Yoast SEO : le plugin indispensable pour optimiser son référencement

Yoast SEO : le plugin indispensable pour optimiser son référencement
(Mis à jour le: 28 novembre 2019)

Pour utiliser WordPress, il faut maîtriser les différents plugins qui y sont rattachés. Parmi ces derniers, on retrouve Yoast SEO. C’est le premier plugin que vous aurez à installer afin d’optimiser votre référencement. Son utilisation est assez simple, mais pour pouvoir exploiter ses fonctionnalités, il faut d’abord bien le configurer. Focus sur ce plugin.

L’installation du plugin Yoast SEO

La première chose à faire c’est de le télécharger puis de l’installer. Pour ce faire, allez dans le store d’extensions WordPress où vous pourrez l’importer. Là, vous aurez le choix entre la version gratuite et quelques versions payantes. Si le site ou le blog à créer fait partie intégrante de vos activités professionnelles, mieux vaut choisir la version Premium.

Une fois ce choix fait, il vous suffit de suivre les différentes étapes qui s’enchaînent pour sa configuration. Rassurez-vous, on vous demandera essentiellement de fournir des coordonnées, de mentionner les différents contributeurs de votre site, de préciser les types de contenus à indexer …

Vers la fin de la démarche, connectez vos réseaux sociaux et votre compte Google Search Console. Et voilà, les fonctionnalités les plus importantes ont été activées par défaut sur l’outil, mais vous pourrez ensuite personnaliser le paramétrage.

Pour savoir si le plugin a bien été installé, consultez la barre latérale où vous avez les différentes fonctionnalités. Normalement, vous devez y trouver un menu SEO, placé sous le menu Réglages.

Yoast SEOA faire avant d’utiliser le plugin

Avant d’activer le plugin, il faut vérifier quelques paramètres sur le site dont le format des permaliens. Il est essentiel de bannir les chiffres dans les Urls. Non seulement, ce n’est pas beau à voir, mais en plus, les moteurs de recherche n’ont pas un aperçu du contenu. Or, cela est important pour qu’ils puissent indexer vos pages.

Le mieux c’est de garder un titre clair dans vos Urls. Pour paramétrer cela, allez dans l’onglet Réglages puis dans Permaliens et cochez l’option Nom de l’article. Attention, si votre site existe déjà, ce nouveau paramétrage risque de chambouler les Urls. Si vraiment vous tenez à le faire, il faudra prévoir des redirections.

Cela sera beaucoup plus clair et facilitera l’optimisation SEO.

Les réglages généraux à faire sur Yoast SEO

Une fois le paramètre des permaliens modifié et l’outil installé, il faut commencer par les réglages généraux du plugin. Pour ce faire, on se rend dans l’onglet Réglages généraux. On ouvrant cette page, vous aurez déjà un premier aperçu de l’efficacité de l’outil. En effet, il n’est pas rare qu’il y affiche déjà les problèmes qu’il a détectés sur votre site. Cela vous permettra de corriger les problèmes et en plus, il donne des recommandations quant au paramétrage à faire.

Une fois les problèmes réglés, on se rend dans l’onglet Fonctionnalités. Ce dernier liste les différentes fonctionnalités auxquelles vous avez droit. Par défaut, elles sont toutes désactivées, mais vous y allez justement pour activer celles dont vous avez besoin. Parmi les fonctionnalités majeures, on peut citer :

  • Analyse SEO : elle fait apparaître ou non l’onglet Mot-Clé principal ;
  • Analyse de la lisibilité : elle affiche les éléments à améliorer pour booster la lisibilité du contenu ;
  • Plans de site XML : elle active ou non les sitemaps instaurés par l’outil ;
  • Compteur de lien textuel : elle active ou désactive l’outil Vu afin de compter les liens du site ;
  • Intégration de Ryte : elle permet de savoir si votre site est indexable ou non par les moteurs de recherche ;
  • Sécurité : pas de réglages avancés pour les auteurs : cette fonctionnalité permet de limiter ou non l’accès des Auteurs aux autres fonctionnalités du site. En paramétrant les réglages, il est par exemple possible de les empêcher à désindexer une page.

D’autres fonctionnalités sont encore proposées, mais leur importance dépend de chaque site et de chaque webmaster.

Les fonctionnalités de Yoast SEO

Grâce à Yoast SEO, il devient plus facile d’atteindre le haut de la page des résultats de recherche. Attention toutefois, ce n’est pas parce que vous l’avez activé que cela va marcher. En fait, lorsque le plugin est activé, il va vous indiquer les différents points à améliorer. Cela implique des efforts de votre part, mais comme l’outil s’intéresse à de nombreuses facettes du site, cela va vous faire gagner du temps. Il ne vous reste plus qu’à suivre ses différentes indications et vous verrez votre visibilité s’améliorer en flèche.

Yoast SEO au service de la rédaction :

Dès la rédaction d’un contenu, Yoast SEO analyse votre texte pour en jauger la qualité. A la fin de la rédaction, il est courant de voir une check-list en bas du contenu. Dans cette liste, le plugin indique par un voyant rouge ou orange les éléments qu’il faut améliorer. En vert, il indique les éléments validés auxquels il ne faut plus toucher. Il termine ensuite par donner une note globale à l’ensemble de la page ce qui permet de s’auto-corriger automatiquement.

En dehors de la rédaction, vous pouvez vous rendre sur la page « Tous les articles » de WordPress. Dans le tableau qui s’affiche, il liste tous les articles avec leurs titres, date de publication, … et rajoute une colonne de notation par Yoast SEO. Les notes sont attribuées sous forme de pastilles donc il suffit de voir la couleur pour savoir si l’article est à revoir ou non.

Yoast SEO et les réglages SEO :

Sur la page des Réglages SEO, vous avez sept fonctionnalités à paramétrer. Les réglages généraux en fait partie. Dans cette rubrique, vous avez diverses options :

  • Le séparateur de titre pour dissocier le titre de l’article ou de la page du nom du site ;
  • Page d’accueil et première page qui permet de configurer la page d’accueil du blog ou du site. Il est possible de dissocier la page d’accueil de la page des articles ou de les associer. Le paramétrage devra être fait en conséquence ;
  • Knowledge Graph : cette option permet à Google de rajouter des informations supplémentaires concernant votre entreprise ou votre marque sur la page des résultats de recherche. Cela prend la forme d’un encart situé à droite de la page des SERPs. Bien évidemment, il faudra entrer les informations que vous souhaitez voir apparaître durant le paramétrage.
  • Onglet Types de publication : après le paramétrage de la page d’accueil, on n’oublie pas les autres pages du site. Il faut définir des valeurs par défaut en fonction des types de publication que vous mettez sur le site.

Yoast SEOYoast SEO booste la lisibilité du contenu :

Le plugin note la lisibilité d’un article en pourcentage. Pour obtenir ce chiffre, il se base sur le ratio entre le nombre de mots par phrase et le nombre de syllabes par mot. Le but, savoir si un enfant de 11 ans peut lire facilement votre article ou s’il est plutôt complexe. Ici, le but n’est pas d’analyser le fond du contenu, mais la forme. Il vise alors à rendre la lecture agréable pour tout le monde.

Pour indiquer au rédacteur ce qui doit être amélioré, il faut se rendre en bas de la page de publication et consulter la fenêtre Yoast, onglet Lisibilité. Lorsque celui-ci indique un voyant orange, vous savez automatiquement que certains points sont à revoir. Une liste est alors affichée pour que vous puissiez vous corriger. Durant cette analyse, l’outil s’intéresse aux mots ou phrases de transition, à la longueur des paragraphes après chaque sous-titre, à l’équilibre des différents paragraphes du texte, au nombre de mots dans les phrases …

Yoast SEO met en valeur vos mots-clés :

Dans l’encart affiché en bas du contenu, vous avez un onglet « Saisissez votre mot-clé » à côté de Lisibilité. Dans le jargon de l’outil, c’est ce qu’on appelle requête Cible. Vous devez y mention votre mot-clé principal pour que le plugin puisse analyser sa densité dans le contenu. Il pourra ainsi vous conseiller l’ajout du mot-clé dans l’introduction, vers la fin du texte, dans les sous-titres … Il peut également vous conseiller de retirer certains mots-clés, car ils envahissent trop le contenu.

En parallèle, il se lance dans l’analyse des balises Alt des images, des liens internes et externes, du Title SEO et de la Meta description. Le tout vise à améliorer le référencement naturel du site.

Yoast SEO tatillon sur les métadonnées :

On entend par métadonnées le Title SEO et la Méta description qui apparaissent sur la page des résultats de recherche. Ils donnent aux internautes, un aperçu de ce qu’ils peuvent trouver sur une page. Le but est de les convaincre à cliquer dessus d’où leur importance.

Yoast SEO fait de ces métadonnées une priorité absolue. En les analysant, il peut vous indiquer si le Title est trop court ou trop long. Il détermine également si vous avez bien placé le mot-clé principal dans ces parties ou si vous l’avez oublié. Il est même tatillon sur l’emplacement de ces requêtes cibles qu’il veut voir, non pas à la fin du title ou de la description, mais dedans.

Pour ceux qui ont du mal à les rédiger, le plugin propose quelques templates pour optimiser leur rédaction.

Enfin, comme les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables au SEO, il est possible d’optimiser la viralité des contenus partagés. Pour ce faire, il faut travailler les Balises Open Graph destinées aux réseaux sociaux.

Yoast SEO après la publication :

Une fois l’article en ligne, Yoast SEO continue de vous accompagner en mettant à votre disposition des outils d’analyse. Ces derniers vont vous aider à améliorer le maillage interne du site, mais pas seulement. Il se penche aussi sur le temps de chargement de votre page, aux données structurées, aux Urls, …

Comme nous l’avions déjà dit auparavant, certaines pages peuvent être supprimées après l’activation de Yoast SEO. Des redirections seront alors à faire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *