Comment faire son CV (Curriculum Vitae) ?

Comment faire son CV (Curriculum Vitae) ?
(Mis à jour le: 9 août 2020)

Le Curriculum Vitae, que l’on abrège seulement en CV, est le premier contact que vous avez avec vos potentiels futurs employeurs. C’est lui qui va pousser les recruteurs à vous contacter pour un entretien ou à classer votre CV parmi les candidats peu intéressants. Pour ne pas tomber dans cette seconde catégorie, il est important de bien rédiger son CV afin qu’il éveille l’attention des recruteurs. Voici comment faire …

Qu’est-ce que le Curriculum Vitae ?

Pour savoir ce qu’il faut mettre dans ce document, sachez d’abord de quoi il s’agit. Le Curriculum Vitae est une sorte de carte d’identité très détaillée. Il regroupe les grandes étapes de votre vie, principalement professionnelles, mais avec quelques informations personnelles. A travers ce document, les recruteurs doivent déjà réussir à cerner votre personnalité et vos compétences. Ils doivent également avoir une photo pour mettre une image sur la personne intéressée par l’offre.

Comment établir un bon CV ?

Comment établir un bon CV ?

Opportunity Hr Job Recruitment Cv Search

Pour établir un bon CV, attention à la précipitation. C’est la promesse d’oublier des éléments importants ou de ne pas mettre assez en avant les éléments importants. Gardez en tête que ce document doit vous vendre. Il doit vous démarquer des autres candidats et pour que cela soit possible, sa rédaction doit être le fruit d’une mûre réflexion. Pour rédiger un CV qui séduit, commencer par faire un bilan sur vous.

Prenez un brouillon et notez-y tous les points que vous avez à dire sur vous. Dans un premier temps, il s’agira de tout noter pêle-mêle au fur et à mesure que les idées vous viennent. Faites ensuite le tri et mettez de l’ordre dans vos informations.

Sur un autre brouillon propre, faites une première esquisse de votre CV et déjà, donnez les informations dans le bon ordre chronologique.

Pour cette première étape, vous devez vraiment prendre du recul sur votre parcours, sur vos compétences, sur les expériences déjà acquises, sur votre histoire, sur vos intérêts personnels et sur vos objectifs.

Ce bilan personnel vous permet de déterminer :

  • Votre objectif professionnel : quel poste aimeriez-vous occuper ?
  • Votre parcours académique : quelles études et formations avez-vous suivies ? Où ? Quand ? Pour quels diplômes ou certificats ? Dans le cas où vous avez étudié à l’étranger, travaillé pour des associations, avez réalisé des projets dans le cadre de vos études … c’est dans cette partie qu’il faudra les mentionner donc notez-les dans l’ordre
  • Votre parcours professionnel : vous avez déjà travaillé ou effectué un stage rémunéré ? Où, quand et quelles expériences en avez-vous tiré ? N’hésitez pas à préciser les fonctions et tâches que vous avez exercées. Ne vous contentez pas de les lister, mais développez-les en une ou deux phrases pour que les recruteurs puissent connaître vos expériences. Pour eux, c’est un premier moyen pour déterminer si vous devez encore être formé pour telle ou telle mission où si vous en avez déjà les capacités.
  • Les langues que vous parlez : de nos jours, pour avoir du travail, il faut être multilingue, ou au moins bilingue. Evidemment, les parler couramment serait un atout, mais si vous arrivez quand même à vous faire comprendre et à comprendre, c’est déjà une bonne chose. Si vous avez vécu et travaillé à l’étranger, c’est aussi un bon point. N’oubliez pas de mentionner les notes aux examens linguistiques que vous avez passés.

Outre ces informations, notez aussi les projets personnels que vous avez déjà réalisés en en précisant les résultats, vos points forts et les actions que vous avez déjà entreprises et pour lesquelles vous êtes le plus fier.

Une fois le second brouillon établi, relisez-le encore pour en faire un bon plan de base. Assurez-vous que les dates sont établies dans le bon ordre, que les points essentiels sont bien développés et que vous n’avez rien omis d’important. Une fois que c’est fait, passer à la rédaction sur l’ordinateur.

Que doit contenir le CV ?

Que doit contenir le CV ?Maintenant que vous avez un brouillon clair, il ne vous reste plus qu’à saisir les informations notées. Si vous utilisez un document Word, sachez que cet outil de traitement de texte propose des modèles prêts à remplir. Ils permettent de gagner du temps et il est ensuite possible de les personnaliser. Mais vous pouvez aussi ne pas utiliser ces modèles. Dans tous les cas, votre CV doit afficher :

  • Une brève présentation de vous :

Auparavant, on commençait le CV par la mention Curriculum Vitae puis tout de suite les informations personnelles. Cette forme, bien que toujours correcte, est obsolète. La tendance du moment veut qu’on débute par une petite présentation de soi-même. On ne vous demande pas de faire un long speech, mais de parler de vos points forts en trois-quatre lignes. Ce petit discours doit être clair, compréhensible et convaincant.

A travers lui, vous faites votre propre publicité et c’est pour cela que les professionnels qualifient le CV de « Unique Selling proposition (USP) ». En gros, vous devez vous vendre, mais attention à ne pas vendre du rêve. L’entretien leur permettra de savoir si vous avez triché ou non.

Les recruteurs d’aujourd’hui sont toujours un peu sensibles en trouvant ce petit texte, mais il faut vraiment veiller à ce qu’il soit le plus convaincant possible.

  • Les informations personnelles :

Une fois la présentation faite, vous commencez par la première rubrique : les informations personnelles. C’est dans cette partie que les recruteurs pourront mettre un visage et un nom sur le titulaire du CV. C’est également là qu’ils trouveront vos contacts.

On mentionnera donc le nom et le prénom, l’adresse du domicile, les numéros de téléphone (fixe et portable), l’adresse e-mail, l’âge et on n’oublie pas la photo.

  • Une belle photo portrait de vous :

Les employeurs apprécient qu’un candidat se donne la peine de publier une photo bien claire et nette. N’hésitez pas à faire appel à un photographe professionnel pour avoir une photo très professionnelle, mais qui dégage aussi votre personnalité. Pour ceux qui ne peuvent pas s’offrir les services d’un photographe, tâchez seulement d’avoir un fond blanc pour la photo prise par les proches.

  • Les expériences professionnelles :

C’est dans cette section que vous allez citer les emplois et les stages que vous avez effectués au cours de ces dernières années. Là encore, ne vous contentez pas de les citer, mais développez un peu chaque point en précisant le nom de l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé, le poste que vous y avez occupé, les tâches qui étaient les vôtres, les résultats obtenus et la durée d’occupation du poste.

Dans le cas où vous avez un long parcours professionnel, ne citez que les emplois se référant au poste vacant.

  • Etudes et/ou formations :

Cette partie relate tout votre parcours estudiantin et académique c’est-à-dire depuis l’école jusqu’à l’université en passant par le collège, le lycée … Vous devez également mentionner les diplômes décrochés ainsi que les certificats issus des autres formations suivies.

Essayez de développer un peu les dernières formations que vous avez suivies ou vos spécialisations à l’université.

  • Les compétences :

Dans cette section, vous allez lister les autres compétences dont vous disposez et susceptibles de vous démarquer des autres candidats. Vous avez des compétences techniques dans un domaine lié au poste vacant ? Mentionnez-les et développez-les un peu ? Vous avez été ou êtes membre d’une association ? Mentionnez-le et précisez quelles actions mènent l’association. Vous parlez plusieurs langues, citez-les et précisez où les avez-vous appris et quelle note vous avez obtenue.

Quoi que pour les connaissances linguistiques, il est conseillé de créer une section à part surtout si vous en parlez plusieurs. De nos jours, ces connaissances sont précieuses pour les employeurs, car rendent les salariés plus polyvalents.

Dans tous les cas, précisez seulement les compétences que vous jugez nécessaires pour le poste.

  • Les centres d’intérêts :

Cette section ferme le CV. Elle met en avant vos loisirs, vos activités sportives, … Certes, ce sont des informations personnelles, mais c’est, pour les recruteurs, un moyen pour savoir si vous êtes impliqué dans diverses activités et si ces activités sont compatibles avec le poste proposé.

Quelques conseils pour réussir son CV 

Vous avez déjà tous les points importants pour rédiger un CV en béton, mais avant de vous y mettre, voici nos derniers conseils :

  • Ne pas mettre de date et de signature sur le CV
  • Bien respecter la chronologie des informations : les dernières informations sont toujours citées en premier
  • Eviter les fautes d’orthographe
  • Mettre en avant vos points forts sans vous vanter
  • Utiliser des phrases courtes et claires
  • Mettre l’accent sur les informations importantes pour le poste
  • Utiliser des verbes d’actions, car ils reflètent votre dynamisme
  • Eviter de mentir, car vous vous ferez prendre soit à l’entretien soit durant l’assessment
  • Envoyer une lettre de motivation avec le CV
  • Aérer le contenu de votre CV
  • Soigner la mise en page du CV : alignement, caractères …
  • Privilégier un design simple, clair, mais professionnel

L’ordre des sections doit être respecté, car les recruteurs effectuent souvent une lecture en F. Voilà pourquoi on commence par les informations les plus importantes et pertinentes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *