Référencement SEO : profondeur des pages Vs structure des urls

Référencement SEO : profondeur des pages Vs structure des urls
(Mis à jour le: 10 avril 2019)

Le référencement SEO est un univers qui n’a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Même les professionnels apprennent au jour le jour ses points fondamentaux ce qui les oblige parfois à revenir sur leur stratégie pour l’adapter au gré des besoins. Ainsi, alors que tous pensaient que la longueur de l’URL jouait un rôle majeur en matière de référencement, on sait désormais qu’elle n’est pas plus importante que la profondeur des pages.

La structure de l’URL en SEO

Référencement SEO

Auparavant, nos URLs étaient longues, car on pensait alors qu’elle devait contenir une phrase claire et compréhensible. Plus tard, il a été dévoilé qu’elles devaient être courtes, toutefois avec des mots-clés concernant votre activité ou le contenu de la page. Les webmasters ont alors commencé à multiplier les slash « / » dans leurs URLs afin de pouvoir y insérer plusieurs mots-clés.

L’astuce n’est pas mauvaise et d’ailleurs, le fait d’avoir plusieurs slash dans une URL n’influe pas de manière négative sur son référencement. C’est plutôt la profondeur des pages ainsi mises en exergue qui va causer problème, du moins pour certains sites.

La profondeur des pages en SEO

Quand on parle de profondeur des pages, on se réfère au nombre de clics qu’un internaute doit réaliser depuis la page d’accueil pour arriver à une page spécifique. Dans les règles, la page d’accueil est toujours considérée comme la profondeur n°1. En suivant le fil d’Ariane établi par le site, vous allez migrer vers la profondeur n°2, n°3, …

Rien n’empêche un site d’avoir un long fil d’Ariane, mais il faut savoir qu’au-delà de la profondeur n°3, les GoogleBot auront du mal à y accéder.

Résultat : une page de profondeur +3 n’aura pas la même importance aux yeux des moteurs de recherche qu’une page de profondeur 2 ou 3. Leurs robots ne visiteront les pages difficiles d’accès que rarement ce qui signifie qu’elles ne seront pas considérées dans le positionnement.

De ce fait, si vous avez trop de pages trop profondes, il serait temps d’y remédier au plus vite sans omettre de soigner les URLs et de renforcer le maillage interne. En bref, revoir totalement la structure du site ne serait pas superflu.

Améliorer la structure de son site, voici comment faire …

Ces dernières années, force est de constater que Google tient de plus en plus compte de la structure du site pour faire son référencement. Mais quel aspect de votre site devez-vous améliorer pour se plier à cette exigence ? Voici quelques pistes :

  • Mettre l’accent sur le maillage interne :

Depuis votre arrivée en ligne, vous avez étoffé vos offres et services ce qui a donné naissance à de nombreuses pages profondes ? Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de refondre entièrement le site pour améliorer la profondeur des pages, car booster le maillage interne vous permettra d’y remédier. Il faut en effet savoir que grâce aux liens internes :

  • Les internautes ont juste à cliquer sur les liens pour accéder à une page généralement très profonde. En d’autres termes, en deux ou trois clics, ils atterriront sur ladite page et les robots s’y retrouveront facilement également
  • Votre site et vos contenus seront mieux mis en valeur puisque le maillage interne instaure une certaine cohésion chère à Google
  • Le taux de rebond diminue puisque grâce aux liens, les internautes peuvent directement se rendre sur la page recherchée sans avoir à ouvrir des tas d’onglets qu’ils ne feront que survoler rapidement

Les liens internes sont donc une idée astucieuse pour rendre les pages profondes plus visibles. Attention toutefois, pour que cela marche, pensez à insérer vos liens de manière naturelle et sur des ancres qui se fondent naturellement dans le texte. Et bien sûr, évitez de rediriger vos lecteurs sur une page inutile, car cela les fera fuir pour ne plus jamais revenir.

  • Privilégier les fils d’Ariane :

Pour faciliter la navigation sur un site, établir des catégories, des sous-catégories et même des sous-sous-catégories est indispensable. Jusqu’aux sous-catégories, vous respectez encore la structure souhaitée par Google, mais à partir des premières sous-sous-catégories, le nombre de clics dépasse les trois tolérés.

Mettre en place un fil d’Ariane permettra alors aux internautes de savoir exactement où ils se trouvent sur votre site et de remonter plus facilement la navigation sans forcément avoir à cliquer plusieurs fois. En effet, il leur suffira de cliquer sur le début ou une catégorie au début du fil d’Ariane pour se retrouver sur une page donnée. Du côté des robots, le référencement devient aussi plus facile, car ces derniers aiment bien le fait de toujours savoir où ils se trouvent.

Par conséquent, se limiter aux sous-catégories est fortement recommandé, mais si cela s’avère impossible, instaurez un fil d’Ariane pour que les robots sachent toujours où ils se situent. Cela leur permettra de référencer plus facilement votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *