Application Google Shopping : vouée à disparaître …

Application Google Shopping : vouée à disparaître …
(Mis à jour le: 16 avril 2021)

C’est désormais officiel, Google abandonnera définitivement son application Google Shopping à partir du mois de juin. Pour cause : l’outil n’a pas rencontré le succès escompté. La firme de Mountain View ne compte toutefois pas délaisser les commerçants en ligne et met à leur disposition une solution plus simple : le web.

Google Shopping : un échec ?

On parle plus d’une expérience ratée de laquelle on tire une leçon que d’un échec retentissant. C’est ainsi que Google souhaite voir les choses, car de cet « échec » lui est venu une autre brillante idée, privilégier la version web de l’application.

Il en existe effectivement une version web accessible via shopping.google.com. Au cours des prochaines semaines, c’est sur ce dernier que la firme américaine va mettre l’accent tout en délaissant petit à petit l’application mobile. Déjà, certains internautes disent que ce ne sera pas une grosse perte surtout que la version web est beaucoup plus pratique.

Google Shopping, mais sur le web

Google Shopping, mais sur le webGoogle se donne jusqu’au mois de juin pour offrir une sortie en douceur à son application Google Shopping. Cela laisse le temps aux commerçants d’adapter leurs offres à la version web.

Il faut savoir que seule la plateforme va changer. Pour ce qui est des fonctionnalités, on les retrouvera toutes dans l’onglet Shopping du moteur de recherche.

Découvrez aussi – Plateformes de vente sur les réseaux sociaux : comment bien les exploiter ?

Suppression sur Android et sur iOS

Pour rappel, l’application a été développée pour iOS et pour Android. Dans ce projet de suppression, ce sont les deux versions mobiles qui seront supprimées en même temps pour ne pas faire de jaloux.

Commerçants et internautes, rendez-vous alors sur l’onglet Shopping du n°1 des moteurs de recherche pour faire vos emplettes en ligne. Comme sur l’application, des milliers de boutiques vous y attendront et leur nombre augmentera, sans aucun doute, au cours des prochaines semaines.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *