Quelques tips SEO appliquées à la création de contenus B2B

Quelques tips SEO appliquées à la création de contenus B2B
(Mis à jour le: 14 mars 2019)
Quelques tips SEO appliquées à la création de contenus B2B
4.5 (90%) 2 votes

Le contenu B2B n’a rien à voir avec le contenu grand public. C’est pour cela que le SEO, pourtant performant auprès du grand public, n’a pas les mêmes retombées auprès des prospects. En effet, il ne sert à rien de mettre l’accent sur les mots-clés pour séduire les lecteurs en quête de contenus techniques tout comme les vidéos et infographies n’ont que peu d’intérêt à leurs yeux. Rassurez-vous toutefois, quelques outils SEO permettent de créer du bon contenu B2B. Retrouvez-les dans ce petit tutoriel …

Le site web

Une entreprise ne peut se faire respecter de ses pairs qu’en ayant un site web de qualité et actif. Quand ses concurrents, fournisseurs ou futurs collaborateurs voient que cette vitrine virtuelle propose des offres et services tout à fait crédibles, la relation de confiance s’établit naturellement.

Attention, il ne suffit pas d’ouvrir un site pour se faire connaître et se faire respecter. Il faut faire en sorte qu’il ne soit pas figé et qu’il puisse être vu à travers le monde.

Le marketing de contenu

Contenu SEOLe marketing de contenu est un pilier indispensable en matière de référencement que ce soit auprès du grand public ou auprès des prospects. Attention toutefois, alors que le grand public privilégie les contenus de type article de blog, les spécialistes eux, préfèrent d’autres types de contenus comme les études de cas, les livres blancs ou encore les e-books.

Lire également – STRATEGIE SEO : Comment améliorer son référencement naturel ?

Pourquoi une telle orientation ?

Parce que les professionnels préfèrent des idées de contenus plus approfondies, plus spécifiques, plus travaillées et même plus complexes quitte à lire des articles de plusieurs pages.

Le titre et la méta-description

D’une vue globale, le référencement naturel qui améliore le positionnement des pages dans les résultats de recherche n’ont aucune influence auprès des lecteurs professionnels. Faire en sorte que le site arrive en première page n’est donc pas une priorité, car première page ou non, ces professionnels ne liront que les sites qui leur fournissent des informations complètes et bien étudiées. Durant leurs recherches, ils ne se limitent d’ailleurs pas à cette fameuse première page puisqu’ils iront aussi loin qu’ils le souhaitent juste pour trouver les bonnes informations.

En revanche, puisqu’on parle de référencement naturel, il est important de souligner que le titre et la méta-description des articles sont deux choses qui leur parlent. En effet, le choix d’ouvrir ou non un site repose en grande partie sur ces informations qui s’affichent d’emblée sur les pages des résultats de recherche. Si cet autre type de lecteurs les trouve pertinents et intéressants, ils afficheront volontiers le site. Il est donc important de les soigner durant la production de contenus.

Les mots-clés

En contenu B2B, les mots-clés sont assez difficiles à intégrer dans sa stratégie SEO puisque soit ils sont très concurrentiels, soit ils sont très spécifiques. Dans les deux cas, ils sont peux recherchés puisqu’au final, ils n’intéressent que vous, vos concurrents et les entreprises qui peuvent avoir besoin de vos services.

Se positionner sur l’un ou l’autre d’entre eux ne vous apportera donc pas grand-chose pour une raison assez simple : si des entreprises s’intéressent à vos activités c’est tout simplement parce que votre secteur d’activité est déjà le mot-clé le plus important. Le seul problème c’est que vous n’êtes pas le seul à travailler dessus.

Ce qu’il convient de faire c’est de lister les mots-clés qui vous semblent les plus pertinents, de chercher des sujets autour et de faire appel à des experts pour proposer des articles à valeur conseil et à valeur utile. Des textes de style interview seront tout à fait appropriés, car dans le monde des affaires, les vidéos ne sont pas trop en vogue.

Le calendrier éditorial

Un site qui publie régulièrement du contenu peut obtenir facilement le respect des prospects et pour cause, cela signifie qu’il propose des contenus à jour, des articles d’actualités et des textes originaux.

Ainsi, pour qu’une entreprise veuille travailler avec vous, étoffez bien votre calendrier éditorial sans toutefois trop en faire au risque de baisser la qualité des articles.

Les newsletters

newsletters

Alors que les newsletters n’ont que très peu de poids auprès du grand public, elles sont très prisées des professionnels. En effet, c’est à travers ces campagnes d’emailing que les entreprises s’échangent des nouveautés, des informations capitales, des offres promotionnelles, des invitations à divers évènements, …

Quand on parle alors de contenus B2B, il ne faut pas négliger cet outil autrefois phare du content marketing. Il est vrai que de nos jours, il commence à décliner, mais seulement auprès des internautes lambda.

L’auteur des contenus

En création de contenus B2B, il faut garder en tête que vous vous adressez à un public cible composé de professionnels. En tant que tel, ils ont l’habitude de toujours chercher à connaître l’identité des gens à qui ils ont affaire. En matière de business, la réputation, et dans notre cas, l’e-réputation est effectivement un critère de confiance assez fort.

Décliner l’identité de l’auteur est donc essentiel pour que vos lecteurs puissent alléguer les propos rapportés par le rédacteur. Ainsi, pour les chirurgiens, les articles rédigés par un de leur collègue, un de leur supérieur, un de leurs anciens professeurs, … ont plus de poids que les articles rédigés par un rédacteur lambda.

Attention, évitez d’écrire un nom d’auteur au hasard, car même si vous spécifiez qu’il est un éminent chirurgien, vos lecteurs composés d’intellectuels vont faire des recherches poussées sur ledit personnage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *