Chaîne YouTube peu visible : que faire ?

Chaîne YouTube peu visible : que faire ?
(Mis à jour le: 2 mai 2021)
Evaluer cet article

YouTube est le moteur de recherche n°1 en matière de vidéos. Et quand on sait que les contenus vidéo cartonnent plus sur le web que les autres formats, créer des vidéos et les publier sur sa chaîne YouTube devient essentiel. Mais cela suffit-il pour faire décoller le nombre de vues ? Sans référencement de votre part, la réponse est non. Comment optimiser alors la visibilité de ses vidéos sur YouTube ?

Acheter des vues YouTube

Comme tout contenu web, le référencement naturel permet d’améliorer la visibilité et ainsi, de toucher un maximum de personnes. Les vidéos ne font pas exception, car à quoi rimerait-il d’investir dans la création de vidéos si personne ne les voyait ni n’entreprenait l’action attendue ? Pour les professionnels, ce serait une perte énorme, donc créer une chaîne YouTube c’est bien, mais référencer chaque vidéo mise en ligne c’est mieux.

Dans les premiers temps, acheter des vues YouTube si sa chaîne n’est pas bien référencée est une solution efficace. Elle permet de multiplier les vues rapidement et ainsi d’attirer l’attention des robots crawlers de Google.

Le nombre de vues est effectivement l’un des paramètres pris en compte par les moteurs de recherche pour classer un contenu dans les résultats de recherche. Plus une vidéo a de vues, plus elle a de chances d’apparaître dans les premières lignes des résultats et c’est justement ce qui importe pour les webmarketeurs.

Et pour un même sujet de vidéo, sachez que les internautes seront automatiquement attirés par celle qui a le plus de vues.

Rassurez-vous, c’est une technique courante utilisée par les grandes marques, les entreprises et même les stars et influenceurs.

Ne pas oublier les mots-clés

Le SEO pour les vidéos applique les mêmes règles que le SEO pour les contenus textuels. Pour cause, c’est surtout à travers le moteur de recherche Google qu’on trouve les vidéos les mieux classées de YouTube. C’est logique puisque YouTube appartient à Google. Ainsi, que vous cherchiez des résultats dans l’onglet « Tous » ou dans l’onglet « Vidéos » de Google, vous ne verrez que des vidéos mises en ligne sur YouTube.

Qui dit SEO, dit alors mots-clés. Ces derniers se réfèrent aux requêtes saisies par les internautes, mais attention, un mot-clé pertinent pour les articles de blog ne l’est pas forcément pour les vidéos. Voilà pourquoi il faut chercher du côté des « videos keywords ».

Chaque fois que vous tombez sur une expression clé qui vous semble pertinente, vérifiez que des résultats vidéo y correspondent sinon, ce n’est pas la peine de l’utiliser.

Lorsque vous aurez trouvé les termes qu’il vous faut, il faut bien les positionner en en insérant dans :

  • Le nom du fichier vidéo
  • Le titre de la vidéo
  • La description
  • Les tags

Pour info, un titre optimisé doit généralement contenir dans les 50 caractères.

Lire aussi – Réseaux sociaux : les chiffres à connaître pour peaufiner votre stratégie

Rédiger une description de la vidéo pour gagner en visibilité sur YouTube

Rédiger une description de la vidéo pour gagner en visibilité sur YouTubeLa majorité des youtubeurs néglige cette partie et pourtant, pour que la vidéo soit bien référencée, il faut d’abord que les moteurs de recherche et ses robots sachent ce qu’elle contient. En effet, comment pourrez-vous déterminer si le plat que vous mangez est une entrée ou un dessert sans savoir ce qu’il y a dedans ? Le principe est le même pour les robots crawlers.

Pour que ces derniers puissent classer votre vidéo dans une catégorie, ils doivent savoir de quoi la vidéo parle. Pour ce faire, ils vont principalement se référer à la description que vous rédigez.

Cette dernière doit :

  • Contenir des mots-clés pertinents et fournir des informations claires. Idéalement, on rédigera une description d’au moins 150 mots et de 300 mots tout au plus. Les descriptions de deux lignes sont à éviter, car elles ne fournissent rien de concret. Tâchez toujours d’insérer vos expressions clés de manière naturelle et de bien travailler votre SEO sémantique. Évitez le « keyword stuffing » ou bourrage de mots-clés, car Google a cette technique en horreur.
  • Être originale et unique. Évitez à tout prix le Duplicate Content, car Google le détectera plus vite que vous ne le pensez. Et puisque vous publierez de nombreuses vidéos sur votre chaîne YouTube, tâchez, à chaque fois de proposer une description originale que ce soit dans le fond ou dans la forme. L’excès de similitudes est à éviter, car cela peut parfois être considéré comme du plagiat.
  • Contenir des liens qui redirigent votre audience vers votre site internet ou vers vos pages sur les réseaux sociaux. Les liens établissent une toile entre vos contenus ce qui augmente votre pertinence auprès de Google. Ils encouragent également votre audience à s’engager davantage puisqu’en cliquant dessus, ils ont déjà en tête une action précise. La décision finale sera prise en fonction du contenu de la page de destination.

Et toujours en matière de description, il est parfois plus pertinent, pour certaines vidéos de retranscrire une partie de la vidéo. C’est plus facile et vous avez déjà des mots-clés pertinents. Cette technique n’est toutefois efficace que pour certaines vidéos donc à utiliser avec parcimonie.

Chaîne YouTube peu visible : que faire ?Inviter les internautes à « Liker » vos vidéos et à s’abonner à votre chaîne

Vous avez forcément déjà visionné des vidéos dans lesquelles le présentateur lance un « N’hésitez pas à liker la vidéo » ou un « N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne » au cours du visionnage.

Ce n’est pas un hasard, puisqu’à part le nombre de vues, les moteurs de recherche tiennent aussi compte du nombre de likes et du nombre d’abonnés. Plus vous en avez, plus vous répondez aux critères de pertinence recherchés. Autrement dit, cela vous classe dans la catégorie des vidéos à promouvoir puisque le contenu suscite les interactions des internautes.

N’est-il pas maladroit de le demander directement aux internautes ? On vous l’accorde, cela peut passer pour maladroit, mais c’est mieux que d’attendre que les internautes s’abonnent de leur propre chef ou vous donnent un Like. Normalement, si votre contenu leur plaît, ils ne s’en offusqueront pas, donc à vous de donner le meilleur de vous-même.

De toute façon, outre votre invitation à s’abonner ou à liker à l’intérieur de la vidéo, vous pouvez le faire autrement. Vous pouvez l’écrire dans la description affichée sous la vidéo ou utiliser des annotations intégrées dans la vidéo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *