SEO : comment s’adapter aux conséquences de la recherche vocale ?

SEO : comment s’adapter aux conséquences de la recherche vocale
(Mis à jour le: 10 avril 2019)
SEO : comment s’adapter aux conséquences de la recherche vocale ?
3.5 (69.09%) 11 vote[s]

Avec l’arrivée massive de smartphones, de haut-parleurs, de montres, de lunettes et autres gadgets utilisant l’Intelligence Artificielle sur le marché, la recherche vocale tend à se développer. Aux Etats-Unis, près de la moitié des habitants l’utilisent déjà, au moins, une fois par jour tandis qu’en Europe, la nouveauté fait son chemin, doucement, mais sûrement. Dans les deux cas, il est indéniable que la recherche vocale commence à surpasser les habitudes des internautes qui délaissent désormais le clavier pour parler à leurs gadgets intelligents. Pour Google, c’est la preuve d’une énième réussie en matière de technologies avancées, mais pour les Experts SEO, la pilule est difficile à avaler.

Pourquoi la recherche vocale pose-t-elle problème aux webmasters ?

Nul ne peut nier que la fonction vocale est très pratique surtout lorsqu’on est pressé ou qu’on a les mains occupées. Toutefois, pour les webmasters, cela implique une refonte quasi-totale de leur site.

Habitués à se baser sur les mots-clés saisis par les internautes, ils se rendent compte qu’en version orale, la requête change quelque peu. Ainsi, « recette raclette » sur le clavier devient « Google, donne-moi la recette de la raclette ? ».

Les deux recherches sont en quête d’une même réponse, mais les résultats affichés par Google seront différents. Avec la première requête, Google se basera sur la qualité et la pertinence des sites en tenant compte des mots-clés « raclette » et « recette raclette » donc il va afficher les meilleurs sites qui en parlent.

Avec la seconde, la question est beaucoup plus directe et mieux formulée qu’il va privilégier les sites qui y répondent franchement. Il affichera alors les sites sur lesquels il trouve la question telle quelle ou à quelques différences près. Si l’un d’entre eux donne tout de suite la recette exacte après la question utilisée en H2, Google l’affichera en « Featured snippet ».

Par conséquent, si votre site apparaît en tête de liste suite à la recherche sur clavier, il peut ne plus apparaître suite à une recherche vocale d’où l’intérêt de s’y adapter et vite !

Qu’est-ce qu’un Featured Snippet ?

SEO

Depuis quelques mois, on peut parfois trouver un résultat encadré tout en haut de la première page des résultats de recherche affichés par Google. Ce résultat n’a pas la même structure que les autres qui viennent à sa suite parce qu’il est bien mis en valeur. C’est un Featured Snippet ou un site qui a remporté la position 0.

Vu son emplacement, il est difficile de ne pas le voir et de ne pas vouloir cliquer dessus. Cela signifie que ledit site est un petit chanceux, car il gagne une bonne visibilité. Le seul bémol c’est que si le cadre est assez grand pour afficher la réponse entière à la question posée, l’internaute peut ne plus se rendre sur le site vu qu’il a déjà sa réponse en première page des SERP.

Comment adapter son référencement à la recherche vocale ?

Depuis que la recherche vocale a été lancée, de plus en plus de gens parlent à leurs smartphones, leurs montres, leurs haut-parleurs et même leurs ordinateurs portables. Tous les gadgets composés de l’Intelligence Artificielle sont aujourd’hui perçus comme des interlocuteurs auprès de qui on peut trouver rapidement des réponses. Quand les consommateurs s’adressent à eux, c’est généralement pour poser une question bien précise. De manière globale, ils sont en quête de :

  • instructions : recettes de cuisines, guide pour planter une haie, astuces pour nettoyer les vitres, …
  • informations : sur un produit, une offre, un service, une marque, une entreprise, un évènement, …
  • une direction : carte ou plan pour se rendre à un restaurant, à un site touristique, …

Le webmaster doit donc utiliser leurs questions pour établir leur plan de rédaction. Leurs contenus doivent répondre de manière pertinente à ces questions désormais considérées comme des mots-clés de longue traîne. Et si les rédacteurs font bien leur boulot, monter jusqu’à la position 0 est envisageable.

Pour ce faire, adoptez le langage conversationnel instauré par la recherche vocale dans vos contenus. Cela signifie réponses claires, mais bien développées pour le côté qualité des textes et réponses à des questions spécifiques. N’hésitez pas à emprunter certaines questions posées pour en faire vos H2.

Comment se servir des mots utilisés pour améliorer son référencement ?

référencementQuand une personne demande « Peux-tu me donner la liste des bars à sushis ouverts dans les environs ? », Google va traiter divers mots-clés à savoir « bar à sushis », « ouverts » et « dans les environs ».

En quelques secondes, il géolocalise la requête étant donné que la personne n’a pas précisé dans quel quartier elle se trouve, il quadrille ensuite la zone pour savoir quels établissements sont ouverts au moment où la question a été posée et enfin, il dresse une liste des établissements qui répondent à cette requête.

A ce moment-là, les établissements qui ont le plus de chance d’apparaître sur la page des résultats sont ceux qui prennent soin d’indiquer sur leur site qu’ils sont ouverts ou fermés, leurs horaires d’ouvertures, leurs adresses, la carte des menus et les prix appliqués. Plus un site est renseigné, plus Google le trouvera pertinent et l’affichera en bonne position.

Un bon webmaster c’est donc celui qui sait anticiper ces informations qui ont un poids auprès des internautes. Et à défaut de les insérer directement dans un contenu, mettre un lien bien visible vers une landing page qui mène sur ces informations est plus que recommandé. Cette page d’atterrissage leur donnera plus de détails sur une offre, un service, un évènement, … et comme Google passera forcément dessus en scannant les sites susceptibles de répondre à la question posée, ce sera un bon point supplémentaire pour vous et votre page.

Pourquoi dit-on que référencement vocal c’est faire un référencement local ?

Quand une personne utilise la recherche vocale, c’est qu’elle répond à un besoin urgent ou immédiat. Où acheter des fleurs ? Comment enlever les points noirs ? Quand acheter une maison ? Quel cadeau offrir à une femme ? … Elle s’attend donc à des réponses qui lui sont accessibles. Si elle se trouve à Paris et que vous affichez un fleuriste situé en Angleterre, elle ne s’adressera plus à Google, mais cherchera pas ses propres moyens. Autrement dit, les utilisateurs de la recherche vocale cherchent dans leur milieu local. C’est pour cela qu’il faut miser sur le référencement local surtout que la majorité des internautes ont tendance à rajouter la mention « près de chez moi » dans leur question.

Google s’est d’ailleurs adapté à cette tendance en proposant des filtres pour ses résultats de recherche. Vous y trouverez notamment des « Ouverts actuellement », « Les mieux notés », « Cuisine française », « Cuisine chinoise », … Les besoins des internautes sont tellement variés qu’il doit s’adapter constamment tout comme les Experts SEO doivent s’adapter constamment aux mises à jour des algorithmes de Google.

Quels outils de référencement naturel peut-on utiliser pour le référencement vocal ?

Que les webmasters se rassurent, car même si la recherche vocale engendre de grands changements, il leur reste quand même quelques outils de référencement naturel auxquels ils peuvent toujours se fier pour accroître leur visibilité à savoir :

  • les mots-clés de longue traîne, mais à formuler sous forme de questions auxquelles vous donnerez des réponses dans votre contenu.
  • les landing pages indispensables pour les informations générales.
  • les sites Mobile-Friendly : la majorité des recherches vocales se font sur un smartphone ou une tablette donc assurez-vous que votre site, avec ses contenus et ses images, peut s’afficher en quelques secondes sur un appareil mobile. L’affichage doit être instantané.
  • le Featured Snippet : comme expliqué plus haut, vous aurez la chance d’apparaître en position 0 si vous donnez des réponses exactes à une question fréquemment posée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *