Création de site e-commerce : quel logiciel choisir ?

Création de site e-commerce : quel logiciel choisir ?
(Mis à jour le: 13 mai 2020)

Vous souhaitez ouvrir un site e-commerce, mais ne savez pas quel logiciel de gestion utiliser ? Vous serez confronté à faire un choix même si vous projetez de confier le projet à un professionnel. Autant donc avoir une réponse dès maintenant et pour cela, vous devez tester et comparer quelques logiciels. Bien sûr, avec la longue liste existante, on vous recommande de tester les meilleurs d’entre eux. Pour ce faire, intéressez-vous aux critères qui suivent …

Les chiffres

CMS à connaitre pour créer son site Ecommerce

CMS à connaitre pour créer son site Ecommerce

De nombreux sites proposent une comparaison entre les différents logiciels de création de site e-commerce. La première chose que vous devez faire c’est de consulter ces tableaux comparatifs pour avoir une idée sur la notoriété de chaque logiciel. Les chiffres en disent long là-dessus. Parmi ceux à consulter, regardez :

  • Le nombre d’utilisateurs du logiciel : plus ce chiffre est élevé, plus cela indique qu’il est performant puisqu’apprécié par un grand nombre de webmasters. Il ne faut toutefois pas s’y fier à 100 %, car derrière ce chiffre peut aussi se cacher d’autres points plus obscurs que seule une recherche plus poussée vous aidera à éclaircir. Néanmoins, cela reste un premier critère à considérer.
  • Le nombre de templates proposés par chacun d’eux : un logiciel disposant d’une large variété de templates vous donne plus de chances de vraiment vous démarquer des concurrents. Néanmoins, rien ne vaut l’efficacité des templates pouvant être modifiés si on se base sur le critère sur-mesure.
  • La notation donnée par les utilisateurs : tester les meilleurs logiciels un à un demande beaucoup de temps puisque chaque logiciel nécessitera alors une recherche poussée. Ceux qui s’en sont donné la peine vous aideront facilement à déterminer lequel est le meilleur et pourquoi. Les notations fournies dans les comparaisons vous aident à faire le tri.

Les classifications

Magento, Prestashop, Shopify … ces noms reviendront chaque fois qu’on vous parlera de créer un site e- commerce. Ils font effectivement partie des meilleurs logiciels aujourd’hui utilisés, mais ils ne sont pas les seuls. A vrai dire, selon l’angle où l’on se place, la définition de « meilleur » changera.

Les classifications données ici et là vous permettront seulement de découvrir les meilleurs logiciels à tester en priorité. Quant à élire le meilleur d’entre eux, cela dépendra de vos principaux critères de sélection, autrement dit, de vos besoins.

Quand on parle de logiciels de création de sites e-commerce, on distingue deux grandes catégories. Il y a :

  • Les logiciels gratuits : dans cette catégorie, les plus utilisés sont Magento, Prestashop, Opencart et WordPress.
  • Les logiciels payants : dans cette rubrique, on trouve Wix, Shopify, Wizishop et Bigcommerce.

Lire aussi – Site e-commerce : quel budget devez-vous prévoir ?

Les critères de sélection courants

Les meilleurs logiciels pour créer un site e-commerce

Maintenant que vous avez une idée des logiciels qu’il faut voir en priorité et des chiffres qui y correspondent, intéressez-vous aux autres critères majeurs à ne pas négliger. Il s’agit de :

1)      Le design :

Lorsqu’un internaute se rend sur un site web, marchand ou non, son design est le premier élément qu’il voit. Va-t-il apprécier les tons utilisés, l’image de fond que vous avez choisi, l’emplacement des rubriques et autres onglets, la couleur, le type et la taille de la police … ?

Tout cela compose ce qu’on appelle design donc pour ne pas faire fuir les internautes, vous avez intérêt à leur proposer une apparence agréable qui invite à la navigation.

Durant la création du site, ce sont les templates qui permettent de choisir le design. C’est pour cela qu’il faut s’intéresser au nombre de templates proposés par chaque logiciel. Sur ce point-là,

  • Prestashop reste en tête avec plus de 2 000 templates disponibles. Et ce n’est pas tout, puisqu’il permet aussi d’importer de nouveaux thèmes pour un côté vraiment personnalisé. Attention toutefois, quantité ne rime pas forcément avec qualité. Avant d’arrêter votre choix sous Prestashop, lisez les avis des autres utilisateurs.
  • Wix se place à la seconde place, mais avec une belle différence toutefois puisque ce logiciel n’en propose que 700. Néanmoins, c’est déjà très important puisque contrairement à Prestashop qui est un logiciel en Open Source, Wix, lui, est un CMS propriétaire cloud. Et toujours en termes de différence, Wix ne permet pas seulement de créer des sites e-commerce. Il peut également être utilisé pour la création d’autres plateformes web comme un site vitrine, un site professionnel … Pour en revenir aux templates, le logiciel propose chaque année une centaine de nouveaux thèmes.

Quant aux autres logiciels, leur nombre de templates tourne autour d’une centaine, mais ils sont quand même à découvrir. Si vous souhaitez vous focaliser sur un secteur très concurrentiel, optez pour un template personnalisable.

Dans tous les cas, n’oubliez pas le critère qualité qui est essentiel. Il est inutile d’utiliser un template sur-mesure si la qualité n’est pas au rendez-vous. Parmi les logiciels qui excellent le plus sur ce point, adressons un petit clin d’œil à Wix et à Shopify. Non seulement, leurs templates sont élégants et soignés, mais ils sont tous Responsive. Un point important que nous aborderons plus bas.

La majorité des logiciels proposent des Templates Premium et donc responsive et des templates basiques, qui ne le sont pas forcément.

2)      La prise en main :

Pourquoi s’embêter à utiliser un logiciel complexe alors qu’on en trouve qui propose une facilité de prise en main ? On vous le dit tout de suite, ce critère est important puisque pour gérer votre boutique en ligne, vous devrez faire preuve d’adresse et d’habilité. Cela est d’autant plus essentiel surtout si vous ne connaissez rien aux codes.

On sélectionne donc les logiciels les plus simples à utiliser et qui proposent une interface intuitive aux internautes. Parmi ceux qu’on a cités plus haut, le palmarès du logiciel le plus aisé revient à … Wix. Cela peut vous étonner, mais ce n’est pas sans raison si ce dernier compte le plus grand nombre d’utilisateurs au monde.

Rassurez-vous, les autres logiciels sont également assez faciles à utiliser, même Prestashop pourtant connu comme étant le plus complexe. Le secret c’est l’habitude et l’expérience. Il faut donc vous donner du temps et faire preuve de patience.

Et un autre point à ne jamais négliger : la langue utilisée par le logiciel. Tous n’utilisent ou ne proposent pas une version en langue française. De ce fait, si vous ne comprenez rien à l’anglais, évitez d’utiliser, par exemple Bigcommerce qui ne propose que la langue de Shakespeare comme langue de base.

3)      Les fonctionnalités :

La richesse fonctionnelle est un critère majeur pour faire le tri entre tous les logiciels de création de site e-commerce existants. Il va de soi qu’un système proposant plus de fonctionnalités sera toujours plus séduisant qu’un autre qui n’en propose que très peu.

Le nombre de fonctionnalités permet de se différencier des autres et de proposer plus de services aux clients. Il est donc plus facile de répondre à leurs attentes avec une richesse fonctionnelle plus élevée.

Sur ce point-là, les logiciels qui proposent en plus des fonctionnalités hors e-commerce semblent être plus appréciés. C’est notamment le cas de Wix ou encore de WordPress.

Mais il faut, on le rappelle une fois encore, voir chaque logiciel de plus près. De toute façon, si vous souhaitez seulement créer un site e-commerce, tous les logiciels axé là-dessus sont à peu près sur le même pied d’égalité en termes de fonctionnalités.

4)      Le SEO :

Pour se faire connaître du public, un site e-commerce doit être référencé. Pour ce faire, le webmarketing est indispensable et le SEO.

Assurez-vous, avant le choix du logiciel, que ce dernier permet un paramétrage détaillé des pages web. Demandez-vous si le logiciel permet de définir les mots-clés, la balise Title et la meta description, les balises Hn … autrement dit, tous les points qui se réfèrent au SEO.

En savoir plus :

Il ne faut toutefois pas en faire une priorité, car comme on l’a dit plus haut, la promotion d’un site et de ses pages web passe aussi par le webmarketing. Cela signifie qu’avant tout, c’est votre travail qui va vous permettre de lancer votre site ou non.

Avez-vous pensé à créer un blog rattaché à votre magasin en ligne et le rendez-vous assez actif pour attirer l’attention des internautes ? Avez-vous bien travaillé votre maillage interne et externe ? Avez-vous veillé à n’accepter que les backlinks de qualité ? Avez-vous bien rédigé vos fiches produit et vos contenus sur le blog ? Etes-vous à jour dans vos publications ? Animez-vous correctement vos pages sur les réseaux sociaux ? … Tant que vous garantissez la qualité de votre travail, vous réussirez à accroître la visibilité de votre site e-commerce même en utilisant un logiciel peu performant en matière de SEO comme c’est le cas de Bigcommerce.

D’une vue globale, les logiciels en Open Source sont les plus performants en matière de SEO d’où l’engouement de nombreux e-commerçants pour Prestashop, mais comme on le dit plus haut, ce n’est pas le seul critère important.

5)      La version mobile :

Comme on l’a évoqué plus haut, il est aujourd’hui essentiel d’utiliser un template Responsive. Cela permettra aux mobinautes de voir votre site s’afficher clairement sur leur petit écran.

Attention, même si la plupart des logiciels qu’on a sélectionné crée automatiquement les sites en version Mobile friendly, le template ne suite pas toujours la tendance. Veillez donc à vérifier ce point avant de choisir un thème.

Comme on vous l’a promis, nous tenons à expliquer pourquoi la version Responsive est aujourd’hui impérative. Ces dernières années, avec l’essor des smartphones qui se veulent toujours être plus intelligents, les internautes délaissent le PC pour naviguer dessus. Ils sont effectivement plus pratiques puisqu’on peut facilement se rendre sur Internet que l’on soit dans le métro, dans une salle d’attente, au lit, au restaurant … ce qui n’est pas toujours le cas avec un ordinateur. Les internautes profitent donc de leur temps libre pour faire leurs achats sur le net donc si votre site e-commerce ne s’affiche pas comme il faut, vous perdez une part de marché importante.

En outre, l’indexation mobile est un critère majeur pour les moteurs de recherche. Ces derniers privilégient plus les sites Responsive que ceux qui ne le sont pas. Vous avez donc intérêt à basculer vers le Https pour améliorer votre visibilité.

Les meilleurs logiciels de création de site e commerce

6)      La possibilité de créer un blog adjacent :

Ce n’est pas parce qu’on fait de la vente en ligne qu’on doit se contenter des fiches produit pour seuls contenus d’intérêt. Tous les webmasters confirmés savent que pour donner plus de poids à une boutique en ligne, il faut l’associer à un blog. C’est sur ce dernier que vous pourrez mieux informer vos clients sur la nécessité de vos produits, mais pas seulement.

Les articles blog sont de véritables outils SEO dans la mesure où ils vous permettent de vous positionner sur les bons mots-clés, d’affiner votre maillage interne et externe, d’aider les robots crawlers à mieux comprendre la structure de votre site, …

Sur ce point-ci, les logiciels généralistes comme WordPress et Wix offrent un avantage certain. Ils proposent plus de fonctionnalités pour la création de blog rattaché au site marchand. Néanmoins, la majorité des logiciels de création de site e-commerce, dont ceux qu’on a sélectionné, en donne la possibilité. Seule la richesse fonctionnelle peut varier d’un système à un autre.

7)      La possibilité d’ajout de code HTML/CSS :

Les webmasters avertis savent à quel point cette fonctionnalité est importante. En gros, la possibilité d’ajouter un code HTML ou CSS aux codes préformatés des logiciels permettent de personnaliser le site. L’objectif est donc de se démarquer de la concurrence surtout lorsqu’on œuvre dans un secteur très concurrentiel.

Prestashop, Wix, Shopify, Bigcommerce, Oxatis … offrent tous cette fonctionnalité, mais prudence toutefois. Si vous n’y connaissez rien aux codes, mieux vaut vous contenter des codes originels. Si vraiment vous tenez à créer un site sur-mesure, faites appel à des professionnels.

8)      Les modes de paiement :

Qui dit boutique en ligne dit forcément paiement en ligne. C’est un point à ne surtout pas négliger, car les internautes sont très tatillons là-dessus. Ils ont toujours peur de perdre leur argent étant donné que l’échange ne se fait pas directement. Pour les rassurer et obtenir leur confiance, utilisez un logiciel qui propose des modes de paiement sécurisés et connus de tous.

Parmi eux, on peut citer Paypal, le paiement par carte bancaire, le paiement comptant, le paiement échelonné, le paiement manuel … Les deux premiers sont aujourd’hui les plus utilisés. Peut-être devriez-vous alors choisir un logiciel qui les propose ?

Vous pouvez néanmoins proposer d’autres systèmes à condition qu’ils soient sécurisés.

9)      L’ajout de produits dans les catalogues :

Pour pouvoir lancer officiellement votre site e-commerce, il faut qu’il propose des produits aux internautes. Autrement dit, vous devez d’abord y insérer des articles avec les fiches produit qui y correspondent.

Lorsqu’on ne dispose que d’un stock limité, il est possible d’intégrer un à un les produits et de les renseigner au fur et à mesure. Mais lorsqu’on dispose d’un stock énorme, mieux vaut utiliser un logiciel qui permet l’importation du catalogue en CSV. Cela vous fait gagner du temps et de l’argent. Vous n’aurez effectivement pas à payer des tierces personnes pour intégrer vos produits étant donné qu’il ne vous reste qu’à les importer depuis votre base de données. Assurez-vous seulement que cette dernière soit en CSV.

Les logiciels que nous avons sélectionnés proposent tous cette fonctionnalité.

10)  La qualité de l’aide et support :

Sauf si vous êtes un as de l’informatique et de la création de sites web, ce point a une importance capitale. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à un moment ou un autre, vous serez amené à gérer vous-même votre site e-commerce. Que ferez-vous dans ce cas ?

Vous pouvez toujours faire appel au développeur qui a conçu le site ou à un informaticien professionnel, mais vous pouvez aussi vous aider des supports d’aide proposés par les logiciels. Assurez-vous donc d’opter pour celui qui propose le meilleur accompagnement.

Parmi ceux qu’on a sélectionné, il y a Prestashop qui, en plus de proposer des tutoriels très complets, vous permet aussi d’intégrer une communauté des plus actives. Vous avez une question, adressez-vous à la communauté pour avoir des réponses. Et si leurs réponses ne vous satisfont pas, vous pouvez toujours faire appel aux conseillers du système via le tchat. Et si le tchat ne vous a toujours donné satisfaction, sachez que Prestashop dispose d’une équipe interne pour venir en aide à ses utilisateurs. Ce service est payant, mais en vaut la peine en cas de gros bug.

A part Prestashop, Shopify et Bigcommerce proposent aussi un tchat avec leurs conseillers. Et comme Wix, ils disposent d’un forum d’aide vraiment utile dans certains cas. Notez que Wix est l’un des rares logiciels à proposer des tutoriaux vidéos aux internautes.

Il est important de déterminer, en amont, quels types d’aide vous aimeriez recevoir plus tard.

  • Une assistance par téléphone comme le proposent Wix, Bigcommerce, Oxatis ou Shopify ?
  • Un centre d’aide en ligne comme proposé par Shopify, Oxatis et Bigcommerce ?
  • Un centre de ressources comme proposé par Wix ?
  • Un live chat comme Shopify et Bigcommerce le proposent ?
  • Un forum de discussion comme Prestashop, Wix, Bigcommerce et Shopify le proposent ?
  • De la documentation comme le propose Prestashop ?

Et en général, tous les logiciels de création de site e-commerce proposent une assistance par email. Mis à part les types d’aide souhaités, intéressez-vous à la qualité de l’assistance et à la réactivité de l’équipe. Cela est essentiel, car en cas de bug, l’équipe du logiciel doit réagir au plus vite pour ne pas rendre votre site inactif trop longtemps.

11)  La possibilité d’envoi de newsletters :

Bien que souvent négligée par les professionnels, la newsletter reste une arme infaillible pour rester en contact avec ses clients et leur informer des dernières nouveautés dans votre magasin.

Pour ne pas avoir à acheter, ultérieurement, cette fonctionnalité, tâchez de choisir un logiciel qui l’intègre automatiquement dans son offre de base. Parfois, elle est automatiquement activée, mais pour certains logiciels comme Prestashop, il faut l’installer grâce à des plugins.

12)  La période d’essai :

Wizishop, Shopify, Magento, Bigcommerce, Oxatis … proposent tous des périodes d’essai gratuit d’environ deux semaines. Cela vous laisse le temps d’explorer chaque solution et de voir laquelle vous correspond le mieux.

En parallèle, Prestashop et WooCommerce (le plugin e-commerce de WordPress), sont entièrement gratuits donc le critère « période d’essai » n’est pas décisif pour eux. Vous pourrez les utiliser aussi longtemps qu’il vous plaira, mais attention, retenez que certains de leurs plugins sont payants. Vous pourrez peut-être en essayer quelques-uns pour voir ce que cela donne.

Quant à Wix, il ne propose pas de période d’essai gratuit. Par contre, il propose une version gratuite que vous pourrez utiliser à vie. Il ne vous reste plus qu’à voir si les fonctionnalités qui s’y rattachent vous conviennent ou si vous souhaitez basculer vers le mode payant.

13)  Le prix :

Et puisqu’on parle de prix, quel budget devez-vous réserver pour la création de votre site e-commerce ?

Même si vous optez pour les offres gratuites de Wix ou de Prestashop, retenez que la création de site nécessite toujours quelques investissements ne serait-ce que pour l’achat de l’hébergement et du nom de domaine.

Il ne tient qu’à vous ensuite d’établir votre budget, mais sachez que plus vous avez besoin de fonctionnalités poussées, plus l’offre sera onéreuse. Pour l’heure, Oxatis est sûrement celui qui propose une formule très onéreuse qui tourne autour de 899 euros. Ce logiciel propose néanmoins d’autres formules plus accessibles à partir de 39 euros.

Quant à Wix qui se targue d’être le logiciel le plus utilisé à travers le monde, ses offres vont d’environ 9 euros à 35 euros par mois.

En ce qui concerne les CMS en Open Source, vous devez profiter des temps d’essai pour déterminer combien leur usage peut vous coûter. Plus vous utiliserez de plugins payants, plus cher vous coûtera leur exploitation, mais cela peut être un bon investissement.

Et puisqu’on parle des prix, ne négligez pas le coût indirect que certains logiciels peuvent appliquer à travers les commissions prélevées sur vos ventes. Le mieux serait d’opter pour un logiciel qui ne fait aucun prélèvement comme Prestashop, Wix ou Oxatis. Cela vous aidera à être plus compétitif au niveau des prix de vente affichés.

14)  La possibilité de se connecter aux marketplaces :

Oxatis est l’un des rares logiciels permettant d’exporter son catalogue vers des marketplaces comme Amazone, eBay ou encore Rue du Commerce. Pour les autres tels que Prestashop, Bigcommerce, Magento et Shopify, il faut installer un plugin pour accéder à cette fonctionnalité.

Notez qu’être présent sur une place de marché est devenu essentiel pour développer son commerce en ligne. Cela permet d’augmenter les ventes, mais pas seulement. Les marketplaces aident aussi à obtenir des backlinks de qualité et il va de soi que cela va booster l’affluence vers votre site.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code