Plateformes de vente sur les réseaux sociaux : comment bien les exploiter ?

Plateformes de vente sur les réseaux sociaux : comment bien les exploiter ?
(Mis à jour le: 22 juillet 2020)

Depuis quelques années, l’e-commerce gagne du terrain. Toutefois, si on était, jusqu’ici habitué à vendre exclusivement sur nos sites marchands, une nouvelle tendance commence à s’imposer de plus en plus : la vente sur les réseaux sociaux.

Comment peut on vendre sur les réseaux sociaux ?

A la base, les réseaux sociaux ont été conçus pour nous rapprocher de nos proches. Depuis quelques temps toutefois, ils servent aussi à développer nos activités professionnelles. Au départ, l’objectif était d’y promouvoir nos services et d’y partager les derniers articles publiés sur notre blog. Aujourd’hui toutefois, ces pages permettent de vendre directement des produits tout en émettant un lien vers notre boutique en ligne. Cela offre un double avantage : gagner de nouveaux clients et augmenter le trafic vers le site e-commerce.

Face aux offres qui se multiplient, les réseaux sociaux ont dû s’y adapter. Facebook a été le premier à suivre la tendance en proposant à ses utilisateurs de nouvelles fonctionnalités telles que sa Marketplace ou encore ses « boutiques Facebook ». Très vite, les autres réseaux sociaux le suivent et aujourd’hui, vendre sur ces plateformes n’est plus une nouveauté, mais un indispensable pour augmenter ses bénéfices.

Lire aussi : Les publicités de Facebook: Comment exploiter ces performances ?

Pourquoi vendre en ligne est vital pour les commerçants ?

Pourquoi vendre en ligne est vital pour les commerçants ?

Avec des journées trop remplies, la fatigue, les embouteillages et une connexion Internet quasi-illimitée, les consommateurs ont vite compris qu’en faisant leurs courses sur Internet, ils gagnaient beaucoup de temps. Il leur suffit de se connecter quelques minutes pour passer commande et attendre sagement qu’on leur fasse la livraison. La technique a de quoi séduire puisqu’elle allie la facilité à la praticité.

Face à ce phénomène, les commerçants se sont adaptés en délocalisant leur magasin. Aujourd’hui, seuls ceux qui disposent d’une boutique en ligne bien référencée réussissent à exister durablement dans le secteur de la vente. Cela ne veut pas dire que vous devez forcément fermer votre boutique physique, mais en proposer une vitrine en ligne pour élargir votre part de marché. Vous pouvez aussi vous contenter seulement du commerce virtuel à condition que vous ayez déjà une belle notoriété auprès des consommateurs. Dans les deux cas, disposer d’une e-boutique procure de nombreux avantages :

  • Proposer ses offres à toutes heures du jour et de la nuit et même durant les week-end et jours fériés ;
  • Atteindre une plus large couverture puisque le site sera visible à travers le monde. Il faudra toutefois prévoir des moyens de livraison efficaces si vous souhaitez expédier des produits en dehors de votre pays ;
  • Afficher des tarifs plus compétitifs : si vous ne disposez que d’un e-magasin, vous n’avez pas à payer de loyer et de personnel marchand. Vos charges étant moindres, vous pouvez vendre vos produits à prix plus abordables sans vous ruiner ;
  • Fournir plus d’informations à vos clients : vos catalogues doivent contenir une présentation détaillée de chaque produit à savoir images et fiche descriptive complète. A votre site e-commerce, il est conseillé de rattacher un blog pour fournir des guides d’utilisation de vos produits. Vous devez également créer des pages sur les réseaux sociaux pour vous créer une communauté virtuelle et accroître ainsi votre portefeuille clients.

Pour les e-commerçants, la vente en ligne représente donc une magne essentielle pour accroître son chiffre d’affaires. Il faut toutefois souligner que même si les sites e-commerces continuent d’apporter des bénéfices, ils sont aujourd’hui devenus moins performants que les ventes sur réseaux sociaux.

Lire aussi – E-commerce : Comment améliorer son SEO sur Amazon ?

 

Doit-on utiliser les réseaux sociaux pour accroître ses ventes ?

Doit-on utiliser les réseaux sociaux pour accroître ses ventes ?

La réponse est oui. Les réseaux sociaux sont même considérés comme l’avenir de la vente en ligne et pour cause : il est plus facile pour les consommateurs d’y chercher les produits dont ils ont besoin que de chercher une boutique en ligne qui en propose. Y être présent et y être actif est donc essentiel pour un e-commerçant.

Attention, l’objectif n’est pas de bombarder vos amis de publications concernant vos produits. Vous devez privilégier le côté « social » de ces réseaux et donc penser avant tout à vous faire des amis et non pas des clients. Pour ce faire,

  • Prenez le temps d’échanger avec les autres ;
  • Donnez des conseils lorsque quelqu’un en demande ;
  • Participez aux conversations qui concernent votre thématique principale sans forcément y proposer un article ;
  • Lancez des discussions concernant un sujet qui vous tient à cœur.

En gros, restez sociable et humain. Même si votre objectif est de multiplier les ventes, retenez que vous devez d’abord obtenir la confiance de vos « amis ». Si vous vous pointez de nulle part en vous imposant comme un vendeur de produits cosmétiques sans introduction au préalable, vous ferez des ventes, mais pas assez pour atteindre le chiffre que vous vous êtes fixé.

Lire aussi – CRM : comment gérer la relation client ?

Apprenez d’abord à connaître votre cible, soyez amis avec eux, parlez de vos produits cosmétiques en les mettant en avant de manière subtile, proposez des tests gratuits ou des prix de lancement, proposez des jeux et concours, proposez quelques produits que vous avez en stock et mettez un lien vers votre site e-commerce.

 

Quel réseau social utiliser pour vendre ?

Il existe actuellement de nombreux réseaux sociaux que l’on peut mobiliser pour accroître ses ventes. Parmi eux, il y a ceux que nous connaissons depuis toujours et dont la réputation n’est plus à faire et il y a les innovations technologiques qui permettent facilement les partages sur les réseaux sociaux.

Parmi les plus connus, on cite :

  • Facebook :

Comme on l’a dit plus haut, Facebook est le plus utilisé par les commerçants en ligne. La raison est qu’il est le réseau social le plus utilisé au monde avec plus de 2, 5 milliards d’utilisateurs à travers le monde. Son concepteur, Mark Zuckerberg a, de plus, facilité la tâche aux vendeurs en leur proposant sa Marketplace ou la possibilité de créer une boutique Facebook. Il ne vous reste plus qu’à étoffer votre catalogue en ligne et rester actif auprès de votre clientèle.

En savoir plus : Vidéos Facebook : comment augmenter le nombre de vues et d’interactions ?

  • Instagram :

Après Facebook, Instagram se place second en matière de plateforme préférée pour la vente en ligne. Pour l’utiliser, il faut commencer par ouvrir un compte puis multiplier les publications que ce soit dans le fil d’actualité ou dans les stories. A chaque publication, n’oubliez pas le bouton Call-to-action qui redirige vers votre boutique en ligne. Variez alors les En savoir plus, Swipe up, Voir plus … pour attirer l’attention.

  • Pinterest :

Vu les belles images que ce réseau social promeut depuis toujours, il n’est pas surprenant que les e-commerçants s’en soient emparés. Sur Pinterest, chaque nouvelle image que vous mettrez en ligne est une chance d’insérer un lien vers un produit de votre site e-commerce. Pensez aussi à utiliser sa fonctionnalité Shop the look pour accroître les clics et donc les ventes. Pour vous faire un nom sur cette plateforme, misez sur les belles images qui donnent vraiment envie d’acheter. En savoir plus Comment gagner en visibilité sur Pinterest ?

Et concernant les innovations qu’on a évoquées plus haut, on pense notamment à Facebook Connect qui permet à une entreprise de rendre son site plus « social » ou encore les réseaux sociaux géolocalisés qui ont donné naissance au « social shopping » avec l’esprit du commerce de proximité.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code