Banques d’images libres de droit : quelles sont les meilleures adresses ?

comment trouver des images libres de droit ?

 

Pour rendre un contenu web agréable à lire, il est important d’y publier de belles images. Ces dernières apportent une valeur ajoutée au texte, mais elles doivent néanmoins être en rapport avec le sujet et surtout libres de droit. Où peut-on de telles images et comment savoir si elles sont protégées ou non par un droit d’auteur ?

« Libre de droit » : pourquoi est-ce si important ?

Quand on se rend sur Internet, il suffit de saisir un mot ou un groupe de mot pour trouver des centaines d’images s’y référant. Les copier est ensuite facile, mais attention, cela peut vous exposer à de lourdes amendes.

Il faut garder en tête que ces images ne sont pas arrivées en ligne par hasard. Elles ont des auteurs qui les ont gentiment mis en ligne en guise de partage de connaissance. C’est pour cela qu’on peut y accéder et les consulter gratuitement.

C’est là qu’il faut se méfier, car si pour les voir, on ne paie généralement rien, pour les récupérer afin de les mettre sur notre site, ce n’est pas forcément gratuit.

En effet, la majorité des images que l’on peut voir sur le web a un droit d’auteur qui confère à leur auteur l’exclusivité pour les publier ailleurs. Si une autre personne veut les utiliser pour illustrer son article, surtout dans un but commercial ou publicitaire, soit elle demande une autorisation auprès de l’auteur, soit elle achète ce droit.

En aucune manière, elle doit se permettre de les copier sans autorisation pensant qu’elle ne se fera pas prendre, car tôt ou tard, l’auteur tombera dessus et peut porter plainte ou exiger une rémunération. En savoir plus sur les lois sur l’image sur  droit-image.com.

Pour éviter d’avoir à payer ou de se faire sanctionner, la meilleure solution c’est d’utiliser des images libres de droit. Ces dernières peuvent être copiées par n’importe qui sans qu’un auteur en réclame une rémunération.

Lire aussi : Rédiger un article SEO : 10 conseils de rédaction et d’optimisation pour Google

Le « droit de l’image » c’est quoi ?

Quand une personne prend une photo, elle en devient l’auteur. Elle peut ensuite la montrer à d’autres personnes, mais peut en restreindre la copie, car c’est son œuvre et elle a le droit d’en faire ce qu’elle veut. C’est ce qu’on appelle « droit de l’image ».

Une petite précision toutefois : lorsqu’il s’agit d’un site e-commerce, on considère que les marques consentent implicitement à autoriser la publication des images de leurs produits étant donné qu’ils vont y être vendus. Cela signifie que le propriétaire du site marchand n’aura pas à demander à chaque fois une autorisation.

 

Où trouver des images libres de droit ?

Quand on lance une recherche d’images sur les moteurs de recherche, il est difficile d’identifier une image libre de droit d’une autre protégée par un droit d’auteur. La bonne nouvelle c’est qu’il existe sur le web, de nombreux sites que l’on appelle « banques d’images gratuites ».

Comme leur nom l’indique, les photos qu’elles publient sont totalement libres de droit et vous pouvez alors les copier sans risque. La plupart d’entre elles, généralement les plus anciennes et les plus connues, peuvent proposer des millions d’images gratuites aux internautes.

Comment choisir une banque d’image ?

Génial, vous avez trouvé des banques d’images gratuites, mais il faut encore vous assurer que le choix y est large et que la recherche y est facile.

Il faut effectivement souligner que certains de ces sites sont très désorganisés ou n’ont que quelques photos, voire aucune sur le sujet qui vous intéresse. En d’autres termes, après avoir trouvé quelques banques d’images libres de droit, il faut faire le tri entre elles pour ne garder que les meilleures. Pour ce faire, vous pourrez en faire le tour pour voir un peu ce qu’elles ont dans le ventre ou bien vous renseigner sur les forums de discussions pour gagner du temps.

Comment trouver une belle image sur ces sites ?

Désorganisés ou pas, il est assez simple de trouver une belle image sur ces banques. Pour ce faire :

  • Commencez par faire une recherche générale sur le sujet qui vous intéresse
  • Consultez la première fiche qui y correspond, même approximativement
  • Utilisez les outils tels que « D’autres images dans le même thème » ou « Vous aimerez aussi » pour affiner votre recherche

N’hésitez pas à consulter plusieurs images avant de choisir pour qu’elle corresponde vraiment à vos attentes.

Banques d’images libres de droit : comment survivent-elles ?

La majorité des internautes se rendent sur ces sites, se servent et repartent sans se demander comment font-ils pour exister. En effet, étant donné que les images sont gratuites, comment font-ils pour financer leur serveur et les autres infrastructures web nécessaires à la mise à disposition de ces photos ?

A lire également : Référencement des images, illustrez vos articles !

En réalité, ils font appel aux donations des utilisateurs, aux systèmes de freemium et à la publicité pour gagner un peu d’argent. Vous-même pourrez contribuer à les sauvegarder et à améliorer leurs services en faisant, de temps en temps, un don.

Banques d’images gratuites : quelles sont les meilleures adresses ?

De plus en plus de sites proposant des images gratuites sont créés sur le web. Quels sont les plus connus d’entre eux en matière de bonne réputation et de choix d’images ? Voici notre petite sélection :

Freeimages

Il est, sans nul doute, l’une des banques d’images libres de droit les plus connues sur Internet. Son principal atout est le choix d’images qu’il propose. En effet, cette banque possède des centaines de milliers d’images regroupées dans plusieurs catégories différentes ce qui permet déjà de faire un premier tri.

Il va de soi que toutes les images proposées sont gratuites et il suffit de cliquer dessus pour les télécharger. Les recherches peuvent se faire, directement en français ce qui n’est pas autorisé sur d’autres sites.

Le seul bémol qu’on reproche à Freeimages c’est que suite à sa collaboration avec istockphoto, il a commencé à proposer des photos payantes par le biais du native advertising. Il s’agit de publicités intégrées au contenu global du site pour vous proposer des images payantes.

photos libres de droit

Il figure parmi les meilleurs sites d’images gratuites, mais il est pourtant assez méconnu étant donné que pour accéder à ses images, une inscription est d’abord requise. Cette étape en vaut pourtant largement la peine puisque rien que pour vous, il concentre, sur sa plateforme, plus de 340 000 photos libres de droit.

Pour trouver votre bonheur, il met à votre disposition un moteur de recherche performant qui reconnaît le français.

Elle est la banque d’images gratuites la plus connue à travers le monde et pour cause : elle possède le plus gros stock de photos existant sur Internet. En l’utilisant, vous avez jusqu’à 99, 99 % d’y trouver la photo de vos rêves.

Le seul revers de la médaille c’est que ce site propose aussi des photos payantes ce qui saute d’ailleurs aux yeux dès qu’on atterrit sur sa page. Comment distinguer alors les gratuites des payantes ?

Pour trouver les images gratuites, il faut se rendre sur le site puis se rendre au sein de la banque baptisée Creative Commons. Toutes les photos que vous y trouverez sont libres de droit, par contre, si vous devez les retoucher, il vous faudra mentionner le nom de l’auteur.

  • N°4 : Photl :

Ce site possède jusqu’à 500 000 images gratuites, mais ces dernières se réfèrent surtout à l’alimentation et aux photos d’humains. Cela restreint un peu le choix, mais affine néanmoins les recherches. Il dispose d’une interface en diverses langues dont le français.

Son hic : un internaute ne peut télécharger de 20 Mb d’images par jour. S’il lui en faut plus, soit il attend le lendemain soit il souscrit un abonnement payant.

Cette banque possède plus de 26 millions de photos gratuites issues de 10 sites d’images libres de droit différents. Avec un tel stock, il est difficile de ne pas y trouver l’image convoitée.

Les seuls points noirs au tableau : son moteur de recherche n’est pas très bon du coup, il faut affiner les résultats plusieurs fois. La recherche avancée pourrait vous faire gagner un peu plus de temps, mais cela reste assez limité.

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *