Insérer des publicités sur son site : quel intérêt ?

Insérer des publicités sur son site : quel intérêt
(Mis à jour le: 26 août 2019)

Dès le début de leur activité en ligne, les blogueurs savent que cela ne sera pas facile surtout si on veut vivre de son site. De un, il faudra bien référencer le blog pour le rendre visible donc penser SEO afin d’attirer plus de followers. De deux, il faut mener des efforts constants pour fidéliser ces followers donc penser nouveaux contenus et contenus de qualité. De trois, il faut essayer de monétiser son blog à travers les publicités.

Pourquoi insérer des publicités sur son site ?

C’est le meilleur moyen pour monétiser son site, mais attention, il ne suffit pas de bombarder vos lecteurs de pubs pour croire que vous allez vous enrichir. Cela va prendre du temps et un investissement en temps important.

Pourquoi cela prend-il du temps ?

Parce qu’au tout début de la vie de votre blog, il est encore très peu visible, voire pas du tout. Avant de vous lancer dans la pub, il faut d’abord commencer par travailler la visibilité du site. D’ailleurs, aucune marque ne voudra déposer une publicité sur un blog totalement méconnu.

Notre conseil c’est donc de prendre votre temps et de ne pas vous précipiter dans la monétisation même si tous poursuivent ce même but.

Il faut y aller par étape et n’envisager d’insérer des publicités que lorsque vous aurez l’assurance d’avoir une belle notoriété auprès des internautes. A ce stade, vous aurez une plus grande valeur aux yeux des entreprises et pourrez négocier un meilleur prix.

Comment insérer des publicités sur son site ?

Il existe diverses méthodes, mais les plus recourues sont :

Google Adsense :

C’est la méthode la plus couramment utilisée par les blogueurs. Appartenant à Google, tous ceux qui disposent d’un compte peuvent y accéder en se connectant à leur compte. Si ce n’est pas le cas, il faudra d’abord vous inscrire.

Comment fonctionne Google Adsense ?

Cette fonctionnalité propose de nombreux types de bannières publicitaires. Vous pourrez alors choisir celle qui vous convient le mieux avant de l’insérer sur votre blog. Le principal avantage c’est que les bannières sont proposées automatiquement, mais Google les édite en fonction des thèmes que vous abordez. C’est une attention touchante puisqu’on ne peut décemment pas proposer une publicité sur des pompes funèbres en utilisant un encart rouge écarlate.

Chaque fois que vous vous connecterez à Google Adsense, ces propositions apparaissent automatiquement. Ensuite, il vous faudra accéder à l’espace de gestion pour déposer vos annonces. La procédure est relativement simple puisque consiste à :

Aller dans « Mes annonces »

Cliquer sur « Nouveau bloc d’annonces »

Choisir la taille de l’annonce : bannière ou simple rectangle

Remplir le formulaire

Personnaliser les autres critères tels que la couleur …

Enregistrer

Cliquer sur « Obtenir le code » et le copier à l’endroit indiqué

Insérer votre annonce sur le site à l’endroit que vous souhaitez

Attention, si vous optez pour une offre professionnelle (micro-entreprise, auto-entrepreneur, …) sur Google Adsense, cela suppose que vous en tirez quelques revenus. Ce simple fait vous oblige à vous déclarer aux services des impôts sous peine de pénalité.

Comment gagner de l’argent avec les annonces publiées ?

publicité internet

Une fois que vous aurez insérér vos annonces, l’argent ne viendra pas de lui-même. C’est seulement lorsqu’un visiteur cliquera sur la publicité que vous gagnerez un certain montant. Ainsi, plus les visiteurs cliqueront dessus, plus vous en tirerez des bénéfices.

Cela implique deux choses à ne pas négliger : l’offre publicitaire en elle-même et l’emplacement de la publicité.

Il faut bien choisir les annonces que vous allez publier et faites en sorte qu’elles aient un lien avec votre thématique. Si une entreprise ou une marque vous propose des choses sans intérêt, mieux vaut ne pas accepter la pub, car elle ne fera que remplir votre blog inutilement.

En ce qui concerne l’emplacement, il faut un endroit bien visible et surtout, ne négligez pas la mise en valeur de la bannière.

Dans tous les cas, même si Google Adsense vous donne la possibilité de gagner de l’argent avec la publicité, ne pensez pas que vous allez devenir riche. La somme proposée pour chaque clic est souvent dérisoire. Il faudrait alors des milliers de clics pour atteindre le SMIC et attention, les clics frauduleux sont sévèrement punis par Google.

La vente d’encart publicitaire :

Cette méthode peut s’avérer plus efficace que Google Adsense, mais cela dépend des cas.

Si votre blog peut être qualifié d’autorité, si vous avez des centaines de followers fidèles et si vous arrivez facilement à influencer les internautes, la vente d’encart publicitaire vous rapportera plus que les clics. En effet, les marques et entreprises apprécient particulièrement les sites visibles et les demandes d’emplacement sur votre site ne tarderont pas à venir. Il ne vous restera plus qu’à négocier les différents emplacements disponibles au meilleur prix.

Si votre blog est peu connu et pas visible du tout, il est inutile de vendre des encarts publicitaires puisque vous ne trouverez que très peu de clients.

Pour ceux qui pensent avoir des chances de générer des ressources intéressantes avec cette astuce, il faut se baser sur divers points :

les meilleurs emplacements se vendent plus chers

la durée de la mise en ligne détermine le prix total

votre notoriété est une valeur ajoutée qui va faire flamber les prix

la taille de l’encart publicitaire, c’est-à-dire l’espace que l’annonce va occuper sur une page de votre site influe sur le prix

N’hésitez pas à négocier pour obtenir les meilleurs prix sans toutefois paraître trop gourmand. Aussi, ce n’est pas parce que vous avez une excellente notoriété que vous allez inonder chaque page d’une centaine de publicités. Si tel est le cas, vous gagnerez peut-être le SMIC pour la vente d’encarts, mais vos lecteurs finiront par s’en lasser et vous abandonner. Arrivé à ce stade, vous n’aurez plus aucun intérêt pour les annonceurs.

Notre conseil est donc de savoir doser les publicités, car trop de publicités, tue la publicité.

Le partenariat sponsorisé :

Cela consiste à souscrire une collaboration avec un autre blog. Dans ce contexte, l’autre blog vous demande de parler de l’un de ses services sur votre site afin de le promouvoir ou de mettre des liens qui redirigent vers sa page dans vos contenus web. En échange, il vous verse une rémunération financière. D’une vue globale, la technique n’a rien de frauduleuse, mais il ne faut pas en abuser, car Google ne la voit pas d’un bon œil. Il a d’ailleurs imposé quelques conditions pour le partenariat sponsorisé donc prenez compte des règles avant de vous lancer.

Parmi les points importants, il y a l’obligation de mettre les liens insérés dans les articles en nofollow. Si cette condition n’est pas respectée, les deux collaborateurs seront tous deux punis. Et si Google juge votre article un peu trop promotionnel, il peut également vous pénaliser.

Aussi, même si à première vue, cela ne vous engage à rien d’insérer des liens ici et là sur certaines de vos pages, gardez en tête que si les liens redirigent vers un site de piètre qualité, votre notoriété en sera influencé. Cela peut alors vous faire perdre votre visibilité chèrement acquise. Pour éviter cela, n’acceptez de collaborer qu’avec des sites connus ou ayant un début de bonne notoriété. Divers outils tels que Majestic SEO vous indiquera rapidement la notoriété de chaque site.

Et à l’inverse, ne demandez des partenariats qu’avec des sites d’autorité. Certes, rares sont les géants qui acceptent cela étant donné qu’ils n’ont plus rien à prouver, mais rien ne vous empêche d’essayer. Si vous arrivez à signer un contrat avec eux, retenez qu’en plus de vous rémunérer, vous allez profiter de leur visibilité.

Mais comme retenir l’attention d’un géant comme Le Monde, Le Parisien, Figaro, … n’est pas facile, il reste toujours conseillé de contacter des sites de même notoriété que vous ou des sites prometteurs. Et bien évidemment, il faut que les thèmes coïncident ou soient complémentaires. Vous n’allez pas promouvoir un site sur l’aéronautique alors que vous parlez de cuisine.

L’insertion de publicités sur son blog fait-elle vivre ?

blog

La réponse est non. En effet, les blogueurs peinent à atteindre le SMIC à travers les clics et les encarts publicitaires et partenariats sponsorisés ne font pas mieux. Les deux derniers permettent quand même de toucher un revenu plus intéressant, mais ne suffit pas pour autant pour vivre. On qualifiera seulement ces revenus de complémentaires.

En ce qui concerne les revenus par clics, une extension souvent installée sur les navigateurs des internautes vont réduire encore plus vos chances de gagner des revenus. Il s’agit de l’extension Adblock. Pour ne pas subir ses effets négatifs, installer sur votre site un programme qui peut détecter cet outil. Si la détection est positive, le programme refusera l’accès de l’internaute. Ce dernier ne pourra y accéder que lorsqu’il aura désactivé l’extension. Le seul bémol c’est que le fait de bloquer certains internautes peut porter un coup sur votre audience.

S’enrichir grâce aux publicités reste donc un projet vain, mais non pas impossible. Mais pour caresser ce rêve, il faut faire preuve de persévérance et surtout garder son site le plus actif possible.

Par ailleurs, au-delà du côté rentable et tout, il faut aussi penser à l’esthétique de la page. A force d’accepter n’importe quelle publicité, il faut faire le tri pour que les bannières ne gênent pas trop vos lecteurs durant la lecture du contenu. A force de trop en mettre, on ne voit plus le réel contenu. Vos lecteurs vont alors fermer votre site et peut-être ne plus y revenir.

 

 

Comments (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *