Mots clés : 8 techniques pour trouver des mots-clés de longue traîne

(Mis à jour le: 23 décembre 2019)

L’usage de mots-clés est indispensable pour peaufiner le référencement naturel d’un site. Les mots-clés dits génériques, c’est-à-dire les mots-clés principaux, ne suffisent toutefois plus pour obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche, mais il faut également utiliser des mots-clés spécifiques ou mots-clés de longue traîne. De quoi s’agit-il et comment en trouver ?

Définition: Les mots-clés de longue traîne c’est quoi ?

Il s’agit d’expressions-clés qui tournent autour du mot-clé principal.

Exemple : mot-clé principal = Brésil

mot-clé de longue traîne = Que voir au brésil

Les mots-clés de longue traîne, au lieu d’être généralistes, comme les principaux, sont plus spécifiques et se réfèrent à des requêtes précises lancées par les internautes sur Google.

Lorsque ces derniers s’affichent dans les outils de recherche de mots-clés, on peut voir qu’ils n’attirent que très peu d’internautes, mais leur cumul peut engendrer un trafic important vers le site. De plus, moins le mot-clé est recherché, moins il est concurrentiel et du coup, le site peut obtenir un bon positionnement rapidement.

Pour ce qui est de sa longueur, le mot-clé de longue traîne se compose, généralement de trois à quatre mots. La règle c’est que plus il est long, plus il est spécifique. C’est pour cela que les mots-clés de un à trois mots ne sont pas de longue traine.

Pour information, le fait d’utiliser des mots-clés de longue traîne ne vous dispense pas de l’usage du mot-clé principal. Ce dernier doit être utilisé dans votre contenu et dans vos titres, de manière naturelle tandis que les longues traînes renforceront seulement le référencement.

Quelle différence entre mot-clé et mot-clé de longue traîne ?

Le terme « longue traîne » ou « long tail » n’est apparu qu’en 2004. Avant cela, on utilisait simplement mot-clé pour indiquer les expressions clés sur lesquelles les articles étaient axés. Quelle est donc la différence entre eux à part leur longueur ?

On sait déjà qu’un mot-clé peut compter entre un à trois mots tandis qu’un mot-clé de longue traîne en compte plus de trois. Il peut même être un morceau d’une phrase. La principale différence entre les deux c’est que le long tail est plus précis et est donc moins concurrentiel.

Exemple : mot-clé principal = activités au brésil

mot-clé de longue traîne = que voir au bresil en 15 jours

L’avantage avec le premier c’est qu’il a une très large portée et est très utilisé ce qui augmente vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche. L’inconvénient c’est qu’il est très concurrentiel ce qui fait qu’il faudra beaucoup travailler sur les autres aspects du SEO pour apparaître sur la première page des résultats de recherche.

Le second, quant à lui, est plus précis et moins concurrentiel. Peu de concurrents se positionnent là-dessus donc lorsqu’un internaute lance une recherche là-dessus, vos chances d’apparaître sur la première page des SERPs sont élevées.

Comment reconnaître un bon mot-clé ?

Lorsqu’on se lance dans la recherche de mots-clés de longue traîne, on tombe souvent sur une longue liste. En point commun, ces expressions sont toutes peu concurrentielles, mais leur qualité diffère. Comment faire le tri entre eux pour ne garder que les bons mots-clés ?

Les critères qui définissent la qualité d’un bon mot-clé sont les suivants :

  • il est peu concurrentiel ;
  • le nombre de requêtes mensuelles le concernant est élevé ;
  • il cadre bien avec les thématiques de votre site ou les activités de votre entreprise ;
  • il incite l’internaute à une intention : acheter un produit, partir en voyage, demander un devis …

Avec notre exemple précédent, l’internaute, en entrant cette recherche, suppose qu’il a l’intention de partir pour le Brésil pendant 15 jours.

Et d’un point de vue SEO, reconnaître un bon mot-clé repose sur un audit. Pour ce faire, le webmaster a, à sa disposition, divers outils qui affichent de nombreux indicateurs et données. Google Adwords figure parmi les outils à privilégier. Ce dernier permet de déterminer :

  • le volume de recherche pour chaque requête ;
  • l’aspect concurrentiel de chaque requête enregistrée par Google ;

Il donne également la possibilité de faire une analyse ainsi qu’une veille de la concurrence. Vous pourrez alors vous inspirer de ce qui se fait chez les autres ou, au contraire, ne pas faire comme les concurrents pour justement se démarquer. Et si vous avez des mots-clés précis en vue, vous pouvez, grâce à l’outil, suivre leur progression afin de les utiliser dès que les tendances s’améliorent.

En résumé, déterminer la qualité d’un mot-clé nécessite un travail de longue haleine.

Comment trouver de bons mots-clés de longue traîne ?

Il existe huit techniques phares pour trouver les bons mots-clés de longue traîne se référant à votre sujet.

  • N°1 : Faites appel à Google Adword

Cet outil permet de générer de nombreuses idées de mots-clés dont certains sont courts tandis que d’autres peuvent faire office de mots-clés de longue traîne. Pour ce faire, il faut saisir le mot-clé principal puis se rendre dans l’onglet « Idées de mots-clés ». Vous allez voir s’afficher une longue liste de mots et expressions parmi lesquels vous trouverez votre mot-clé de longue traîne.

Exemple : mot-clé principal = Amérique du Sud

Idées de mots-clés de longue traîne = partir en Amérique du sud, ou aller en  Amérique du sud, tourisme amérique du sud, …

Sur Google Adword, vous verrez que la concurrence est faible pour chacun de ces mots-clés, donc ils peuvent être utilisés.

  • mot clé longue traine adwords

  • N°2 : Référez-vous à Google Trends pour trouver les recherches associées :

Après avoir recherché le mot-clé primaire sur cet outil, il suffit de descendre un peu plus bas pour trouver la liste des « Reqûetes associées ». Là vous trouverez de nombreuses requêtes précises lancées par les internautes, mais autour de votre mot-clé principal.

Ces recherches spécifiques peuvent être utilisées en tant que mot-clé de longue traine.

  • N°3 : Utilisez Google Correlate :

Cet outil est très peu connu, mais il permet pourtant de trouver des mots-clés corrélés. Pour ce faire, il faut se rendre sur Google Correlate, sélectionner France comme pays (country) et saisir le mot-clé principal. De nombreuses expressions en corrélation avec le mot-clé de base vont alors s’afficher ce qui vous permet de trouver d’autres idées de mots-clés de longue traîne originaux.

google correlate

  • N°4 : Lancez une recherche sur Google :

Chaque fois que vous lancez une requête sur Google à partir d’un mot-clé de base, d’autres recherches associées apparaissent en bas de page. Ces derniers peuvent être utilisés en tant que mots-clés de longue traîne afin d’optimiser le référencement de votre site.

recherche associéeEt pour avoir plus d’expressions encore, il vous suffit de cliquer sur l’une des expressions affichées et de descendre encore en bas de la page de résultats.

  • N°5 : Utilisez Answer The Public :

C’est un outil conçu pour deviner les questions que les internautes se posent sur un sujet précis. Pour l’utiliser, il faut d’abord s’y rendre puis demandez la version française. Une fois cela fait, vous saisissez le mot-clé générique qui vous intéresse et Answer The Public sort toutes les questions posées le concernant.

L’avantage c’est que les questions affichées sont automatiquement regroupées par adverbe c’est-à-dire les Quand, les Comment, les Pourquoi, … Il vous suffira alors de faire défiler les résultats pour trouver les questions que vous souhaitez utiliser en tant que mots-clés de longue traîne. Retenez que dernièrement, les phrases interrogatives optimisent le référencement naturel d’un site.

Un autre avantage de cet outil : il donne également des idées de sujets pour d’autres articles SEO.answer the public

  • N°6 : Pensez aux forums de discussion :

Les forums de discussion permettent de déterminer les mots-clés régulièrement utilisés par les internautes lorsqu’ils souhaitent obtenir des réponses ou des conseils auprès de la communauté web. Toutefois, comme il existe des milliers de forums sur Internet se référant à des millions de mots-clés, les vérifier un à un demandera trop de temps.

Pour éviter cela, tapez la formule magique suivante lorsque vous vous trouvez sur Google : « inurl:forum + expression clé ».

En quelques secondes, la page des résultats affichera une liste des forums qui parlent du sujet qui vous intéresse et proposent des requêtes plus ciblées. Ces dernières peuvent faire office de mots-clés de longue traîne.

 

  • N°7 : Inspirez-vous sur Pinterest :

En quoi ce réseau social de partage d’images peut vous aider ? A trouver des mots-clés de longue traîne auxquels on n’aurait jamais pensé bien sûr. Pour ce faire, commencez par entrer l’expression de base qui vous intéresse dans la barre de recherche. En la saisissant, des suggestions automatiques apparaissent automatiquement ce qui en fait des premiers mots-clés de longue traîne potentiels. Si aucun d’entre eux ne vous intéresse, terminez la saisie de l’expression puis lancez la recherche.

Quand toutes les images se référant à votre mot-clé générique s’affichent, juste en bas de la barre de recherche et au-dessus des premières images vous avez une liste de catégories. Non, ces mots ne peuvent pas faire de mots-clés de longue traîne puisqu’ils sont courts, mais vous pouvez toutefois les utiliser pour en obtenir. Pour ce faire, appliquez la formule « expression de base + catégorie ». Cela vous donnera des expressions très ciblées et de vous positionner sur des requêtes que seule une minorité d’internautes peuvent sortir.

pinterest

  • N°8 : Trouvez des suggestions sur Amazon :

Cette technique est fortement recommandée pour ceux qui possèdent un site e-commerce. Certes, Amazon est dans ce cas-là un concurrent de taille, mais il peut quand même vous être très utile pour la recherche de mots-clés de longue traîne.

Comment ? Rendez-vous sur le site d’Amazon puis dans la barre de recherche, saisissez le mot-clé qui vous intéresse. Quand vous le saisissez, des suggestions de mots-clés plus précis apparaissent donc choisissez quelques-uns d’entre eux pour booster votre SEO. Puisque le mot-clé de base se réfère à vos activités, les suggestions tourneront également autour donc pourquoi ne pas se lancer ?

amazon

Comment bien utiliser les mots-clés ?

Maintenant que vous avez trouvé vos mots-clés, comment devez-vous les utiliser pour optimiser votre contenu ?

Il ne suffit effectivement pas de trouver les bons mots-clés et de les insérer dans le texte pour se dire que Google va apprécier. Il faut les utiliser intelligemment et selon diverses petites astuces.

La première consiste à les insérer des les urls des contenus. Bien sûr, on utilisera principalement le mot-clé principal dans les Urls, mais il reste possible d’y insérer un mot-clé de longue traîne. Dans ce cas-ci, le mot-clé principal se retrouvera dans l’Url de la page d’accueil tandis que les mots-clés de longue traîne seront utilisés pour les pages de contenus. Evidemment, il faudra établir une certaine cohérence entre eux et ne surtout pas faire de bourrage de mots-clés. Il faut que l’url reste naturelle tout en étant informative. On évite surtout d’y citer des mots-clés, car Google déteste cela.

La seconde vise à insérer les mots-clés de longue traîne dans le texte. Comme ils sont déjà assez longs, il vaut mieux ne pas les répéter à tout bout de champ. Il est également conseillé d’espacer leur utilisation et de bien les placer dans le contexte. Il faut savoir que dans le but d’être positionné sur de nombreuses expressions, certains sites en remplissent leurs contenus. Google appelle cela « Keyword stuffing » ou « bourrage de mots-clés ». Comme dans les urls, cela est à proscrire pour les contenus.

Pourquoi ? Parce qu’à force d’insérer des mots-clés, la qualité du texte chute considérablement. On sent tout de suite qu’il y a une volonté de les insérer sans tenir compte du côté naturel du contenu. Certes, vous avez plus de chances d’apparaître à plusieurs reprises, mais les lecteurs ne voudront plus revenir sur site proposant des textes d’aussi basse qualité. De plus, les animaux domestiques de Google, le Panda et le Pingouin, voient cette technique d’un très mauvais œil et ils risquent fortement de vous pénaliser. Résultat : non seulement vos contenus sont médiocres, mais vos pages pénalisées ne risquent plus d’apparaître dans les résultats de recherche.

Enfin, pour trouver un bon rédacteur web et avoir un bon contenu optimisé et  de qualité, vous pouvez demander nos services .

 

Comments (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *