Bonnes pratiques SEO pour 2017

seo 2017

Avant quelques jours de la fin de l’année 2016, les acteurs du web, qu’ils soient des webmasters, des référenceurs ou des développeurs, ont commencé à se poser des questions sur les meilleures pratiques et stratégies seo à adopter pour l’année 2017.

2016, l’année des changements majeurs

L’algorithme du moteur de recherche Google a connu deux mises à jour importantes durant cette année.

Le premier Update s’est produit en juin. Et bien qu’aucun nom officiel n’ait été donné à cette mise à jour, la communauté des référenceurs l’a baptisé « Phantom 4 ». Elle succède au Phantom 3 et Phantom 2, tous les deux déployés en 2015. Cet algorithme est axé sur l’aspect qualitatif d’un site web et l’évalue sur la base de plusieurs critères comme :

  • Le contenu des pages (unique ou dupliqué)
  • Le volume des publicités sur une page par rapport à celui du contenu
  • Ergonomie du site
  • Nombre de liens sortants

 

Le second Update est bien évidemment le fameux Google Penguin. Cet algorithme, grâce à sa version 4,  fait désormais partie intégrante de l’algorithme de ranking Google. Les changements sur les sites se font donc en temps réel et les pénalisations, en cas de négative seo détecté, ne porteront plus sur tout le site, mais uniquement des pages concernées.

Le mobile, une priorité pour 2017 ?

Le trafic mobile : De récentes études ont révélées que désormais, plus de 50% du trafic web dans le monde se fait à partir de moniteurs de lecture mobiles comme les Smartphones et les tablettes. Pour les sites qui sont en quête permanente de visibilité, s’adapter à cette tendance n’est plus un luxe, mais bien une nécessité. Trois solutions sont alors possibles :

 

  • Passer le template en responsive : c’est-à-dire que le design du site devra s’adapter automatiquement aux différents supports d’affichage.

 

  • Créer une version mobile du site : cela consiste à mettre en place une seconde version du site spécialement conçue pour les supports mobiles. Elle peut être placée en sous-domaine « m.exemple.com » ou dans un répertoire « www.exemple.com/m/ », « www.exemple.com/mobile/ »,… beaucoup de webmasters ont d’ailleurs remarqué une augmentation des erreurs 404 dans Search Console sur des urls se terminant par /m/ et /mobile/. Cela est dû aux Googlebot qui recherchent une version mobile du site.

 

  • Créer des pages en AMP : le format « Accelerated Mobile Pages » dit AMP permet d’implémenter des pages web dédiées aux supports mobiles et dont le temps d’affichage est ultra rapide. Il est possible de les utiliser en plus de la version desktop ou directement dans une version mobile du site. Plus de détails sur l’AMP dans cet article : Faut il ajouter les fonctionnalités pour AMP sur votre site ?

 

Mobile First : il est prévu que Google lance, durant le premier semestre 2017, un nouvel index spécialement réservé aux pages mobiles. Cet index intitulé « Mobile First » permettra lors de l’affichage des résultats de recherche de se passer partiellement de l’index classique réservé au Desktop et qui est encore utilisé pour le classement et l’analyse des pages mobiles.

Cette annonce, faite par le géant du web, laisse présager de gros changements en 2017 notamment concernant les SERPs mobiles.

 

La migration au HTTPS, bientôt une nécessité !

Bien que les avis soient mitigés concernant d’éventuels avantages du https en termes de positionnement dans les moteurs de recherche, il est de plus en plus évident que le passage à ce protocole sécurisé sera une nécessité dans un futur proche. Les sites e-commerces sont plus concernés que les autres.

Plus de détails sur le passage du http vers le HTTPS

 

La qualité des backlinks & Trust Flow

Depuis quelques années, les exigences de Google en termes de maillages externes (liens entrants) ne cessent d’évoluer. Pour les mois et les années à venir les critères nécessaires à un lien entrant vont continuer à évoluer parallèlement aux changements des techniques de référencement. En d’autres termes la qualité sera de plus en plus prise en considération au dépend de la quantité. Pour les acteurs seo il sera nécessaire de recourir à certains indicateurs pour évaluer la qualité d’un lien. Parmi ces indicateurs nous citons le Trust Flow (TF) qui est un indice de confiance, proposé par Majestic SEO, tout comme le Citation Flow, qui est un indice de popularité. En divisant la valeur de ce dernier (le Citation Flow) par celle du Trust Flow le résultat devra être le plus proche possible de 1 et ne jamais dépasser le 2. Dans le cas contraire, le lien est considéré de mauvaise qualité.

 

 

Ne pas oublier Bing

Il est incontestable que de plus en plus d’internautes utilisent Bing pour les recherches web. Cette tendance est visible au niveau des sources de trafic des différents sites. Ceci pourrait se confirmer en 2017 même si le seuil des 20% de part de trafic reste difficilement franchissable pour le moteur de recherche de Microsoft.

 

Tout comme Google, Bing propose un ensemble d’outils aux référenceurs parmi lesquels nous pouvons citer :

 

  • Bing Webmaster Tools
  • Bing SEO Analyzer
  • Bing Keyword Research Tool

A lire aussi  :

STRATEGIE SEO 2017 : Comment améliorer son référencement naturel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *