Medic Update : la grande mise à jour de Google pour 2018

update google aout 2018

Que Google effectue des mises à jour sur son algorithme n’est pas une nouveauté. Cela est même courant et survient plusieurs fois tout au long de l’année. Toutefois, quand la mise à jour a de gros impacts sur le monde virtuel, cela fait toujours du bruit. C’est notamment le cas de sa dernière mise à jour lancée dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2018. Baptisée Medic Update, cette dernière a engendré d’importants changements au niveau des positionnements des sites.

Medic Update, la dernière mise à jour de Google

Comme Google l’a déjà annoncé sur son compte Twitter, il a lancé une mise à jour de son algorithme de base. Au lendemain du 1er août, certains webmasters ont été ravis de voir que leurs sites ont grimpé dans la liste des résultats de recherche tandis que d’autres se sont vus être déclassés de la première page.

Medic Update

La grande majorité des sites ayant connu la plus grande fluctuation appartient au secteur de la médecine et de la santé, et donc les pages YMYL (Your Money Your Life), d’où l’appellation « Medic Update » proposée par Barry Schwartz.

Il faut néanmoins souligner que la mise à jour concerne tous les domaines et tous les sites du monde entier.

Que faire pour rentrer dans le moule de ce nouvel algorithme ?

Qui dit mise à jour dit nouvelles exigences et sur ce point, Google se montre très strict. Il a effectivement établi de nouveaux « Quality Raters » c’est-à-dire de nouveaux standards pour évaluer la qualité des pages. Pour déterminer ces nouveaux standards, il a eu recours à des « Search Quality Raters », des personnes chargées d’évaluer la qualité des sites et la satisfaction des internautes vis-à-vis de ces pages. Cette stratégie lui a permis d’avoir des informations très précises sur ce que devait être le nouvel algorithme.

Rappelons que la mise à jour s’est surtout attaquée au référencement naturel dont le contenu web. Après le 1er août 2018, pour remonter dans les résultats de recherche, les webmasters doivent :

  • Faire un audit du site :

Après la mise à jour, c’est sûrement la première chose que vous avez faite, mais avez-vous observé les bons paramètres qui ont entraîné la chute de votre classement ? A l’issue de cette analyse, vous devez tenir particulièrement tenir compte de :

  • Liens cassés ou qui passent par des redirections
  • Mots-clés : évaluez lesquels de vos mots-clés ont chuté au cours du mois précédent puis déterminez les pages où vous les avez utilisés. Une fois les pages connues, analysez la qualité de leur contenu, la densité des mots-clés et le maillage interne

Lire aussi : Top 6 des meilleurs outils pour trouver des mots-clés pertinents

  • Maillage interne : il est important de l’améliorer surtout si votre site regroupe plus d’une centaine de pages. Pour ce faire, faites des liens pertinents et adéquats vers des pages stratégiques de votre site et tâchez d’insérer vos liens de manière naturelle

Lire aussi : Les différents types de liens pour le SEO

  • Vos contenus : les textes trop courts doivent être allongés, les informations passées doivent être mises à jour, le contenu des articles doit être bien adapté aux titres, …

Lire aussi : Rédiger un article SEO : 10 conseils de rédaction et d’optimisation pour Google

  • Pages sans intérêt : avant de les supprimer, il est important de comprendre ce qui ne va pas ou pourquoi est-ce qu’elles ne génèrent pas de trafic. L’analyse de ces pages doit être maintenue en continu pour un nettoyage vraiment efficace du site

Lire aussi : Le content marketing : une étape primordiale pour développer son affaire

L’audit ne doit pas seulement se focaliser sur le site, mais doit évaluer chaque page pour une analyse approfondie de ce qu’il faut améliorer. Si après évaluation, vous ne trouvez vraiment pas ce qui ne va pas, comparez la page avec celle de vos concurrents qui ont gagné en positionnement après Medic Update.

  • Revoir les nouveaux « Quality raters » :

Avant le lancement de sa mise à jour, Google a évoqué des critères spécifiques comme l’« objectif bénéfique » d’une page ou d’un site, la réputation du créateur de contenu, les titres linkbait c’est-à-dire les titres sensationnels qui au final ne répondent pas aux attentes des lecteurs, …

Après sa mise à jour, Google a regroupé les nouvelles consignes dans un nouveau manuel en anglais que chaque webmaster devrait consulter surtout si votre site est classé YMYL. Pour ces derniers, la question sur la « sécurité » a été renforcée.

  • Tenir compte des critères E-A-T :

Cela est surtout valable pour les pages YMYL, mais tous les sites peuvent les adopter. Les critères « EAT », E pour Expertise, A pour Authority et T pour Trust, travaillent sur la notoriété interne et externe du site et du créateur de contenu.

En interne, le créateur de contenu doit donner un maximum d’informations à Google concernant ses engagements. Cela implique de bien renseigner les pages « Charte de confiance », « A propos de nous », « L’équipe », « Conditions générales », … Il doit également mentionner, pour chaque article, l’auteur du contenu.

En externe, l’auteur ou la personne chargée de gérer le site doit être connu de ses lecteurs pour donner du poids à ses opinions, à ses conseils, à ses astuces et aux produits qu’il vend. Là encore, soigner sa réputation est important, car les lecteurs doivent pouvoir faire confiance au créateur de contenu et au site.

  • Créer de nouveau contenu :

Après audit et amélioration des pages ayant entraîné la chute de positionnement, pensez à publier de nouveaux contenus répondant aux nouvelles exigences pour que les robots de Google repassent à nouveau sur votre site. Cela permettrait de lancer une nouvelle analyse et de vous faire regagner quelques lignes en haut des résultats de recherche.

Les gagnants de l’update Google du 1er août 2018

Je vais vous citer deux exemples des sites de nos clients qui ont bien progressé de cette mise à jour.

J’ai utilisé l’outil SEMrush afin d’obtenir des résultats basés sur de mêmes critères. Après le 1er août, leur trafic s’est amélioré et d’ailleurs, j’ai utilisé d’autres graphiques pour confirmer ces améliorations.

Exemple 2: Site ecommerce de 5000 pages ( Vêtement de travail, epi )

Le trafic (référencement naturel) a bien progressé (image SEMrush)

Les taches effectuées récemment :

  • Ajout des produits
  • Mise a jour des fiches de produits et de contenus des catégories.

Exemple 2 : Blog de voyage  ( 2000 pages)

Hausse de trafic aprés la mise à jour google medic

ensuite, ci dessus la courbe analytics qui montre une progression.

Medic Update

Les taches effectuées récemment :

  • Mise à jour des anciens articles qui ont du potentiel.
  • Suppression des articles qui non aucun interet
  • Ajout du contenu pertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *