Le référencement des pages YMYL

(Mis à jour le: 30 septembre 2019)

Depuis toujours, on nous enseigne que les bases du référencement pour un site reposent sur la technique, le contenu et le netlinking. Cette règle est toujours valable, mais il y a cependant des nuances à apporter notamment pour les pages YMYL.

Qu’est-ce qu’une page YMYL ?

Dans le jargon de Google, une page YMYL signifie « Your Money, Your Life » soit « Votre argent, votre vie ».

Ce terme regroupe toutes les pages dont la consultation par les internautes peut avoir un impact positif, mais surtout négatif, sur leur vie ou leur finance. C’est notamment le cas de :

  • Une page qui demande des coordonnées bancaires dans le cadre d’une transaction commerciale ou financière. Cela concerne souvent des banques en ligne ou des sites e-commerce ;
  • Une page qui propose des informations et conseils d’ordre juridique se référant, par exemple au divorce, à la garde des enfants …
  • Une page qui fournit des informations financières telles que les investissements immobiliers, l’assurance, les impôts …
  • Une page axée sur la santé et qui propose des conseils médicaux ainsi que des informations sur des traitements médicamenteux, sur la nutrition …
  • Une page d’actualités ou d’informations publiques qui fournit des renseignements importants aux citoyens : textes de lois, actualités politiques et socio-économiques, services sociaux … Attention, toutes les pages d’actualités ne sont pas forcément classées YMYL.

Dès qu’une page peut changer une facette de la vie d’un lecteur, on peut la répertorier dans cette catégorie.

Pourquoi Google a créé la catégorie YMYL ?

Google a décidé d’établir cette catégorie de pages pour la sécurité des lecteurs. Son objectif est qu’à travers ces pages, les internautes aient accès à des informations réelles, vérifiées, mesurées, à jour et complètes.

Il serait, par exemple, totalement imprudent qu’une page propose un accompagnement médical alors qu’elle n’est même pas gérée par un médecin diplômé et expérimenté. De même, une page de vente immobilière doit être la plus honnête possible pour que les internautes puissent garantir leur investissement.

La catégorie YMYL regroupe alors toutes les pages et les sites dont les contenus sont susceptibles de changer le cours d’une vie puisqu’ils influent directement sur la santé, le bonheur, les finances, la sécurité, la vie … des internautes.

Comment Google perçoit les pages YMYL ?

C’est un fait : Google est plus sévère à l’égard des pages YMYL puisqu’une seule information erronée ou dépassée peut exposer le lecteur à une forme de précarité ou à un danger. C’est pour cela que le référencement de ces pages ne repose plus sur la méthode habituelle. Le moteur de recherche a établi, pour elles, des standards d’évaluation bien plus élevés et bien plus stricts surtout en termes de qualité. Le non-respect des consignes lui est intolérable d’où l’intérêt, pour les webmasters concernés, de bien veiller à ses exigences au risque de voir son site ou ses pages reléguées tout en bas des résultats de recherche.

Pour lui, une page YMYL doit afficher les critères suivants :

  • à jour : on fait attention aux informations qui ne sont plus d’actualités ;
  • complet : on fait en sorte de fournir des données complètes, car une omission peut parfois changer beaucoup de choses ;
  • objectif : en tant que professionnel dans son domaine, le rédacteur doit rester objectif, car les opinions personnelles peuvent induire les lecteurs en erreur ;
  • exact : les informations rapportées doivent être juste et vérifiées ;
  • sérieux : on adopte un design professionnel, un ton professionnel et des contenus rédigés par des experts.

Comment Google évalue les pages YMYL ?

Pour évaluer et/ou référencer les pages YMYL, Google fait appel à différentes techniques :

  • les Search Quality Raters :

Il s’agit de personnes que Google recrute, généralement en sous-traitance, pour effectuer l’évaluation de la qualité de chaque page affichée dans les résultats de recherche. Pour que ces derniers fassent leur travail, Google leur transmet, à chaque fois, un document rassemblant les consignes sur lesquelles il souhaite qu’ils se penchent particulièrement. Ce document est appelé « Quality Raters Guidelines » ou QRG.

Chaque consigne peut se référer à un contexte spécifique, mais pour chaque requête formulée par Google, le Search Quality Raters doit se focaliser sur la qualité de la page en général (basée sur le E.A.T) et sur le niveau de satisfaction des internautes (basés sur leurs avis et commentaires).

  • La grille d’évaluation :

Il s’agit d’une échelle qui permet aux Search Quality Raters de noter une page YMYL. Les notes, établies dans un ordre croissant, vont de « Lowest » à « Low », « Medium », « High » et « Highest ».

Il va de soi qu’une page notée « Lowest » sera perçue négativement par Google qui va alors la déclasser dans les résultats de recherche.

Les Search Quality Raters peuvent-ils déclasser ou surclasser une page YMYL ?

Cela ne figure pas parmi les missions que Google leur a confiées, mais il est vrai que leur travail va obligatoirement influer sur l’algorithme du moteur de recherche. Bien que ce dernier ait toujours soutenu que ses algorithmes reposent uniquement sur la Machine Learning, on ne peut nier le fait que les évaluations effectuées par les Search Quality Raters orientent ses décisions.

Quand ces derniers donnent une bonne note à une page, cette dernière grimpe rapidement dans les SERPs alors qu’une page affublée d’une mauvaise note, va perdre son positionnement et se retrouver un peu plus bas.

Le meilleur conseil qui puisse être donné à ce stade c’est donc de tenir compte des consignes données aux Search Quality Raters. Faire en sorte que votre page YMYL les respecte est garant de sa visibilité.

Qu’est-ce que les critères E.A.T ?

Les critères E.A.T remplacent les critères « technique, contenu et lien » dans le référencement des pages non YMYL. Ces lettres signifient :

  • E : Expertise

Ce premier point se réfère à l’auteur du contenu de la page. Pour qu’un site YMYL puisse avoir un certain poids auprès de Google, il doit mentionner clairement l’auteur du contenu sur chaque page. Indiquer son nom ne suffit pas, car il faut y ajouter une petite biographie pour prouver aux lecteurs qu’il rédige en tant qu’expert en la matière et non, en tant que rédacteur lambda. L’absence de cette partie sur une page équivaut à la plus basse note pour Google et bien évidemment, cela va influer sur votre SEO.

Etablir un moyen rapide pour contacter l’auteur ou le propriétaire du site, proposer des contenus longs et profonds, privilégier la qualité    que ce soit du contenu créé que des sources utilisées, publier divers formats de contenus … sont autant d’astuces pour asseoir son expertise auprès du moteur de recherche et des internautes.

  • A : Autorithy

Si l’auteur de la page ou le propriétaire du site est un professionnel dans son domaine, l’autorité viendra ensuite  en toute logique. En tant qu’expert, il doit faire en sorte de ne pas aller à l’encontre de consensus déjà établis et connus de tous. Il ne pourra, par exemple pas avancer que 1 + 1 font 3 alors que tout le monde sait déjà que la somme vaut 2.

Il faut alors adopter un très haut niveau d’exactitude pour obtenir un haut degré d’autorité auprès de Google. Vous devez également renseigner la page A propos du site puisque c’est elle qui va vous permettre de présenter votre équipe.

Et une autre astuce à retenir : mettre en place une « boîte d’auteur » qui permet de regrouper à un même emplacement les textes rédigés par un auteur précis. Vous pourrez y mentionner son profil Linkedin pour que les internautes puissent le connaître davantage.

Toujours en termes d’autorité, sachez que Google dispose d’autres méthodes pour connaître si vous excellez dans ce que vous faites ou non. Parmi elles, il y a ce qu’on appelle « Promotion off-site ». Cette technique lui permet d’évaluer les backlinks qu’un site ou un blog a obtenus. Il va se pencher aussi bien sur leur quantité que sur leur qualité. Il ne sert à rien d’avoir des centaines de bakclinks tous issus de sites médiocres. D’ailleurs, ces derniers ne feront que vous tirer vers le bas.

Pour éviter cela, il est important d’obtenir des liens de qualité. C’est là que les choses se compliquent puisque pour un site encore récent, rares sont les pages d’autorité qui voudront y diriger leurs lecteurs. Il vous reste néanmoins quelques cartes à jouer comme partager vos contenus sur diverses plateformes (forums, réseaux sociaux, plateformes de blogging …) afin d’accroître leur visibilité ou encore, faire de l’outreach. Cela consiste à contacter directement les médias influents axés sur votre domaine et de leur soumettre votre article. Si ce dernier est assez pertinent pour les séduire, vous pouvez être sûr de gagner de bons liens. Dans le cas contraire, mieux vaut revoir le contenu dans la globalité.

  • T : Trust ou Confiance

Pour obtenir la confiance des lecteurs, il faut leur fournir des informations complètes, justes et satisfaisantes. Veillez alors à ce que votre site dispose d’une page Mentions Légales, d’une page de contact, d’une page concernant le propriétaire du site et d’une page complément d’informations si besoin est. Vous devez prouver à Google et aux lecteurs que vous n’avez rien à cacher et que vous êtes un honnête citoyen au service de vos pairs. Pour savoir si vous faites figure de personnes de confiance auprès du public, quelques points sont à surveiller.

Le premier concerne les outils de notation qui vous aident à vérifier si vos lecteurs vous apprécient ou non. Vous n’êtes pas le seul à vous y intéresser puisque Google y garde aussi un œil afin de savoir précisément à quel point les internautes vous font confiance ou vous fuient. Sur ce point, mener des efforts pour redorer son e-réputation est plus que recommandé. Gardez en tête que si vous avez des avis négatifs, Google ira également dans ce sens et vous pouvez craindre pour votre visibilité.

Le second concerne la politique de confidentialité qu’il faut, à tout prix, mettre en ligne. Les phrases qui y sont indiquées ont le don de rassurer les lecteurs et par voie de conséquence, le géant Google. Et ce sentiment de confiance et de sécurité sera encore plus fort si vous publiez également votre certificat SSL qui précise bien que votre site est sécurisé. Cela a une valeur énorme pour les sites YMYL proposant des transactions financières.

Le second se réfère à la transparence de vos contenus ou de vos offres. Si vous vendez des produits, affichez clairement les prix (TTC) et, éventuellement, les certifications s’y rapportant. Si vous proposez des produits exigeant des normes spécifiques, pensez à mentionner ces normes dans vos fiches produits pour préciser que vous maîtrisez ce domaine, que vous exigiez la qualité et que de ce fait, les internautes peuvent vous faire confiance.

Avec des informations aussi détaillées et bien sûr non erronées, la confiance s’instaurera rapidement.

Comment bien référencer une page YMYL ?

Puisque YMYL rime avec contenu fiable à 100 %, le travail de référencement sera plus pointilleux. Globalement, vous devez vous baser sur la stratégie E.A.T ainsi que les consignes données aux Search Quality Raters. Mais même avec ces méthodes de choc, rien ne garantit que vous allez apparaître sur la première page des SERPs. Vous pouvez néanmoins mettre toutes les chances de votre côté en adoptant les bonnes astuces.

Revoir les pages dont le score E.A.T est faible :

Sur un même site, chaque page a son propre score E.A.T. Même si la note des unes n’influent pas sur celle des autres, trop de pages « Lowest » peut influer sur le score du site en général. La logique voudrait qu’on les supprime sans plus attendre, mais attention, certaines pages peuvent afficher un bon taux d’audience.

Si tel est le cas, il vaudrait mieux changer de stratégie puisqu’il est logique que vous les gardiez quand même. La solution sera de revoir le contenu de la page et de l’améliorer. Si vous êtes déjà l’auteur du premier contenu, mieux vaudrait que ce ne soit plus vous qui le corrigiez. Faites appel à un autre expert pour y apporter un regard neuf, actualiser les informations dépassées, rajouter d’autres renseignements importants … A la fin, publiez une petite biographie de ce nouvel auteur pour plus de crédibilité.

Et si vous ne trouvez pas un expert sérieux pour revoir le contenu, que pouvez-vous faire ? Reprenez votre texte original et rajoutez-y quelques anecdotes ou du vécu personnel.

Optimiser la qualité de son site :

La correction des pages à faible E.A.T est déjà un bon début pour améliorer la qualité de votre site, mais cela ne suffit pas. Vous devez également :

  • proposer un site mobile-friendly qui s’affiche en quelques secondes lorsque les mobinautes le consultent sur leur smartphone ;
  • corriger, dans les plus brefs délais, les pages d’erreurs 404 ;
  • corriger les problèmes de bugs ;
  • rendre la consultation de chaque page agréable que ce soit en termes de design ou de contenu …

La qualité du site est garante de son e-réputation. Evitez de vous dire que remplir correctement les pages Mentions Légales, A propos, pages de contact … suffit pour convaincre Google de votre bonne réputation. Non, il est beaucoup plus futé que cela et la preuve : il demande à ses Search Quality Raters de déterminer votre réputation depuis des sites et pages tiers. C’est assez logique comme astuce puisque si les autres ont une bonne image de vous, les algorithmes du moteur de recherche auront le même jugement. Et gare à ceux qui souffrent d’une piètre réputation …

Une veille permanente vous permettra de toujours savoir où vous en êtes, que devez-vous améliorer, sur quels points vous devez vous focaliser …

Dans le cas où votre site YMYL est tout récent, le travail sera encore plus conséquent puisqu’il vous faut rapidement vous bâtir une réputation en béton et rattraper l’avantage que les sites confirmés ont déjà sur vous. Pour ce faire, vous devez toujours respecter la stratégie EAT pour les contenus et les pages, mais pas que. Vous pouvez aussi raconter une expérience personnelle vécue au public pour tisser une relation amicale et de confiance avec lui, bien remplir les informations concernant vos profils sur les réseaux sociaux, communiquer avec les personnes d’influence parmi votre cible, s’implanter sur des plateformes de confiance … Ce sera une opération de séduction durant laquelle vous devez mettre vos atouts en valeur tout en tenant compte de la qualité, de la pertinence et de vos points forts.

Soigner vos contenus :

Ici, on ne se réfère pas seulement aux règles de grammaire et d’orthographe, mais à la qualité globale du contenu d’une page. Parmi les critères à revoir, on cite :

  • La véracité des informations : chaque renseignement rapporté doit être vrai, facile à prouver, complet et surtout à jour. Dans le cas où vous revoyez un contenu déjà en ligne, assurez-vous que ses informations soient toujours à jour. Pour tous les contenus dont le fond peut évoluer dans le temps, il faudrait planifier une mise à jour tous les six mois pour rester actuel.
  • Une page = un sujet : pour que vos lecteurs ne se perdent pas en cours de route, mieux vaut consacrer un seul sujet pour chaque page. Non seulement, vos lecteurs seront mieux attentifs durant la lecture, mais vous également, en tant que rédacteur expert, pourrez mieux vous concentrer autour d’une seule idée.
  • Un contenu complet : une page YMYL de 500 mots est, systématiquement, jugée de mauvaise qualité par les Search Quality Raters. En effet, aucun expert ne se limitera à un court contenu puisque cela prouverait qu’il ne maîtrise pas le sujet. Et même s’il fait l’effort de citer les grandes lignes majeures, cela ne suffit pas pour donner un contenu de fond complet et détaillé. Même si Google veut des experts pour la partie rédaction, les lecteurs veulent des contenus faciles à comprendre et donc avec des explications claires, voire des exemples spécifiques.
  • Une partie « Conseils pratiques » : voilà, vous avez présenté, depuis le début du texte, ce qu’est une page YMYL et ce qu’elle vaut aux yeux de Google en termes de SEO. Même si la présentation a été claire, les lecteurs ont besoin d’une partie « Conseils Pratiques » pour mettre les nouvelles informations acquises en pratique. Cela nous a amené à rédiger la partie « Comment bien référencer une page YMYL ? »

Sécuriser votre site :

Nous avons déjà évoqué plus haut le certificat SSL. Sa publication indique que votre site est sécurisé et attention, Google dispose de quelques astuces pour le vérifier.

En utilisant le navigateur Chrome, il saura d’emblée que votre site est « non-sécurisé ». C’est le cas pour toutes les pages dont les URLs sont encore sous « HTTP ». De ce fait, si vous n’avez pas encore jugé nécessaire de basculer vers une version mobile, il est plus que temps de le faire. Seuls les pages en HTTPS auront la chance d’être bien référencées surtout s’il s’agit d’une page YMYL proposant des paiements en ligne.

Comment savoir si son site YMYL a des chances de visibilité accrues ?

Même si vous pensez que vous avez mis en pratique tous les conseils pour bien référencer une page YMYL, vous ne pouvez pas en rester là. Vous devez, quotidiennement, mener une veille pour vous assurer que vous suivez les nouvelles mises à jour régulières de Google.

Pour savoir si au bout de tous les efforts menés, votre site YMYL a des chances d’apparaître en première page des résultats de recherche, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Avez-vous bien rempli la page de contact et est-elle facilement visible sur le site ?
  • Pensez-vous, après lecture d’un de vos contenus, que ce dernier réponde à toutes les questions susceptibles d’être posées par un internaute ?
  • Avez-vous encore des contenus obsolètes qui doivent être mis à jour ?
  • Vos pages sont-elles ergonomiques ?
  • Une information vous laisse-t-elle perplexe puisque semble peu claire ? …

Répondre à toutes ces questions vous aide à corriger des facettes oubliées du SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *