Qu’appelle-t-on taux de rebond ?

Définition du taux de rebond
(Mis à jour le: 21 janvier 2020)

En matière de SEO, divers indicateurs ou KPI sont à considérer pour déterminer la qualité d’un site et améliorer sa visibilité. Parmi eux, on peut citer le taux de rebond ou « Bounce rate ». Il est souvent sous-estimé et pourtant, il nous permet de nous auto-ajuster afin d’être mieux indexé par les moteurs de recherche. Qu’en est-il réellement ?

Le taux de rebond c’est quoi ?

Lorsqu’un internaute arrive sur une page de votre site et qu’il repart aussitôt après sans avoir consulté d’autres pages, on parle de rebond. Le taux de rebond indique alors le pourcentage de visiteurs qui ont agi ainsi. Pour l’obtenir, il faut diviser le nombre de visiteurs ayant fait un rebond par le nombre total de visiteurs.

Découvrez d’autres définitions :

Comment lire le pourcentage obtenu ?

Taux de rebond: comment l'analyser?

Comment lire le pourcentage obtenu du taux de rebond ?

Le taux de rebond peut être calculé pour l’ensemble du site ou pour chaque page.

Dans le premier cas, il donne une moyenne des rebonds enregistrés par toutes les pages de votre site. Le résultat donne un aperçu de la qualité globale du site. Si le taux obtenu est très élevé, il y a souvent lieu de s’inquiéter.

Dans le second cas, le taux de rebond de chaque page permet d’identifier celles qui posent problème. En d’autres termes, il permet de déterminer les pages qui n’attirent pas du tout les internautes et donc, tout simplement inutiles. Là encore, un taux de rebond élevé n’est pas annonciateur de bonne nouvelle surtout lorsque la page compte beaucoup d’entrées.

Attention toutefois, même si d’une vue générale, les taux de rebond élevés doivent alerter, ils ne sont pas forcément mauvais.

Quand est-ce qu’un taux de rebond élevé est de bon augure ?

Si on se limite au taux, on classera forcément les pages à fort taux de rebond dans la catégorie des pages médiocres. Parmi ces dernières, certaines sont pourtant de grande qualité et bien optimisées. Mais pourquoi affichent-elles dans ce cas un pourcentage aussi élevé ?

Tout simplement parce qu’il est possible que l’internaute :

  • Ait trouvé exactement ce qu’il recherche sur la page et qu’après l’avoir trouvé, il est reparti. C’est souvent le cas lorsque la visite de l’internaute sur la page a duré plus d’une minute. Il peut par exemple s’agir d’un dictionnaire en ligne ou d’une page de blog. Pour qu’une visite aussi prometteuse ne soit pas perçue comme un rebond, il est conseillé de paramétrer votre site. Vous pouvez par exemple considérer comme rebond toute visite de moins de 30 secondes. Ainsi, lorsque la durée de la visite est supérieure à 30 secondes, au lieu de rebond, on parle de visite de qualité qui influe positivement sur le référencement.
  • Ait atterri sur une page qui redirige les internautes vers vos produits et services. Dans ce cas-là, la page affiche un taux de rebond élevé ce qui est tout à fait normal. Ce pourcentage prouve que la page de redirection s’avère efficace. Attention toutefois, il convient de bien étudier le nombre de clics sur les liens sortants pour déterminer le taux de rebond réel. Les internautes qui cliquent sur ces liens sont dits « sortants ».

A part ces cas-là, un fort taux de rebond est à suivre de près surtout s’il s’agit d’un site e-commerce. Pour ce dernier, l’objectif est d’encourager l’internaute à cliquer sur plusieurs produits. S’il repart tout de suite après avoir vu une seule page, cela signifie que soit votre page d’accueil n’est pas assez accrocheur soit vos produits sont inintéressants. Dans les deux cas, il faut y remédier rapidement.

Quelle est la moyenne qu’il faut conserver ?

Comment Interpréter Et Améliorer Votre Taux de Rebond?

les facteurs-clés pour réduire votre taux de rebond

Il n’y a pas de moyenne standard pour le taux de rebond puisque sa qualité s’apprécie au cas par cas. Néanmoins, on considère qu’il doit se situer entre 30 % et 50 %. Inférieur à 30 % et supérieur à 50 %, il faut mener rapidement une analyse de site pour expliquer les chiffres enregistrés. Et on garde en tête que la nature du site joue également un rôle dans le nombre de rebonds enregistrés.

En général, le taux de rebond moyen et normal pour :

  • Un site de service doit se situer entre 10 % et 30 % ;
  • Un site de contenus doit se situer entre 40 % et 60 % ;
  • Un site marchand doit se situer entre 20 % et 40 % ;
  • Un générateur de lead doit se situer entre 30 % et 50 % ;
  • Une page d’accueil simple doit se situer entre 70 % et 90 % ;
  • Un portail doit se situer entre 10 % et 30 % ;

Pour chaque résultat obtenu, il est toujours pertinent d’analyser la durée des visites sur Google Analytics afin d’établir un paramétrage plus poussé. Parmi ces moyennes, on peut voir qu’une page d’accueil doit avoir un taux de rebond élevé. Si ce n’est pas le cas, cela voudrait dire qu’elle n’est pas assez pertinente pour inciter les internautes à cliquer sur les différents liens affichés.

Qu’est-ce qui peut causer un mauvais taux de rebond ?

La raison principale est que les internautes trouvent la page inutile. Cela ne se réfère pas seulement au fond du contenu. Une page lugubre, vieillotte, qui met plusieurs secondes pour s’afficher, remplie de pop-up et autres publicités, une page peu fiable … peuvent également susciter cela.

Pour déterminer la réelle cause, l’analyse des rebonds est indispensable. Ce n’est qu’une fois les causes déterminées que vous pourrez apporter des solutions pertinentes et efficaces. Si par exemple la durée d’affichage trop longue est à l’origine du taux de rebond élevé, il sera conseillé d’orienter votre site vers l’indexation mobile. Si le fond des articles est celui qui pose problème, il peut être intéressant de revoir les articles, quitte à les réécrire en entier et à les mettre à jour. Redonner un coup de jeune à un site beaucoup trop vieux encouragerait aussi les visiteurs à se promener davantage sur les différentes pages du site.

Chaque fois que vous calculerez votre taux de rebond, il faut toujours essayer de comprendre d’où vient ce chiffre et ce, même s’il vous semble bon. Cette analyse vous aidera à déterminer s’il y a des améliorations et ajustements à faire ou non. Il vous permettra aussi de mieux cerner les visiteurs même si au final, plusieurs autres critères doivent être pris en compte pour vraiment les connaître.

row]

[/vc_row]

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code