SEO

Banques d’images libres de droit : quelles sont les meilleures adresses ?

comment trouver des images libres de droit ?

 

Pour rendre un contenu web agréable à lire, il est important d’y publier de belles images. Ces dernières apportent une valeur ajoutée au texte, mais elles doivent néanmoins être en rapport avec le sujet et surtout libres de droit. Où peut-on de telles images et comment savoir si elles sont protégées ou non par un droit d’auteur ?

« Libre de droit » : pourquoi est-ce si important ?

Quand on se rend sur Internet, il suffit de saisir un mot ou un groupe de mot pour trouver des centaines d’images s’y référant. Les copier est ensuite facile, mais attention, cela peut vous exposer à de lourdes amendes.

Il faut garder en tête que ces images ne sont pas arrivées en ligne par hasard. Elles ont des auteurs qui les ont gentiment mis en ligne en guise de partage de connaissance. C’est pour cela qu’on peut y accéder et les consulter gratuitement.

C’est là qu’il faut se méfier, car si pour les voir, on ne paie généralement rien, pour les récupérer afin de les mettre sur notre site, ce n’est pas forcément gratuit.

En effet, la majorité des images que l’on peut voir sur le web a un droit d’auteur qui confère à leur auteur l’exclusivité pour les publier ailleurs. Si une autre personne veut les utiliser pour illustrer son article, surtout dans un but commercial ou publicitaire, soit elle demande une autorisation auprès de l’auteur, soit elle achète ce droit.

En aucune manière, elle doit se permettre de les copier sans autorisation pensant qu’elle ne se fera pas prendre, car tôt ou tard, l’auteur tombera dessus et peut porter plainte ou exiger une rémunération. En savoir plus sur les lois sur l’image sur  droit-image.com.

Pour éviter d’avoir à payer ou de se faire sanctionner, la meilleure solution c’est d’utiliser des images libres de droit. Ces dernières peuvent être copiées par n’importe qui sans qu’un auteur en réclame une rémunération.

Lire aussi : Rédiger un article SEO : 10 conseils de rédaction et d’optimisation pour Google

Le « droit de l’image » c’est quoi ?

Quand une personne prend une photo, elle en devient l’auteur. Elle peut ensuite la montrer à d’autres personnes, mais peut en restreindre la copie, car c’est son œuvre et elle a le droit d’en faire ce qu’elle veut. C’est ce qu’on appelle « droit de l’image ».

Une petite précision toutefois : lorsqu’il s’agit d’un site e-commerce, on considère que les marques consentent implicitement à autoriser la publication des images de leurs produits étant donné qu’ils vont y être vendus. Cela signifie que le propriétaire du site marchand n’aura pas à demander à chaque fois une autorisation.

 

Où trouver des images libres de droit ?

Quand on lance une recherche d’images sur les moteurs de recherche, il est difficile d’identifier une image libre de droit d’une autre protégée par un droit d’auteur. La bonne nouvelle c’est qu’il existe sur le web, de nombreux sites que l’on appelle « banques d’images gratuites ».

Comme leur nom l’indique, les photos qu’elles publient sont totalement libres de droit et vous pouvez alors les copier sans risque. La plupart d’entre elles, généralement les plus anciennes et les plus connues, peuvent proposer des millions d’images gratuites aux internautes.

Comment choisir une banque d’image ?

Génial, vous avez trouvé des banques d’images gratuites, mais il faut encore vous assurer que le choix y est large et que la recherche y est facile.

Il faut effectivement souligner que certains de ces sites sont très désorganisés ou n’ont que quelques photos, voire aucune sur le sujet qui vous intéresse. En d’autres termes, après avoir trouvé quelques banques d’images libres de droit, il faut faire le tri entre elles pour ne garder que les meilleures. Pour ce faire, vous pourrez en faire le tour pour voir un peu ce qu’elles ont dans le ventre ou bien vous renseigner sur les forums de discussions pour gagner du temps.

Comment trouver une belle image sur ces sites ?

Désorganisés ou pas, il est assez simple de trouver une belle image sur ces banques. Pour ce faire :

  • Commencez par faire une recherche générale sur le sujet qui vous intéresse
  • Consultez la première fiche qui y correspond, même approximativement
  • Utilisez les outils tels que « D’autres images dans le même thème » ou « Vous aimerez aussi » pour affiner votre recherche

N’hésitez pas à consulter plusieurs images avant de choisir pour qu’elle corresponde vraiment à vos attentes.

Banques d’images libres de droit : comment survivent-elles ?

La majorité des internautes se rendent sur ces sites, se servent et repartent sans se demander comment font-ils pour exister. En effet, étant donné que les images sont gratuites, comment font-ils pour financer leur serveur et les autres infrastructures web nécessaires à la mise à disposition de ces photos ?

A lire également : Référencement des images, illustrez vos articles !

En réalité, ils font appel aux donations des utilisateurs, aux systèmes de freemium et à la publicité pour gagner un peu d’argent. Vous-même pourrez contribuer à les sauvegarder et à améliorer leurs services en faisant, de temps en temps, un don.

Banques d’images gratuites : quelles sont les meilleures adresses ?

De plus en plus de sites proposant des images gratuites sont créés sur le web. Quels sont les plus connus d’entre eux en matière de bonne réputation et de choix d’images ? Voici notre petite sélection :

Freeimages

Il est, sans nul doute, l’une des banques d’images libres de droit les plus connues sur Internet. Son principal atout est le choix d’images qu’il propose. En effet, cette banque possède des centaines de milliers d’images regroupées dans plusieurs catégories différentes ce qui permet déjà de faire un premier tri.

Il va de soi que toutes les images proposées sont gratuites et il suffit de cliquer dessus pour les télécharger. Les recherches peuvent se faire, directement en français ce qui n’est pas autorisé sur d’autres sites.

Le seul bémol qu’on reproche à Freeimages c’est que suite à sa collaboration avec istockphoto, il a commencé à proposer des photos payantes par le biais du native advertising. Il s’agit de publicités intégrées au contenu global du site pour vous proposer des images payantes.

photos libres de droit

Il figure parmi les meilleurs sites d’images gratuites, mais il est pourtant assez méconnu étant donné que pour accéder à ses images, une inscription est d’abord requise. Cette étape en vaut pourtant largement la peine puisque rien que pour vous, il concentre, sur sa plateforme, plus de 340 000 photos libres de droit.

Pour trouver votre bonheur, il met à votre disposition un moteur de recherche performant qui reconnaît le français.

Elle est la banque d’images gratuites la plus connue à travers le monde et pour cause : elle possède le plus gros stock de photos existant sur Internet. En l’utilisant, vous avez jusqu’à 99, 99 % d’y trouver la photo de vos rêves.

Le seul revers de la médaille c’est que ce site propose aussi des photos payantes ce qui saute d’ailleurs aux yeux dès qu’on atterrit sur sa page. Comment distinguer alors les gratuites des payantes ?

Pour trouver les images gratuites, il faut se rendre sur le site puis se rendre au sein de la banque baptisée Creative Commons. Toutes les photos que vous y trouverez sont libres de droit, par contre, si vous devez les retoucher, il vous faudra mentionner le nom de l’auteur.

  • N°4 : Photl :

Ce site possède jusqu’à 500 000 images gratuites, mais ces dernières se réfèrent surtout à l’alimentation et aux photos d’humains. Cela restreint un peu le choix, mais affine néanmoins les recherches. Il dispose d’une interface en diverses langues dont le français.

Son hic : un internaute ne peut télécharger de 20 Mb d’images par jour. S’il lui en faut plus, soit il attend le lendemain soit il souscrit un abonnement payant.

Cette banque possède plus de 26 millions de photos gratuites issues de 10 sites d’images libres de droit différents. Avec un tel stock, il est difficile de ne pas y trouver l’image convoitée.

Les seuls points noirs au tableau : son moteur de recherche n’est pas très bon du coup, il faut affiner les résultats plusieurs fois. La recherche avancée pourrait vous faire gagner un peu plus de temps, mais cela reste assez limité.

A lire aussi :

 

Lire la suite...

Search Console : un nouvel outil d’inspection d’URL disponible

Comme Google l’a déjà annoncé, sa nouvelle version de Search Console sera enrichie petit à petit. Il semble bien qu’il tienne ses paroles, car récemment, un nouvel outil a été rendu opérationnel à savoir le système d’inspection d’URL. Que propose-t-il ?

Le module Inspection d’URL

Ce dernier permettra désormais aux webmasters d’analyser l’Url d’une page donnée. Globalement, il leur donnera des informations sur :

  • Le crawl c’est-à-dire l’exploration de la page
  • L’indexation
  • La diffusion de la page depuis l’index Google

Dans les détails, le système d’inspection d’Url préviendra désormais les webmasters des éventuelles erreurs, des balises de données structurées, de l’existence d’une Url canonique, de l’existence d’une éventuelle version AMP de l’Url, de la date et statut du dernier crawl, de l’indexation de la page, … Et même si la page en question n’est pas indexée, l’inspection d’URL se chargera également de donner plus d’informations à ce sujet.

Pour l’heure, seuls quelques webmasters ont accès à cette fonctionnalité, mais la propagation est déjà en cours. Cela signifie que vous pourrez, sous peu, y accéder à votre tour si ce n’est pas déjà le cas.

(suite…)

Lire la suite...

SEO : 8 techniques pour trouver des mots-clés de longue traîne

L’usage de mots-clés est indispensable pour peaufiner le référencement naturel d’un site. Les mots-clés dits génériques, c’est-à-dire les mots-clés principaux, ne suffisent toutefois plus pour obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche, mais il faut également utiliser des mots-clés spécifiques ou mots-clés de longue traîne. De quoi s’agit-il et comment en trouver ?

Les mots-clés de longue traîne c’est quoi ?

Il s’agit d’expressions-clés qui tournent autour du mot-clé principal.

Exemple : mot-clé principal = Brésil

mot-clé de longue traîne = Que voir au brésil

Les mots-clés de longue traîne, au lieu d’être généralistes, comme les principaux, sont plus spécifiques et se réfèrent à des requêtes précises lancées par les internautes sur Google.

Lorsque ces derniers s’affichent dans les outils de recherche de mots-clés, on peut voir qu’ils n’attirent que très peu d’internautes, mais leur cumul peut engendrer un trafic important vers le site. De plus, moins le mot-clé est recherché, moins il est concurrentiel et du coup, le site peut obtenir un bon positionnement rapidement.

Pour ce qui est de sa longueur, le mot-clé de longue traîne se compose, généralement de trois à quatre mots. La règle c’est que plus il est long, plus il est spécifique. C’est pour cela que les mots-clés de un à trois mots ne sont pas de longue traine.

Pour information, le fait d’utiliser des mots-clés de longue traîne ne vous dispense pas de l’usage du mot-clé principal. Ce dernier doit être utilisé dans votre contenu et dans vos titres, de manière naturelle tandis que les longues traînes renforceront seulement le référencement.

Comment trouver de bons mots-clés de longue traîne ?

Il existe huit techniques phares pour trouver les bons mots-clés de longue traîne se référant à votre sujet.

  • N°1 : Faites appel à Google Adword

Cet outil permet de générer de nombreuses idées de mots-clés dont certains sont courts tandis que d’autres peuvent faire office de mots-clés de longue traîne. Pour ce faire, il faut saisir le mot-clé principal puis se rendre dans l’onglet « Idées de mots-clés ». Vous allez voir s’afficher une longue liste de mots et expressions parmi lesquels vous trouverez votre mot-clé de longue traîne.

Exemple : mot-clé principal = Amérique du Sud

Idées de mots-clés de longue traîne = partir en Amérique du sud, ou aller en  Amérique du sud, tourisme amérique du sud, …

Sur Google Adword, vous verrez que la concurrence est faible pour chacun de ces mots-clés, donc ils peuvent être utilisés.

  • mot clé longue traine adwords

  • N°2 : Référez-vous à Google Trends pour trouver les recherches associées :

Après avoir recherché le mot-clé primaire sur cet outil, il suffit de descendre un peu plus bas pour trouver la liste des « Reqûetes associées ». Là vous trouverez de nombreuses requêtes précises lancées par les internautes, mais autour de votre mot-clé principal.

Ces recherches spécifiques peuvent être utilisées en tant que mot-clé de longue traine.

  • N°3 : Utilisez Google Correlate :

Cet outil est très peu connu, mais il permet pourtant de trouver des mots-clés corrélés. Pour ce faire, il faut se rendre sur Google Correlate, sélectionner France comme pays (country) et saisir le mot-clé principal. De nombreuses expressions en corrélation avec le mot-clé de base vont alors s’afficher ce qui vous permet de trouver d’autres idées de mots-clés de longue traîne originaux.

google correlate

  • N°4 : Lancez une recherche sur Google :

Chaque fois que vous lancez une requête sur Google à partir d’un mot-clé de base, d’autres recherches associées apparaissent en bas de page. Ces derniers peuvent être utilisés en tant que mots-clés de longue traîne afin d’optimiser le référencement de votre site.

recherche associéeEt pour avoir plus d’expressions encore, il vous suffit de cliquer sur l’une des expressions affichées et de descendre encore en bas de la page de résultats.

  • N°5 : Utilisez Answer The Public :

C’est un outil conçu pour deviner les questions que les internautes se posent sur un sujet précis. Pour l’utiliser, il faut d’abord s’y rendre puis demandez la version française. Une fois cela fait, vous saisissez le mot-clé générique qui vous intéresse et Answer The Public sort toutes les questions posées le concernant.

L’avantage c’est que les questions affichées sont automatiquement regroupées par adverbe c’est-à-dire les Quand, les Comment, les Pourquoi, … Il vous suffira alors de faire défiler les résultats pour trouver les questions que vous souhaitez utiliser en tant que mots-clés de longue traîne. Retenez que dernièrement, les phrases interrogatives optimisent le référencement naturel d’un site.

Un autre avantage de cet outil : il donne également des idées de sujets pour d’autres articles SEO.answer the public

  • N°6 : Pensez aux forums de discussion :

Les forums de discussion permettent de déterminer les mots-clés régulièrement utilisés par les internautes lorsqu’ils souhaitent obtenir des réponses ou des conseils auprès de la communauté web. Toutefois, comme il existe des milliers de forums sur Internet se référant à des millions de mots-clés, les vérifier un à un demandera trop de temps.

Pour éviter cela, tapez la formule magique suivante lorsque vous vous trouvez sur Google : « inurl:forum + expression clé ».

En quelques secondes, la page des résultats affichera une liste des forums qui parlent du sujet qui vous intéresse et proposent des requêtes plus ciblées. Ces dernières peuvent faire office de mots-clés de longue traîne.

 

  • N°7 : Inspirez-vous sur Pinterest :

En quoi ce réseau social de partage d’images peut vous aider ? A trouver des mots-clés de longue traîne auxquels on n’aurait jamais pensé bien sûr. Pour ce faire, commencez par entrer l’expression de base qui vous intéresse dans la barre de recherche. En la saisissant, des suggestions automatiques apparaissent automatiquement ce qui en fait des premiers mots-clés de longue traîne potentiels. Si aucun d’entre eux ne vous intéresse, terminez la saisie de l’expression puis lancez la recherche.

Quand toutes les images se référant à votre mot-clé générique s’affichent, juste en bas de la barre de recherche et au-dessus des premières images vous avez une liste de catégories. Non, ces mots ne peuvent pas faire de mots-clés de longue traîne puisqu’ils sont courts, mais vous pouvez toutefois les utiliser pour en obtenir. Pour ce faire, appliquez la formule « expression de base + catégorie ». Cela vous donnera des expressions très ciblées et de vous positionner sur des requêtes que seule une minorité d’internautes peuvent sortir.

pinterest

  • N°8 : Trouvez des suggestions sur Amazon :

Cette technique est fortement recommandée pour ceux qui possèdent un site e-commerce. Certes, Amazon est dans ce cas-là un concurrent de taille, mais il peut quand même vous être très utile pour la recherche de mots-clés de longue traîne.

Comment ? Rendez-vous sur le site d’Amazon puis dans la barre de recherche, saisissez le mot-clé qui vous intéresse. Quand vous le saisissez, des suggestions de mots-clés plus précis apparaissent donc choisissez quelques-uns d’entre eux pour booster votre SEO. Puisque le mot-clé de base se réfère à vos activités, les suggestions tourneront également autour donc pourquoi ne pas se lancer ?

amazon

 

Enfin, pour trouver un bon rédacteur web et avoir un bon contenu optimisé et  de qualité, vous pouvez demander nos services .

 

Lire la suite...

Trust Flow et Citation Flow , tout savoir sur le TF et le CF

Le Trust Flow et le Citation Flow sont deux indicateurs qui ont toute leur importance dans le netlinking. Ils permettent aux experts SEO d’améliorer, quotidiennement, la qualité et le nombre des backlinks que reçoit leur page web ou leur site web. De quoi s’agit-il réellement et en quoi les connaître peut-il aider le netlinking ?

Qu’est ce que le Trust flow ? Le Citation flow ?A lire aussi :

Ce qu’il faut savoir sur le linkbaiting

Trust Flow et Citation Flow : c’est quoi ?

Obtenus par l’utilisation de l’outil Majestic SEO , le trust flow et citation flow indiquent la qualité des backlinks et le nombre des backlinks.

Trust Flow : indique  la qualité des backlinks pointant vers votre site.

Citation Flow : indique la quantité des backlinks pointant vers votre site.

On appelle « backlinks » des liens externes issus d’autres sites et qui pointent vers votre site ou votre page.

Quand ces liens sont issus de sites d’autorité ou de sites de confiance, le Trust flow du site augmentera étant donné que les backlinks sont de qualité. Dans le cas contraire, cet indicateur sera assez faible.

Quand votre site reçoit beaucoup de backlinks, son Citation flow sera élevé.

Besoin d’une campagne de netlinking? Demandez un devis

(suite…)

Lire la suite...

STRATEGIE SEO 2018 : Comment améliorer son référencement naturel ?

Comme chaque année ,  les nouveautés SEO et les annonces de Google ne s’arrêtent pas…  mais pas de panique !  On est là pour vous guider !

Nous avons déjà parlé dans des anciens posts sur les recommandations de base pour améliorer votre référencement naturel  comme la correction des erreurs 404 ,  les bonnes pratiques des balises Hn , le référencement des images , la rédaction du contenus 100% unique , etc … Aujourd’hui , on va vous parler d’une stratégie seo pour un site E-Commerce .

(suite…)

Lire la suite...

Firefox Quantum. Solution pour retrouver ses plugins et extensions

Tout le monde a  été confronté à la mise à jour de Firefox cette semaine : Firefox Quantum.

Firefox Quantum

Le nouveau navigateur Firefox Quantum

Il est très rapide, fonctionnel, épuré , mais beaucoup d’extensions ne sont plus utilisables. C’est un vrai soucis  pour ceux qui ont beaucoup customisés leurs navigateurs comme les SEO.

En attendant la mise à jour des extensions, ce qui va prendre un certain temps. Il existe cependant des alternatives dont une est vraiment fonctionnelle : Waterfox (suite…)

Lire la suite...

Entretien d’embauche SEO: les questions auxquelles vous devez vous préparer

Vous êtes jeune, en quête d’emploi et avez choisi le SEO comme domaine où vous souhaitez faire carrière ? Voici quelques questions que votre futur employeur potentiel vous posera durant votre entretien d’embauche.

Pourquoi vous êtes-vous orienté vers le SEO ?

Quel que soit le poste que vous convoitez et quel que soit le secteur, cette question, les recruteurs adorent la poser même si, apparemment, elle n’a pas lieu d’être.

Vous pouvez répondre que c’est par choix, par ambition, par passion, … ce que les recruteurs veulent déterminer dans vos réponses c’est que vous aimez ce job, car sans passion, vous ne risquez pas d’y faire long feu. Le problème c’est que la vraie réponse, ils ne le chercheront pas dans vos mots, mais dans la manière dont vous répondez.

Donc si vous avez été obligé de faire ce métier, vous risquez fort d’avoir du mal à trouver un boulot dans ce domaine même si vous avez les diplômes qui vont avec. Quoi qu’en matière de diplôme, il n’en existe encore que très peu, voire pas du tout dans la majorité des pays, en matière de SEO.

(suite…)

Lire la suite...

Ce qu’il faut savoir sur le linkbaiting

Le Linkbaiting : qu’est-ce que c’est ?

Le linkbaiting est une technique de netlinking qui permet d’améliorer le référencement d’un site web. Même si de nombreux SEO l’utilisent déjà, certains ont encore du mal à le maîtriser. De quoi s’agit-il réellement et en quoi peut-il influer sur la reconnaissance des sites ?

linkbaiting

En quoi cela consiste-t-il ?

Le linkbaiting a pour objectif d’inciter les lecteurs d’un site web à créer, sur leur propre plate-forme web, un lien naturel ou backlink qui pointe vers le site en question. Pour ce faire, il rassemble diverses techniques. Pour les professionnels en SEO, c’est un moyen d’avoir un retour rapide sur l’investissement de mots-clés qu’ils ont dû faire.

(suite…)

Lire la suite...

Le QASEO c’est quoi ?

Le QASEO c’est quoi

La Qualification d’aptitude au SEO est un genre de certificat octroyé aux personnes ayant fait leurs preuves en matière de Search Marketing et en référencement naturel. C’est le SEO Camp qui l’octroie à l’issue d’un examen d’aptitudes avancées.

Quel en est l’intérêt ?

De nos jours, trouver un emploi correspondant à nos qualifications SEO est difficile puisque les employeurs ont du mal à croire les candidats sur parole. Cela signifie que les employeurs ont aussi du mal à trouver des salariés réellement compétents puisqu’entre amateurs et professionnels, les différences de compétences sont flagrantes dans ce métier. L’absence de diplôme complique donc les rencontres entre salariés compétents et employeurs d’où la nécessité de faire appel à cette qualification.

Grâce à elle, les personnes qui la détiennent peuvent prouver leurs compétences en la matière et donner plus de poids à leur candidature.

(suite…)

Lire la suite...

La certification Ceseo c’est quoi ?

Pour donner du poids au travail des référenceurs et pour que les prospects leur fassent confiance, SEO Camp a lancé la certification Ceseo. Celle-ci attribue un certificat d’excellence aux meilleurs référenceurs afin qu’ils soient reconnus et respectés par leurs pairs et ce, qu’ils aient suivi un cursus particulier ou soient autodidactes. Le plus important c’est qu’ils soient capables de relever les défis que leur confient leurs employeurs en termes de SEO et pour le prouver, ils doivent passer le test et obtenir le certificat.

Un objectif ambitieux

De nos jours, on retrouve de nombreux référenceurs qui se targuent d’être les meilleurs en la matière. Le clamer haut et fort ne suffit toutefois plus pour remporter les contrats, mais les employeurs ont besoin de plus de garantie. C’est dans ce contexte que l’association du référencement francophone, SEO Camp a imaginé la certification Ceseo qui signifie « Certification Expert SEO ». L’organisme a dédié un site entier pour ce certificat qui commence à être connu des professionnels. L’objectif est de délivrer des certificats aux meilleurs et ce, à l’issue d’un examen volontairement difficile. Son obtention permet de rassurer les employeurs sur nos capacités à réaliser leur projet et ainsi à se faire recruter rapidement.

(suite…)

Lire la suite...