TuniSEO 2014 le compte rendu

Restaurant TuniSeo 2014

TuniSeo 2014, le troisième salon sur le SEO et le marketing s’est tenu samedi dernier à Tunis, une sympathique édition qui a eu lieu à l’hôtel Majestic en plein centre-ville de Tunis.

Tunis SEO 2014 le salon du search Marketing

Le TuniSEO 2014

Le programme était chargé avec les interventions de Philippe Yonnet, Olivier Andrieu, Aurélien Delefosse, Franck Rocca, Farid Arab ou Christian Radmilovitch pour la partie française, et bien d’autres, un programme dense et de qualité.

Nous n’avons pas assisté à tout, mais je vais vous parler de ce que j’ai vu

 

Utiliser un crawler pour optimiser son site pour le SEO

La première des étapes pour auditer un site est souvent de le crawler. Cela permet tout un tas de choses comme la détection des pages en 404 , des timeout, des redirections 301, 302, du Duplicate content, des balises Title identiques, du contenu géré par un script qui génère un grand nombre de pages.

La présentation de Philippe Yonnet

En quelques mots vous allez identifier facilement des points bloquants sur un site en crawlant celui-ci. Voici quelques outils pour le faire :

  • Xenu Link
  • Link examiner
  • Siteliner
  • ScreamFrog
  • Lucène
  • etc..

Certains sont gratuits, d’autres payants, à vous de voir ce qui vous convient. Une bonne présentation de Philippe, claire, précise, juste et une bonne piqure de rappel.

L’Authorship où en est on ?

Présenté par Olivier Andrieu, la star du web française, l’authorship prend de plus en plus de place dans les résultats des SERP puisqu’il vous permet de mettre une photo dans les SERP de Google. Il ne faut pas de logo, pas d’avatar mais une véritable photographie de vous, comme un portait. Cela se met sur les profils persos, en fait Google veut identifier les auteurs. Google a néanmoins réduit l’affichage en décembre des authorship car trop de spam la dessus.

Olivier ANdrieu

Olivier Andrieu et l’authorship

Selon Olivier, il y aurait une augmentation de 12 % de trafic sur du contenu identifié avec une photo dans les résultats de Google. Il ne faut cependant pas mettre les balises Authorship partout, cela s’adapte bien sur des sites de presse où l’identification de l’auteur est importante, par contre pour une fiche produit cela n’a pas vraiment de sens.

Essayez de mettre une belle photo de vous, soyez souriant, avenant. Pour tester si cela fonctionne, Google fournit un outil disponible à l’adresse suivante

http://www.google.com/webmasters/tools/richsnippets qui donne de bonnes informations, sur la bonne implémentation ou pas du rel= »author ».

On peut aussi parler de l’authorRank, une valeur qui n’est pas officielle mais qui est certainement déjà mis en place par Google.  Google qualifie certainement depuis longtemps la qualité des auteurs.

Convertir et mieux vendre grâce au maillage interne

Il faut bien sûr faire attention au mots clés, faire du contenu et des landing pages de qualité, linker les catégories  N+1 N+2 , comme l’indique la capture d’écran ci-dessous.

Le maillage interne pour bien se positionner sur Google

Faire un bon maillage interne

Sur vos pages produits, diversifiez vos textes, ajoutez aussi les mots clés utilisés dans les rubriques supérieures, voir capture d’écran ci dessous.

Placer judicieusement vos mots clés pour le référencement

Gérer les mots dans la page produit

 Comprendre et se protéger contre le Négative SEO

C’est au tour d’Aurélien de se lancer dans une sympathique présentation, qui comme à chaque fois que l’on parle de ce domaine est toujours animée et passionnante.

En fait c’est comme le billet de 500 €, « le Ben Laden », tout le monde en parle, tout le mode fait attention, mais bien peu en ont vu. Il faut quand même savoir que cela existe, qu’il est possible de faire tomber un site sans aucun problème et que c’est même plus facile qu’avant. Il faut surveiller vos logs, vos stats, etc…

Les principales actions sont le hacking, la duplication et le netlinking de masse de mauvaises qualités, les attaques DOS, bref on ne va pas trop en raconter pour ne pas donner des idées. Surveillez vos logs.

Comment mettre en place une stratégie de pure player

Devenir un pure player est une histoire d’opportunité, c’est souvent un marché de niches, on peut souvent faire du dropshipping : « je reçois une commande, le fournisseur livre directement le client ».

Il est important  de bien choisir son nom de domaine, c’est même stratégique, il faut même faire attention au nom  pour les réseaux sociaux, imaginez un nom de domaine sur la mode alors que la page Facebook avec ce même nom est déjà occupé et de plus par votre concurrent, fâcheux n’est ce pas ?

Il existe des outils pour vérifier ces informations :

  • http://www.namecheck.com/
  • http://www.alexa.com/
  • https://www.robtex.com/

Ces outils vont vous permettre de tout savoir sur une opportunité, une niche et évaluer la difficulté, c’est une bonne aide à la prise de décision.

Maintenir votre rang SEO lors d’une migration.

Migrer un site que ce soit pour changer de technologie, de CMS, tel que Joomla vers WordPress, etc.. n’est jamais une chose facile et aisée. Cela se travaille, se prépare, c’est même un énorme travail en amont.

Cela peut être le bon moment pour faire une mise à plat du site, refaire un tour sur vos mots clés, etc.. proposer une nouvelle arborescence, le plus important et le plus difficile, ce sont les URL.

Dans la mesure du possible, garder systématiquement les mêmes URL, qui sont le synonyme pour garder vos positions. Si cela n’est pas possible, il faut mettre en place des redirections 301 pour ne pas perdre l’indexation et le positionnement.

Attention aussi aux cascades de redirections, si c’est la troisième ou quatrième fois que vous migrez et qu’il y a des redirections dans tous les sens, mettez à plat vos redirections en faisant pointer les anciennes URL de la première migration vers les  dernières, etc….

Une migration, c’est aussi faire attention aux campagnes adwords  en mettant à jour les campagnes, c’est aussi faire attention aux navigateurs, tout le monde n’utilise pas le dernier Firefox ou le IE 11, certains sont encore en IE 7.

 

Conclusion

Un bon salon avec moins de participants que l’année dernière, il faut dire que l’entrée était payante cette année, les intervenants avaient bien préparé leurs présentations, ils sont tous des professionnels chevronnés, le tout était mis en scène par Mounira Hamdi, de brillante manière.

Il est plus que jamais nécessaire de faire de la qualité, de la qualité en tant que référenceur que ce soit sur les réseaux sociaux, le netlinking mais aussi et surtout une rédaction de contenu de toute première qualité.

Pour en savoir plus sur la rédaction et ce qu’il faut faire : http://www.redigeons.com/?cat=2

Je n’ai pas tout cité, ni tout le monde. Il y avait énormément de gens, merci à tous, je préciserai que « l’After » le soir aux Berges du lac était top, un bon restaurant et des gens sympas.

PS: On attend vos présentations, merci de les mettre en ligne, je mettrai à jour l’article.

Restaurant TuniSeo 2014

L’after

En savoir plus sur Le TuniSEO :http://www.tuniseo.tn/

Comments (3)

  • Monica Médias

    Dire qu’à Paris on va laborieusement dépasser les 20 degrés au soleil, quand ça? Demain! Et c’était pas arrivé depuis depuis septembre deux mille.. après je ne sais plus.

    Bon sans rire quel plaisir de voir le début d’un compte-rendu marier des sujets fondamentaux et aussi ouverts que l’autorship, le linking interne et l’audit permanent d’un crawler intelligent.

    Vivement d’autres débriefings.

    7 mars 2014 at 22 h 54 min
  • TuniSEO 2014 le compte rendu - SEO WebMarketing...

    […] TuniSeo 2014, le troisième salon sur le SEO et le marketing s’est tenu samedi dernier à Tunis, une sympathique édition qui a eu lieu à l’hôtel Majestic en plein centre-ville de Tunis.  […]

    9 mars 2014 at 20 h 32 min
  • Jice

    J’étais content car Olivier a mentionné notre outil (wordiz) qui sert à collecter quelques infos (sociales) sur les articles taggés via l’authorship. Pas vraiment l’author rank SEO, mais plutôt un indice de visibilité sociale.

    10 mars 2014 at 8 h 29 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *