Expérience utilisateur d’un site : astuces pour l’améliorer

Expérience utilisateur d’un site : astuces pour l’améliorer
(Mis à jour le: 11 juillet 2019)
Expérience utilisateur d’un site : astuces pour l’améliorer
4 (80%) 4 vote[s]

Il ne suffit pas d’avoir un site web bien garni pour se dire que les internautes vont être conquis. En effet, lorsqu’on veut progresser dans l’univers du web, satisfaire les exigences des moteurs de recherche est important, mais ce n’est pas le seul point à privilégier. Il faut également réussir à séduire les internautes puisqu’au final, ce sont eux qui auront le dernier mot quant à la pertinence d’une page ou non. Dans le jargon web, cela est appelé « User eXperience » ou « Expérience utilisateur » connu également sous l’acronyme UX. Voici quelques astuces pour améliorer l’UX de son site.

Qu’est-ce qui va définir l’UX d’un site ?

On peut dire que l’UX d’un site est assez subjectif puisqu’il va être défini par :

  • les émotions des internautes qui, en voyant votre site, vont se dire « waouh » ou « bof ». Cette réaction va être générée par différents critères en partant du design du site, à la qualité des images, en passant par la pertinence des contenus, …
  • la facilité d’utilisation d’un site : on vous le dit et redit, les internautes n’aiment pas qu’un site mette plusieurs secondes à s’afficher. Ils aiment que la page s’affichent dans les 10 premières secondes qui viennent après le clic, ils aiment accéder directement à la page qui les intéressent en un seul clic, … De ce fait, on met fin aux sites trop lourds qui vont enregistrer plus de rebond que de conversion et aux longues démarches pour atteindre le contenu recherché.

Le ressenti de l’utilisateur sera alors le point qui va peser lourd sur l’UX d’un site. Pour connaître votre actuel UX, vous pouvez lancer une évaluation heuristique pour vous évaluer ou tout simplement mettre en pratique les astuces que voici …

Pensez Mobile First

Comment améliorer l’expérience utilisateur de son site web

Ce n’est pas sans raison si le géant Google a décidé d’orienter tous les nouveaux sites vers l’Index Mobile First. Pour ce moteur de recherche, les sites indexés en version mobile sont ceux à privilégier puisqu’ils ont la capacité de s’afficher rapidement et complètement en quelques secondes et ce, sur n’importe quel support : mobile (smartphone, tablette, PC, …).

Il faut préciser que cette nouvelle indexation a été pensée pour les mobiles à savoir les smartphones et donc les mobinautes, une communauté qui ne cesse de grandir.

Pour les nouveaux sites créés depuis peu, l’indexation mobile est donc automatique tandis que pour les sites les plus anciens, il faudrait penser à éditer une version mobile si Google ne s’en est pas déjà chargé. Consultez régulièrement votre Search Console pour voir si vous êtes passé mobile ou toujours pas.

La formule à retenir : site responsive = meilleure UX.

Optez pour des images moins lourdes

Cette astuce fait suite au site responsive et à son design. Pour qu’une page donne envie de poursuivre la lecture, il faut que le lecteur puisse déjà apercevoir de belles images qui s’affichent en un rien de temps. Pour que cela soit possible, il faut faire attention à leur poids.

Quand on adopte le Mobile First, on choisit des images de quelques Ko, mais de bonne qualité. Les lecteurs n’aiment pas les images pixelisées.

Si vous tenez à utiliser des photos que vous avez prises, mais malheureusement trop grandes, de nombreux plugins permettent aujourd’hui de les réduire rapidement.

Adoptez un design épuré

images libres de droit

La tendance minimaliste a également investi l’univers du web puisque de nos jours, les internautes apprécient les choses simples et les lignes épurées. Pour améliorer l’expérience utilisateur, on évite donc le bling-bling, le trop-plein de pop-ups, les animations de trop et les polices trop compliquées.

Comme en décoration, on pense minimaliste et comme en content marketing, on veut un contenu agréable à regarder et à lire. Dans ces contextes,

  • on garde seulement trois couleurs de l’arc-en-ciel que l’on retrouvera dans toutes vos pages. Inutile de faire du bleu-blanc-rouge ici et du vert-jaune-bleu là. On reste fidèle au code-couleur adopté et même à la couleur d’accent choisie pour les liens et boutons d’appel. Cela permet aux lecteurs de s’y retrouver facilement.
  • on reste fidèle à la même police de caractères pour tous les titres, sous-titres et même les textes insérés sur les photos. Cela crée d’emblée une belle harmonie qui séduit.
  • on adopte une charte graphique et on s’y tient : cela vous permet de créer une identité visuelle grâce à laquelle vos lecteurs vont vous reconnaître partout.
  • on évite les longs blocs de texte qui n’en finissent pas et on les coupe en paragraphes espacés de belles images, de vidéos, d’infographies, …

En savoir plus sur la rédaction de contenus

Pensez au design interactif

Le design interactif a également le vent en poupe, car les internautes aiment associer au web une image ludique et immersive. De ce fait, si vous en avez les moyens, investissez dans le motion design avec les logos animés, les vidéos pour présenter les produits, … Les internautes en raffolent, car cela leur fait gagner du temps.

Et si le budget reste limité, restez-en au design épuré pour le moment et investissez plus tard.

Utilisez un site ergonomique

L’ergonomie d’un site se traduit comme suit :

  • un slogan ou un logo situé en haut à gauche de la page
  • une page d’accueil qui donne tout de suite une idée précise de ce que le site contient
  • des fils d’Ariane assez courts, car au-delà de trois clics, les internautes préfèrent passer à un autre site
  • un outil de recherche bien visible et opérationnel, …

En arrivant sur votre site, il faut que l’internaute puisse accéder facilement à toutes vos pages et qu’il sache d’emblée ce que vous proposez.

Multipliez les interactions avec les internautes

Un internaute conquis et qui va revenir sur votre site est un internaute qui va interagir facilement avec ce que propose votre site. Pour susciter cette interaction, de nombreuses astuces peuvent être utilisées :

  • le maillage interne qui vient compléter le contenu en cours de lecture
  • les boutons call-to-action placés au bon moment et au bon endroit
  • un tunnel de conversion pas trop long et dont les étapes s’affichent rapidement et clairement
  • des contenus de qualité, pertinents et variés
  • de réelles solutions et réponses aux attentes des internautes
  • un langage qui interpelle le lecteur
  • la possibilité de laisser des commentaires ou d’utiliser le chatbox, …

Appliquez le RGPD

Site web

Le Règlement général sur la protection des données ou RGPD a une forte influence sur l’UX puisqu’il met les internautes en confiance.

De ce fait, votre identité et celle de votre entreprise ne doivent plus être un mystère pour vos lecteurs, vos formulaires à remplir doivent être courts et ne pas demander des informations sensibles, les cookies et mentions légales doivent être facilement accessibles, …

Gardez en tête qu’une fois que vous aurez mis vos lecteurs en confiance, ils reviendront régulièrement.

Jouez sur les émotions sans décevoir

Puisque l’UX repose grandement sur les émotions, il faut savoir toucher la corde sensible des internautes sans les décevoir. Pour ce faire, vous avez divers outils comme le storytelling ou le copywriting.

Attention toutefois de ne pas en faire trop, car le web n’est tout de même pas le monde imaginaire. Si les internautes y vont, c’est pour trouver des réponses concrètes donc on fait appel à l’émotion tout en restant dans la pédagogie.

Les internautes aiment les contenus qui les guident, qui les initient à des secteurs précis, qui leur montrent le chemin à prendre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *