qu’elles soient compréhensibles, lisibles et claires que ce soit pour les moteurs de recherche ou les internautes. Ce paramétrage permet de chasser les chiffres et les caractères spéciaux des Urls. Pour ce faire, il faut d’abord se rendre dans l’onglet WooCommerce puis cliquez sur Réglages. Allez ensuite dans Produits puis cliquez sur Affichage.

Une fois que vous aurez cliqué dessus, vous serez redirigé sur la page Boutique. Celle-ci figure parmi les pages essentielles au plugin. Il est possible de la renommer, mais ce n’est pas une priorité vu qu’elle ne sera pas visible par les internautes.

Pour configurer l’url de cette page, cliquez sur « Permalien produit » qui se situe juste sous la ligne de la page boutique. Vous atterrirez alors sur une page de configuration d’url. Là, vous pourrez personnaliser la structure de vos Urls ou choisir parmi les formats proposés. Quand vous aurez enregistré votre choix, cette configuration sera enregistrée pour toutes vos pages, y compris celles qui restent à créer.

Etape n°4 : Choix du thème

Lorsque vous avez conçu votre site sous WordPress, vous avez déjà dû choisir un thème. Pourquoi devez-vous reprendre cette étape dans ce cas ?

Il faut savoir que certains thèmes ne sont pas compatibles avec WooCommerce. Le plugin vous le notifiera d’ailleurs lorsque vous cliquerez sur « Ajouter Produit » et que l’éditeur s’affiche. Vous verrez la notification s’y référant s’afficher tout en haut de l’éditeur. Notons que cette incompatibilité n’est pas systématique. Toutefois, quand elle survient, il est conseillé d’y remédier puisqu’un thème incompatible peut entraîner un mauvais affichage ou un bug du site.

Rappelons que le thème définit le design de votre site autrement dit la manière dont les internautes vont le percevoir. Il est alors important de le soigner puisqu’un design peu agréable peut faire fuir les clients même si vous proposez des produits de grande qualité et des prix imbattables.

Le choix du thème doit se faire dès le début de la création du site e-commerce. Si vous n’avez pas encore pris le temps d’y penser, optez pour un design web sur mesure chez notre agence web.

Et dans le cas où vous souhaitez acheter un template woo commerce, différentes options s’offrent à vous :

  • Se rendre sur WooThemes et y acheter le thème qui vous plaît. WooThemes est l’éditeur rattaché depuis toujours à WooCommerce. Dans sa boutique, tous les thèmes sont payants à part StoreFront.
  • Se rendre dans le back office WordPress puis aller dans la rubrique « Apparence ». De là, cliquez sur « Thèmes » puis sur « Ajouter un thème ». Il ne vous reste plus qu’à choisir l’un des thèmes proposés par défaut. Ils sont généralement gratuits, mais leur utilisation nécessite parfois quelques paramétrages techniques.
  • Se rendre sur une marketplace comme ThemeForest pour y acheter un thème. Assurez-vous que la marketplace choisie propose des thèmes compatibles avec WooCommerce.

En savoir plus – E-commerce : comment bien choisir son prestataire ?

Etape n°5 : Configuration d’autres points importants

Outre la configuration de la boutique, il y a d’autres paramétrages que vous devez faire pour profiter pleinement de l’efficacité de WooCommerce. On cite :

  • Extensions :

Comme nous l’avons spécifié plus haut, WooCommerce est une extension qui propose aussi des extensions. Pour en utiliser quelques-unes, rendez-vous dans la rubrique « Extensions » rattachée au plugin. Il s’agit de la boutique de plugins de WooCommerce. Vous y trouverez de nombreuses extensions disponibles dont certaines sont gratuites et d’autres payantes.

Cette boutique est l’un des gros avantages que propose ce plugin de WordPress puisque grâce à elle, vous n’aurez pas besoin de payer à tout bout de champ les services d’un développeur à chaque fois que vous souhaitez ajouter une extension. L’achat de plugin vous reviendra donc beaucoup moins cher que la facture d’un développeur. Quoi qu’il en soit, il arrive qu’on ait vraiment besoin d’un professionnel, mais cela reste rare.

Lorsque la boutique s’affiche, vous trouverez de nombreuses catégories telles que Featured, Popular, Accouting, Marketing, Import-Export … Il vous suffira de vous rendre dans la catégorie qui vous intéresse et d’installer les extensions dont vous avez besoin pour développer vos activités.

  • Etat du système :

Cet onglet vous permet de connaître les informations techniques de votre site. Il vous donne également un aperçu de sa configuration ce qui vous permettra d’apporter quelques changements si vous le souhaitez.

Etape n°6 : Ajout des produits sur le site

Pour ajouter des produits, il faut cliquer sur « Créez votre premier produit ». Un éditeur va alors s’afficher et … surprise ! Il ressemble beaucoup à l’éditeur de texte que nous utilisons d’habitude sur WordPress pour publier du contenu. Vous pouvez aussi partir depuis le dashboard en cliquant sur « Produits » puis sur « Ajouter produit ».

Sur l’éditeur qui s’affiche, vous devez ajouter pour chaque page produit :

  • un titre ;
  • une description du produit ;
  • une catégorie à laquelle le produit est rattaché ;
  • des étiquettes ou tags ;
  • des images …

Vous pouvez également personnaliser le chemin de l’URL si besoin est. Jusque-là, rien ne change vraiment de l’éditeur classique. Il existe pourtant bien un point majeur qui l’en différencie à savoir la partie « Données Produit ». Cette dernière se situe en bas de l’éditeur, là où on trouve généralement le Yoast SEO. Grâce à ce bloc, vous pouvez compléter totalement chaque page produit puisqu’il vous demande le prix de l’article, la livraison, les dimensions et le poids, l’état du stock, les autres caractéristiques comme la taille, les couleurs … et les produits complémentaires ou similaires. Les critères demandés par ce bloc permettent de donner tous les éléments qui caractérisent chaque produit du site. Bien le remplir vous aide à renforcer le référencement de vos pages.

Lire aussi – Les 5 choses à ne pas faire en E commerce

Plus haut, nous parlons de catégories et d’étiquettes. Elles restent les mêmes que pour les articles de blog, mais il vous faudra en créer de nouvelles dédiées spécialement à votre e-boutique. Pour ce faire, rendez-vous dans « Produits » puis cliquez sur « Catégories » ou « Etiquettes ». Puisque votre blog et votre e-boutique sont liés à un même compte WordPress, il peut arriver que vous ayez des catégories semblables sur les deux. Rassurez-vous, WooCommerce a trouvé l’astuce pour différencier la catégorie du blog à celle de la boutique.

Si par exemple, les deux disposent d’une catégorie « Déco maison », l’url se référant à la catégorie du blog s’écrira ainsi : mon-site-woocommerce.fr/categorie/deco-maison. Celle dédiée à l’e-boutique s’écrira par contre de la manière suivante : mon-site-woocommerce.fr/categorie-produit/deco-maison. Vous et vos clients pourrez ainsi les différencier facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *